Zoom

troubles-erection-age-stoornissen-erectie-leeftijd_493x200

Troubles de l'érection: fatalité après 50 ans?

À partir de 50 ans, un homme sur deux présente des troubles de l'érection. Mais si les causes sont souvent multiples et interdépendantes, des solutions existent!

Des troubles de l'érection plus fréquents et plus sévères

Avec l'âge, l'arrivée du sang dans les corps caverneux du pénis, nécessaire à l'érection, a tendance à être moins facile par perte de l'élasticité des tissus. En outre, les pathologies associées aux troubles de l'érection deviennent plus fréquentes: maladies cardiovasculaires, diabète... Conséquence: les troubles de l'érection et leur sévérité s'accentuent. Un homme de 70 ans a presque deux fois plus de chance qu'un homme de 40 ans d'avoir des problèmes d'érection!

Une baisse de l'activité sexuelle

L'âge peut aussi entraîner une diminution de l'activité sexuelle, qui, indirectement, affecte la qualité de l'érection. En effet, le vieillissement entraîne une réduction de la testostérone (hormone mâle sécrétée par les testicules). Ce déficit en testostérone peut, lui-même, diminuer la libido, c'est-à-dire l'intérêt pour la sexualité.
De même, une vie commune longue, même si elle est harmonieuse peut éroder le désir et diminuer l'activité sexuelle. Il est parfois difficile de maintenir la passion durant 30 voire 50 ans! Or, moins l'activité sexuelle est régulière, plus il est difficile d'obtenir et de maintenir une érection de bonne qualité. Enfin, la sexualité peut aussi évoluer avec l'âge.

Refuser la fatalité d'érections difficiles

Il est possible de garder une érection de qualité, même au-delà de 65 ou 70 ans. Pour cela, le mieux est encore de modifier ses habitudes. Ne pas rester sédentaire et maintenir une activité physique minimale, manger sainement, ne pas fumer et ne pas trop consommer d'alcool sont des conseils de base. En somme, tout ce qui est bon pour le système cardiovasculaire est bon pour la fonction érectile!
En cas de troubles prolongés, il convient de consulter votre médecin ou un spécialiste urologue. Enfin, sachez que des traitements efficaces existent. Ces troubles ne sont donc pas une fatalité!
Nous remercions le Dr. Thierry Roumeguère, urologue à l'hôpital Erasme

Publicité
Les maladies de A à Z