Zoom

Chez la diététicienne: le rôle des stérols végétaux | Bij de diëtiste: rol van plantensterolen

Chez la diététicienne: le rôle des stérols végétaux

Les personnes qui ont un taux de cholestérol sanguin élevé ne parviennent généralement pas, rien qu’en adoptant une alimentation saine, à faire diminuer leur cholestérol pour atteindre les valeurs-cibles. Toutefois, certains aliments fonctionnels - dans ce cas les produits contenant des stérols végétaux (certaines margarines par exemple) - peuvent booster la baisse du cholestérol.

Pourquoi les stérols végétaux?

Les stérols végétaux bloquent partiellement le passage du cholestérol de l’intestin vers le sang, ce qui se traduit par une baisse de la quantité de cholestérol sanguin. Les stérols végétaux, quant à eux, ne sont quasiment pas absorbés et sont éliminés via l’intestin. «Ils restent donc en quelque sorte en dehors du corps et diminuent le cholestérol de façon très naturelle», explique Lut Van Lierde, diététicienne.
Cette baisse du cholestérol liée à ces alliés alimentaires peut atteindre 7 à 10% à condition d’en consommer suffisamment, c’est-à-dire 1,7 à 2,4 g par jour.
On trouve les stérols végétaux dans les fruits et les légumes. Le hic est que même les grands mangeurs de fruits et de légumes, ainsi que les végétariens, ne consomment que 500 à 800 mg de stérols végétaux par jour, ce qui ne suffit pas pour obtenir une réduction du cholestérol. Raison pour laquelle certains produis alimentaires, dont certaines margarines, sont enrichis en stérols végétaux.

À qui recommander les produits alimentaires contenant des stérols végétaux?

Dans sa pratique, Lut Van Lierde recommande la consommation de stérols végétaux «aux personnes du groupe-cible, à savoir les femmes ménopausées et les hommes de plus de 50 ans soufrant d’hypercholestérolémie. Il arrive parfois aussi que le patient aborde lui-même le sujet parce qu’une analyse sanguine demandée par son médecin a révélé un taux élevé de cholestérol. Je collabore également avec des médecins qui souhaitent proposer à leurs patients une méthode alternative ou complémentaire pour diminuer leur cholestérol parce que les médicaments anti-cholestérol sont souvent assortis d’effets secondaires. Et comme l’accumulation de cholestérol dans les vaisseaux sanguins se produit dès la jeunesse, je parle aussi des stérols végétaux à mes jeunes patients dans le cadre d’une hypercholestérolémie familiale.»

Ce qu’on apprend au berceau dure jusqu’au tombeau

Manger et vivre sainement est important pour tous, dès le plus jeune âge, afin de prévenir l’hypercholestérolémie et, par conséquent aussi, les maladies cardiovasculaires. Consommer beaucoup de fruits et de légumes et remplacer les graisses solides à température ambiante (comme le beurre, la graisse pour friture solide...) par des graisses molles ou liquides à température ambiante (huiles végétales, margarines molles ou liquides) sont des habitudes qui peuvent permettre d’abaisser le mauvais cholestérol d’environ 5%.
De plus, la consommation de stérols végétaux peut apporter une diminution supplémentaire du cholestérol de 7 à 10%.
Si cela ne suffit toujours pas, ou si vous avez déjà souffert d’une maladie cardiovasculaire (une crise cardiaque ou un AVC) ou si votre taux de cholestérol reste élevé malgré ces mesures alimentaires (surtout si vous souffrez d’autres facteurs de risque cardiovasculaires comme l’hypertension ou le diabète), votre médecin va alors vous prescrire des médicaments hypocholestérolémiants. Cette prise de médicaments peut permettre une baisse supplémentaire du cholestérol de 20 à 30%.

Quelques conseils pratiques

L’assortiment de margarines enrichies en stérols végétaux se compose d’un vaste éventail de produits aux saveurs et teneurs en graisses différentes. Choisissez le goût qui vous plaît le plus et la teneur en graisses qui est la mieux adaptée à votre cas.
1,7 à 2,4 g par jour, soit 30 g de produit, correspondent à six cuillères à café ou une grosse cuillère à soupe d’une margarine (peu importe la teneur en graisses ou le goût), ce qui permet de couvrir 4 à 6 tartines. «Pour faciliter la vie de mes patients, je leur conseille d’inscrire la date sur la barquette. Il faut consommer par personne une barquette de 250 g en 10 jours environ. Les margarines aux stérols végétaux ne conviennent pas pour cuire ou rôtir parce qu’elles produisent des éclaboussures quand elles fondent. Si vous ne voulez pas les tartiner, vous pouvez les incorporer dans des plats chauds, par exemple dans une purée, des légumes, une sauce, ou tout simplement sur l’assiette.»

Publicité
Les maladies de A à Z