Dépression

Conséquences

Des conséquences sur le plan professionnel

Par définition, une dépression rend toute activité difficile, contraignante, lourde. Le repli manifesté à la maison risque d'être identique au travail. Les troubles de la concentration et de l'attention peuvent être à l'origine d'erreurs. Tristesse et auto-dénigrement ont des conséquences sur le plan professionnel. Il convient donc d'évaluer, avec le médecin la capacité à faire face aux tâches professionnelles. Dans certains cas, l'activité professionnelle joue un rôle de réinsertion sociale, de revalidation psychologique, dans d'autres, elle peut être vécue comme trop stressante, trop lourde et ne pas être compatible, pendant un certain temps, avec l'état dépressif. Une mise en incapacité ne doit cependant pas être systématique, le travail peut valoriser. S'isoler au domicile, accentue les ruminations et peut s'avérer préjudiciable en cas de dépression.

Ecrit par Dr Philippe ViolonLire l’article suivant

Pour suivre l'actualité médicale, abonnez-vous aux newsletters MediPedia.
consequences-professionnelles
Témoignages

Evolution de la réponse au traitement antidépresseur



Les antidépresseurs agissent à long terme. Leur prise ponctuelle est donc à éviter absolument. Le médecin est seul apte à décider d'une date éventuelle d'arrêt du traitement, qui devra être suivi durant plusieurs mois.

Evolution de la réponse au traitement antidépresseur



Les antidépresseurs agissent à long terme. Leur prise ponctuelle est donc à éviter absolument. Le médecin est seul apte à décider d'une date éventuelle d'arrêt du traitement, qui devra être suivi durant plusieurs mois.

Evolution de la réponse au traitement antidépresseur



Les antidépresseurs agissent à long terme. Leur prise ponctuelle est donc à éviter absolument. Le médecin est seul apte à décider d'une date éventuelle d'arrêt du traitement, qui devra être suivi durant plusieurs mois.

Evolution de la réponse au traitement antidépresseur



Les antidépresseurs agissent à long terme. Leur prise ponctuelle est donc à éviter absolument. Le médecin est seul apte à décider d'une date éventuelle d'arrêt du traitement, qui devra être suivi durant plusieurs mois.
Publicité
Les maladies de A à Z