Zoom

erection-cancer-prostate-erectie-kanker-prostaat_493x200

Cancer de la prostate: l'érection en danger?

Le cancer de la prostate n'a pas de conséquences directes sur l'érection, mais son traitement peut induire une dysfonction érectile.

La prostate est une glande sexuelle masculine qui sert à la reproduction. Elle sécrète le liquide prostatique qui, avec les spermatozoïdes produits par les testicules, constitue le sperme. Dans les problèmes de prostate, on distingue l'hypertrophie bénigne (HBP) et le cancer. Près de 50% des patients ayant une HBP ont une dysfonction érectile. Le cancer, lui, n'affecte pas directement l'érection, mais son traitement peut provoquer des troubles.

Les complications du traitement

Pour traiter un cancer de la prostate, on réalise le plus souvent une prostatectomie radicale: une ablation chirurgicale de la prostate. Problème: les nerfs érecteurs (qui assurent la communication entre le cerveau et le pénis lors de l'excitation sexuelle) sont situés contre la face postérieure de la prostate. Ils peuvent être lésés, ce qui entraîne des troubles de l'érection définitifs.
Si le cancer est localisé, une prostatectomie qui respecte ces nerfs peut être effectuée. Mais même dans ce cas, la prostatectomie entraîne des troubles de l'érection après l'opération, dont la récupération est progressive.
Le traitement par radiothérapie entraîne lui aussi des troubles de l'érection à long terme. Enfin, en cas de traitement par hormones pour des cancers avancés, les érections et la libido disparaissent souvent pendant la durée du traitement.

Dépistage du cancer de la prostate

Plus le cancer est décelé tôt, plus il est possible de procéder à une prostatectomie en conservant les nerfs érecteurs. Mais le diagnostic est délicat car ce cancer n'entraîne à ses débuts aucun symptôme. La mesure régulière du PSA plasmatique peut donner une bonne estimation du risque et de la nécessité d'une mise au point plus approfondie. On sait aussi que l'hérédité est un facteur de risque important. Près de 50% des hommes qui ont un parent proche (père ou frère) atteint d'un cancer de la prostate en développent un également.

Retrouver une érection

Les traitements médicamenteux oraux des troubles de l'érection ont une bonne efficacité si la récupération n'est pas totale après une prostatectomie respectant les nerfs. Il est également possible de recourir à des injections intra-caverneuses pour provoquer une érection artificielle.

Publicité
Les maladies de A à Z