Dépression

Traitement

Antidépresseurs et tranquillisants: quelles différences?

Tranquilisants: une action brève

Il existe une confusion fréquente entre antidépresseurs et calmants. Or, ces deux types de médicaments ont des modes d'action et des objectifs complètement différents. Les tranquillisants et hypnotiques (benzodiazépines et apparentés) ont une action qui se manifeste quelques dizaines de minutes après leur prise. Leur effet est de courte durée. Il a pour but de diminuer de manière temporaire et ponctuelle un état d'anxiété intense ou de faciliter également, de manière transitoire, le sommeil à travers leur action sédative.

Ces médicaments constituent donc uniquement un traitement symptomatique de l'anxiété. Ils n'agissent pas sur les paramètres dépressifs. En cas de prise chronique, ils sont, en outre, responsables de l'installation d'une dépendance et d'une accoutumance. Leur utilisation doit être ponctuelle voire inexistante.

Antidépresseurs: objectif guérison

Contrairement aux tranquillisants, les antidépresseurs permettent une véritable guérison de la dépression. Leur action se fait sentir trois à quatre semaines après le début du traitement et porte sur la tristesse mais aussi sur les autres symptômes de la dépression.

Le suivi absolu du traitement est un élément fondamental, même en cas d'amélioration de l'humeur. Le médecin sera seul apte à décider d'une date éventuelle d'arrêt du traitement. La prise des antidépresseurs doit être effectuée durant plusieurs mois. Les antidépresseurs agissent à long terme, la prise ponctuelle est donc à éviter absolument.

Ecrit par Dr Philippe ViolonLire l’article suivant

Pour suivre l'actualité médicale, abonnez-vous aux newsletters MediPedia.
Publicité
Les maladies de A à Z