Témoignages

dystonie

Les neuroleptiques: une cause fréquente de dystonies

Dr Gonce, neuropsychiatre au CHR de Liège

Les neuroleptiques, généralement utilisés pour traiter de graves troubles psychiatriques, peuvent provoquer des dystonies... même des années plus tard.

Les dystonies dues aux neuroleptiques sont-elles fréquentes?

Nous voyons encore trop souvent arriver des patients atteints de dystonie suite à la prise de neuroleptiques. Tous les neuroleptiques sont de grands pourvoyeurs de dystonies et parfois de dystonies irréversibles! Ces dystonies peuvent déjà être induites par quelques mois de traitement... et apparaître des années plus tard. Le patient ne sait en général pas que cela peut être lié! Ce sont des bombes à retardement.

Ce sont pourtant des médicaments utiles?

Oui, mais malheureusement, des neuroleptiques sont trop souvent prescrits pour une série de symptômes psychiatriques qui ne le méritent pas, comme la dépression simple ou des troubles du sommeil isolés. Or les indications des neuroleptiques sont relativement claires. Il faut s'y tenir.

Les dystonies induites par les neuroleptiques peuvent-elles être traitées?

La toxine botulique donne de bons résultats. La stimulation cérébrale profonde a aussi montré qu'elle était efficace pour traiter les dystonies tardives induites par les neuroleptiques.

Publicité
Les maladies de A à Z