Témoignages

Quand consulter pour des troubles de l’érection ?

Pr Robert Andrianne, urologue au CHU de Liège

Les hommes qui souffrent de troubles de l’érection mettent en moyenne deux ans avant d’oser en parler à leur médecin. Un laps de temps trop long selon le Pr Andrianne, urologue au CHU de Liège.

À quel stade conseillez-vous à un homme de consulter pour un trouble de l’érection?

"Il est d’abord essentiel de ne pas confondre trouble de l’érection et simple panne sexuelle passagère. Cette dernière est expérimentée par tous les hommes et plus répandue chez les hommes âgés. On parle de dysfonction érectile quand il y a une impossibilité permanente de mettre en route ou de maintenir une érection suffisante pour permettre un acte sexuel épanouissant. Concrètement, on considère que si ce problème survient pendant trois mois, il est recommandé de s’adresser à un médecin. L’absence d’érection spontanée nocturne et l’impossibilité d’entrer en érection lors de la masturbation doivent également pousser à consulter sans tarder. Trop d’hommes pensent qu’ils vont pouvoir arranger le problème seuls et attendent parfois plusieurs années avant d’en parler avec leur médecin. C’est un mauvais réflexe. Un problème d’érection qui dure depuis longtemps peut entraîner des troubles relationnels supplémentaires qui compliqueront le traitement."

Vers quel médecin doit-il se tourner en cas de troubles de l’érection?

"De manière générale, la première chose à faire est d’en parler sans gêne à son médecin traitant. Beaucoup d’hommes abordent le problème en évoquant des symptômes "prétextes" comme une douleur aux testicules ou autres. Or, c’est lors de ce premier échange, par une analyse de la souffrance du patient, que le médecin pourra porter un diagnostic. Dans le cas plutôt rare ou l’homme sent qu’il s’agit d’une pathologie particulière au niveau de sa verge (problème de peau, douleurs empêchant l’érection, durcissement d’une partie du pénis…), il peut s’adresser directement à un urologue. Un sexologue peut également être utile lorsque l’origine des troubles de l’érection s’avère psychologique. Mais le médecin traitant est le premier interlocuteur vers lequel se tourner."

Publicité
Les maladies de A à Z