Zoom

herhaaldelijke-hemospermie-hemospermie-repetition-que-faire-493x202

Hémospermie à répétition: que faire?

Dans 95% des cas, la présence de sang dans le sperme lors de l’éjaculation (hémospermie) a une origine bénigne. Elle peut cependant être répétitive et inquiétante. Quels examens réaliser?

Quels examens en cas d’hémospermie?

À l’aide de trois examens simples, le médecin peut détecter une cause grave de sang dans le sperme:

  • le toucher rectal peut permettre, avec le dosage du PSA, de dépister un cancer de la prostate;
  • le dosage sanguin du PSA: l’antigène prostatique spécifique (PSA) est une protéine fabriquée par la prostate. La valeur de PSA dans le sang augmente en cas de cancer de la prostate mais aussi en cas d’hypertrophie bénigne de la prostate et de prostatite. Un PSA augmenté n’est donc pas suffisant pour poser un diagnostic de cancer;
  • l’examen d’un échantillon d’urine peut révéler une infection de la prostate (prostatite) ou la présence de cellules cancéreuses.

Quels examens complémentaires?

Quand les premiers tests sont négatifs, vous pouvez être rassuré de la bénignité de l’hémospermie. Dans de rares cas seulement, lorsque le médecin a encore des doutes, des examens complémentaires sont indiqués.

Une échographie transrectale de la prostate est alors réalisée. Pour ce faire, une sonde est insérée dans le rectum afin d'obtenir une image ultrasonore de la prostate. Une cystoscopie (examen de la vessie via un tube introduit dans le pénis) pour détecter un éventuel cancer des voies urinaires sera encore plus rarement nécessaire.

Traitement en cas d’hémospermie répétitive

Si aucune cause évidente ne peut être détectée et si l’hémospermie se produit régulièrement, un traitement médicamenteux à base d’inhibiteurs de 5-alpha réductase peut faire disparaître l’hémospermie. Ce traitement doit être pris pendant six mois. Ces médicaments sont aussi prescrits en cas d’hypertrophie de la prostate.

Publicité
Les maladies de A à Z