Zoom

erection-femme-493x202

Les femmes peuvent-elles avoir une érection?

Le clitoris des femmes est l’équivalent anatomique du pénis des hommes. Peuvent-elles dès lors aussi avoir une érection et une éjaculation?

Découverte de l'anatomie du clitoris...

Pour avoir une érection, il faut que les structures anatomiques qui la rendent possible soient présentes. Est-ce le cas du clitoris?

Pour commencer, faisons un peu d’anatomie féminine. La partie visible du clitoris est le gland, un petit bouton rose, où se rejoignent les extrémités antérieures des petites lèvres. Contrairement au gland du pénis, celui du clitoris ne mesure que 3 à 8 mm de diamètre. Sa taille varie non pas avec l’âge, la taille ou le poids, mais elle augmente avec le nombre d’enfants qu’a eus la femme.

La partie interne et invisible du clitoris, qui est aussi la plus grande, est le corps du clitoris. Il mesure 1 à 3 cm, se situe dans la prolongation du gland et se divise en deux racines latérales qui suivent les grandes lèvres.

Comme le clitoris contient beaucoup de vaisseaux sanguins et de nerfs, il est très sensible au toucher.

Clitoris: comment se produit l’érection féminine?

Si le mécanisme d’érection du clitoris est identique à celui du pénis, il n’est, par contre, pas aussi visible.

Le corps du clitoris se compose des corps caverneux qui, tout comme dans le cas du pénis, se remplissent de sang à la suite d’une stimulation sexuelle. Ce gonflement des corps caverneux ferme les veines qui assurent en temps normal l’évacuation du sang. Ce qui se traduit par une érection du clitoris, gorgé de sang.

L’érection féminine est-elle aussi suivie d’une éjaculation?

Une éjaculation du clitoris n’est pas possible. Les femmes n’ont pas d’équivalent de la prostate ni des vésicules séminales qui chez les hommes fournissent le sperme pour l’éjaculation.

Le liquide que sécrètent les femmes lors de la stimulation sexuelle provient des glandes situées dans l’espace entre les petites lèvres (vestibule) .

Sachez aussi que chez les femmes, il n’y a pas que le clitoris qui est en érction lors de l’excitation sexuelle. Les glandes vestibulaires, les petites lèvres et le corps spongieux situé dans l’urètre gonflent également.

Passionnant, n’est-ce pas? Dommage que tout se produise en interne! Mais, ce mode de fonctionnement n’est pas sans avantage: en effet, comme les femmes n’éjaculent pas, elles peuvent avoir des orgasmes multiples.

Publicité
Les maladies de A à Z