Témoignages

que-fait-un-sexologue-wat-doet-een-seksuoloog_238x120

Troubles de l’érection: le rôle du sexologue

Leen Delahaye, sexologue au sein du cabinet de groupe Facet

Stress, peur de l’échec, honte, manque d’assurance… autant de causes psychologiques des troubles de l’érection susceptibles d’être prises en charge par un sexologue. Explications avec Leen Delahaye.

Quand une thérapie chez un sexologue elle-elle utile?

L’intervention d’un sexologue peut s’avérer efficace lorsque les troubles de l'érection font intervenir des facteurs psychologiques. Mauvaise image de son corps, sentiment d’insécurité par rapport à son couple, stress, peur de l’échec…

La thérapie chez le sexologue peut également être un complément à la prise en charge des causes physiques. Celles-ci peuvent en effet avoir un impact sur le mental, et vice-versa: il suffit parfois d’un problème d’érection isolé pour provoquer une peur de l’échec, et donc des difficultés à obtenir une érection la fois suivante.

Dans les deux cas, le médecin traitant est le premier interlocuteur vers lequel se tourner. Ce dernier pourra ensuite vous diriger vers un spécialiste ou un sexologue, en fonction du ou des problèmes à l'origine des troubles de l'érection.

 

Une thérapie chez un sexologue se rapproche-t-elle beaucoup d’une psychothérapie "ordinaire"?

Comme les psychothérapeutes, les sexologues s’efforcent de résoudre le problème au travers d’une thérapie par la parole. En posant des questions et en formulant des hypothèses, ils l’aident à s’ouvrir à de nouvelles idées. Cette prise en charge n’implique donc aucun examen physique.

 

Comment se déroule cette thérapie par la parole dans la pratique?

Nous abordons notamment la place qu’occupe la pénétration dans la sexualité au sens large, ou nous expliquons au patient pourquoi il n’y a aucune raison d’avoir honte d’un échec ponctuel. Nous lui donnons également des exercices à faire chez lui ou des instructions à suivre. Il peut s’agir de la lecture d’un livre consacré aux techniques sexuelles, mais aussi, par exemple, d’une interdiction du coït. Cette mesure permet de ne plus se focaliser sur l’érection, mais sur les sensations qui accompagnent les caresses, et donc de réduire le besoin de "performance" lors des rapports.

 

Vous êtes favorable à la participation du conjoint à la thérapie?

En effet, car il ou elle peut contribuer à identifier précisément le problème et à le résoudre. En outre, les troubles de l'érection le/la concernent aussi.

 

Combien de temps dure une thérapie chez un sexologue?

Généralement, le patient suit une séance d’une heure toutes les semaines ou toutes les deux semaines, pour une durée qui peut aller de quelques mois à un an. Le traitement est différent pour chacun; il dépend de la problématique mais aussi de l’investissement de la personne. Pour résoudre le problème, il faut mettre soi-même la main à la pâte; le sexologue a surtout un rôle de soutien.

Publicité
Les maladies de A à Z