Excès de cholestérol

Au quotidien

Adapter son mode de vie pour lutter contre le cholestérol

Plus d’activité physique pour moins de mauvais cholestérol?

Les effets d’une alimentation saine sur les taux de cholestérol peuvent être renforcés par un mode de vie sain, notamment en ne fumant pas et en bougeant davantage. L’exercice physique et le sport n’ont aucune influence sur le mauvais cholestérol (LDL), mais ils augmentent le bon cholestérol (HDL) et diminuent les triglycérides.

L’exercice régulier fait aussi baisser la tension et réduit donc d'autant plus le risque cardiovasculaire.

Pour être bénéfique pour la santé, l’activité physique doit être d’intensité moyenne, comme la marche rapide, le vélo, le jardinage ou le ménage. Elle doit être pratiquée cinq fois par semaine, à raison de 30 minutes par jour.

L’alcool: avec modération

Une consommation modérée d’alcool – un verre de vin rouge par jour pour les femmes, deux verres pour les hommes – n’augmenterait que le bon cholestérol (HDL). De ce fait, le risque cardiovasculaire diminue par rapport à ceux qui ne boivent pas du tout d’alcool.

Mais l’effet est inverse si votre consommation d’alcool est plus élevée: le cholestérol total et la tension artérielle augmentent, ainsi que le risque de développer certaines formes de cancer, des maladies du foie, des lésions cérébrales et du diabète.

Arrêter de fumer

En arrêtant de fumer, les effets sur le cholestérol disparaissent: donc plus d'augmentation du mauvais cholestérol ni de diminution du bon cholestérol supplémentaires. Quel que soit l’âge, arrêter de fumer est toujours bénéfique. Mais plus on arrête tôt, plus on peut allonger son espérance de vie: le risque cardiovasculaire diminue de moitié dans l’année qui suit le sevrage tabagique. Par la suite, il diminue encore, mais de manière moins spectaculaire.

Ecrit par Dr Michelle Cooreman

Pour suivre l'actualité médicale, abonnez-vous aux newsletters MediPedia.
Témoignages
cholesterol_238x120
Dr Marcel Twickler, service (…)
Zoom

Conséquence d’un excès de cholestérol



Un excès de mauvais cholestérol (LDL) s’accumule sur la paroi des artères, pour finir par boucher les vaisseaux sanguins. Cette accumulation de mauvais cholestérol entraîne une athérosclérose, un rétrécissement et un durcissement des vaisseaux sanguins, qui est la principale cause de maladies cardiovasculaires.

Conséquence d’un excès de cholestérol



Un excès de mauvais cholestérol (LDL) s’accumule sur la paroi des artères, pour finir par boucher les vaisseaux sanguins. Cette accumulation de mauvais cholestérol entraîne une athérosclérose, un rétrécissement et un durcissement des vaisseaux sanguins, qui est la principale cause de maladies cardiovasculaires.

Conséquence d’un excès de cholestérol



Un excès de mauvais cholestérol (LDL) s’accumule sur la paroi des artères, pour finir par boucher les vaisseaux sanguins. Cette accumulation de mauvais cholestérol entraîne une athérosclérose, un rétrécissement et un durcissement des vaisseaux sanguins, qui est la principale cause de maladies cardiovasculaires.
Publicité
Les maladies de A à Z