DMLA

Traitements

DMLA humide: injections d’anti-VEGF

Des injections dans l’œil

En cas de DMLA humide, les injections intra-oculaires de médicaments anti-VEGF – ou anti-angiogenèse – sont le traitement de première intention.

Les anti-VEGF permettent d’empêcher la croissance des néovaisseaux à l’origine de la forme humide de la DMLA. Et donc de freiner, voire de stopper pour un temps leur développement. Dans certains cas plus rares, ils permettent même de les faire régresser, améliorant de ce fait un peu la vue.

Nombre d’injections

Le nombre d’injections d’anti-VEGF nécessaires varie d’une personne à l’autre. Le traitement initial consiste souvent en une série de trois injections effectuées à un mois d’intervalle.

  • Chez près d’une personne sur sept, cette dose est suffisante et permet de stabiliser la DMLA.
  • Pour de nombreux patients, ces injections doivent continuer à être effectuées à intervalles réguliers afin d’éviter que la maladie ne reprenne.
  • 10 à 15% des personnes ne répondent pas au traitement.

Ecrit par Thomas CoucqLire l’article suivant

Pour suivre l'actualité médicale, abonnez-vous aux newsletters MediPedia.
dmla-lmd-VEGF-180-x180
Témoignages
dmla-lmd-testimonial-alexandra-kozyreff-238x120
Dr Alexandra Kozyreff, ophtalmologue (…)
En vidéos
DMLA : Raymonde témoigne
Publicité
Les maladies de A à Z