Témoignages

iStock_000007387634XSmall

Mon épilepsie est guérie

Quentin, 13 ans

Une épilepsie de type absence a été diagnostiquée chez Quentin alors qu'il avait 7 ans. Traitée avec succès, sa maladie a disparu spontanément à l'adolescence.

Des absences de quelques secondes

L'histoire de Quentin a commencé quand il avait 7 ans, nous explique sa maman. Il était vif et intelligent mais avait des problèmes pour suivre les cours. Son institutrice nous a convoqués un jour pour nous faire remarquer que Quentin présentait pendant la journée de nombreux épisodes de distraction au cours desquels il semblait comme absent et ne répondait pas à l'appel. Ces épisodes, quoique nombreux ne duraient pas plus de quelques secondes. Il s'interrompait dans ses activités et les reprenait directement comme si de rien n'était.

Succès du traitement

Notre généraliste nous a envoyés vers un neurologue qui a posé le diagnostic d'épilepsie avec absence. Il a été traité avec succès jusqu'à maintenant. Récemment, le neurologue nous a proposé de stopper progressivement le traitement. En effet, au début de l'adolescence, ce type d'épilepsie peut spontanément guérir.

Publicité
Les maladies de A à Z