Zoom

erectiestoornissen-interacties-geneesmiddelen-troubles-erection-interactions-medicaments_493x200

Méfiez-vous des interactions médicamenteuses

Vous prenez un médicament facilitateur de l’érection. Vous vous demandez peut-être si leur interaction avec vos autres médicaments n’est pas sans danger. Explication.

Cible de l’érection: les vaisseaux sanguins

Les inhibiteurs de la PDE5 sont des médicaments facilitateurs de l’érection prescrits dans le traitement des troubles de l’érection. Mais d’autres médicaments exercent une action générale sur les vaisseaux sanguins, et donc aussi sur ceux du pénis…

Nitrates : une dangereuse chute de tension

Il est connu que les patients traités aux nitrates (ou dérivés nitrés), dans le cadre de maladies cardiaques, ne peuvent pas prendre d’inhibiteurs de la PDE5. Comme ces substances ont toutes deux un effet de dilatation des artères (vasodilatateur), elles peuvent provoquer une chute de la tension artérielle. Conséquence: celle-ci peut descendre à un niveau extrêmement bas, privant d’oxygène des organes vitaux comme le cœur et le cerveau. Cet effet est potentiellement mortel.

Autres médicaments

Associés aux inhibiteurs de la PDE5, les alpha-bloquants peuvent aussi abaisser la tension artérielle. Ils sont généralement administrés dans le traitement de l’hypertrophie bénigne de la prostate.

Un alpha-bloquant, la prazosine est, quant à elle, parfois utilisée dans le traitement de l’hypertension. La prise simultanée d’alpha-bloquants et d’inhibiteurs de la PDE5 peut provoquer une hypotension orthostatique. Cette brusque chute de tension se produit quand la personne se redresse. Elle s’accompagne de vertiges et d’éventuelles pertes de connaissance.

Mieux vaut éviter une érection prolongée

D’autres médicaments peuvent prolonger l’action des inhibiteurs de la PDE5. Il s’agit par exemple de l’érythromycine (un antibiotique), de certains antimycosiques et de certains antiviraux. Vous vous dites peut-être que ce n’est pas si mal… Sachez toutefois que les effets secondaires aussi seront plus forts! Les maux de tête et les palpitations qui ne vous gênent pas en utilisation normale, risquent de s’accentuer de façon désagréable. De plus, une érection prolongée peut être douloureuse!

Parlez à votre médecin

Quand votre médecin vous prescrira pour la première fois un facilitateur de l’érection, il vous demandera de lui indiquer les autres médicaments que vous prenez. Veillez à bien tous les mentionner. De façon à éviter les interactions indésirables.

Publicité
Les maladies de A à Z