Comprendre

Le nœud sinusal

Un stimulateur cardiaque naturel

Pour une coordination normale de la fonction cardiaque, les contractions cardiaques doivent démarrer d’un point de départ unique. Ce point est le nœud sinusal. C’est ainsi que l’on appelle les cellules musculaires spécialisées situées dans la paroi supérieure de l’oreillette droite. Le nœud sinusal est donc un stimulateur cardiaque naturel, une sorte de «chef d’orchestre», car c’est lui qui impose le rythme au cœur. Le rythme normal du cœur est donc appelé rythme sinusal.

Le nœud auriculo-ventriculaire ou nœud AV

À partir de ce nœud sinusal, différents faisceaux nerveux, sortes de câbles électriques situés dans le cœur, conduisent d’abord le signal électrique vers un deuxième nœud, situé entre les oreillettes et les ventricules. Ce nœud est appelé nœud AV (A signifiant auriculaire – faisant référence à l’oreillette – et V signifiant ventricule). Le nœud AV assure notamment la contraction des ventricules peu après celle des oreillettes. À partir de ce nœud, un réseau de cellules (le faisceau de His) propage très rapidement le signal dans l’ensemble du muscle cardiaque (myocarde). Toute perturbation au sein de ce réseau électrique (trouble de la conduction) a des effets sur l’action de pompage du cœur.

Ecrit par Dr Michelle CooremanLire l’article suivant

Pour suivre l'actualité médicale, abonnez-vous aux newsletters MediPedia.
noeud-sinusal-sinusknoop_180x180
Témoignages
Meer geruststelling bij gebruik van de nieuwe orale antistollingsmiddelen
Dr. Yves Vandekerckhove, cardioloog, AZ (…)
Les nouveaux anticoagulants oraux: quels bénéfices?
Dr Georges Mairesse, cardiologue et (…)
fibrillation-auriculaire-recidives-flutter-auriculaire-voorkamerfibrillatie-recidieven_238x120
Dr Georges Mairesse, cardiologue, (…)
palpitations-voorkamerfibrillatie-overvalt-ineens_238x120
Jean-Pierre, 60 ans
En vidéos
La fréquence cardiaque
Publicité
Les maladies de A à Z