Zoom

TER-sang-sperme-bloed-zaadlozing-493x202

Du sang dans mon sperme: dois-je m’inquiéter?

La présence de sang dans le sperme, désignée sous le terme d’hémospermie, a certes de quoi vous effrayer, vous et votre partenaire. Mais, dans 95% des cas, elle est sans gravité. Quelles en sont les causes?

Hémospermie: des traces de sang d’origine bénigne

Tout d’abord, soyez rassuré: le sang dans le sperme ne peut jamais provenir des testicules. Du sang peut aboutir dans le sperme lors du passage d’un petit calcul (une petite pierre) dans le canal éjaculateur. Ce dernier est le petit tube situé juste au-dessus de la prostate qui assure le transport des spermatozoïdes à travers la prostate vers l’urètre. Le sang peut également provenir d’un saignement dans les petits canaux de la prostate.

Après une biopsie de la prostate

Autre cause bénigne: une hémospermie peut se produire après une biopsie de la prostate. Au cours de cet examen, le médecin prélève du tissu de la prostate à l’aide d’une aiguille pour analyse microscopique. Cette manipulation peut également drainer un peu de sang via les canaux de la prostate.

Quel impact sur les relations sexuelles?

La plupart du temps, il ne s’agit pas de grandes quantités de sang. Le sang se mélange aux sécrétions de la prostate et au sperme et est expulsé lors de l’éjaculation. Il n’y a aucun danger, ni pour vous ni pour votre partenaire. Et cela ne doit pas avoir d’impact sur vos rapports sexuels.

Prostatite et polype bénin

Certaines origines bénignes d’hémospermie nécessitent cependant des examens complémentaires et un traitement adapté. C’est le cas de la prostatite, une infection bactérienne de la prostate. Certains polypes bénins dans l’urètre peuvent également provoquer des saignements.

Les causes rares mais plus graves d’hémospermie

Seulement 5% environ des cas d’hémospermie ont une cause sous-jacente grave. Des traces de sang dans le sperme peuvent être le premier symptôme d’un cancer de la prostate ou, plus rarement encore, d’un cancer de l’urothèle, la muqueuse qui recouvre la paroi interne des voies urinaires.

Publicité
Les maladies de A à Z