Dépression

Conséquences

Quel est le rôle de l’entourage en cas de dépression?

La famille mise à rude épreuve par la dépression

La famille est mise à rude épreuve en cas de dépression de l'un de ses membres. La tristesse, le repli sur soi, le dénigrement, l'incapacité à assumer des tâches même simples sont difficiles à accepter. Toute la dynamique familiale est perturbée. Le conjoint, en plus d'un rôle de soutien psychologique, doit bien souvent reprendre à sa charge les responsabilités du ménage et de l'éducation. L'équilibre financier peut être perturbé par la mise en incapacité de travail. Les enfants peuvent avoir une image altérée d'un père ou d'une mère dépressif(ve), plaintif(ve), triste... et en subir les conséquences quant à leur propre développement affectif et psychologique.

Éviter l'isolement de la personne dépressive

La compréhension de l'entourage fait parfois place à la lassitude lorsque la dépression se prolonge. Les amis peuvent se faire plus rares, les réactions de rejet et d'incompréhension peuvent apparaître. Si elles sont compréhensibles, elles doivent être évitées, car elles ne font que renforcer la personnes dépressive, déjà culpabilisée, dans son sentiment d'inutilité et d'échec.

Face à cela, l'attitude idéale de l'entourage se résume en trois phrases:

1| Ne pas moraliser

2| Ne pas rejeter

3| Rassurer.

Une présence compréhensive une écoute attentive sont les meilleurs alliés de la personne dépressive et de sa famille.

Ecrit par Dr Philippe ViolonLire l’article suivant

Pour suivre l'actualité médicale, abonnez-vous aux newsletters MediPedia.
Publicité
Les maladies de A à Z