Fibrillation auriculaire

Symptômes

Quels sont les symptômes de la fibrillation auriculaire?

Aucun symptôme

Dans un quart des cas, la fibrillation auriculaire n’est associée à aucun symptôme. La maladie peut être diagnostiquée par hasard, lors d’un électrocardiogramme réalisé pour une autre raison. Malheureusement, dans un cas sur cinq, une fibrillation auriculaire non diagnostiquée donne lieu à un accident vasculaire cérébral.

Plus la fréquence cardiaque est rapide, plus la personne a tendance à se plaindre de palpitations. Lorsque la fibrillation auriculaire provoque un rythme cardiaque irrégulier mais lent, elle peut passer inaperçue. Mais que la fibrillation auriculaire soit lente ou rapide, ressentie par le patient ou pas, le risque qu’un caillot passe du cœur vers le cerveau est le même.

Palpitations cardiaques

En temps normal, les battements du cœur ne sont pas perceptibles, sauf si l’on prend son pouls. En cas de fibrillation auriculaire, la personne concernée peut sentir son cœur battre plus rapidement et de manière plus irrégulière que d’habitude. C’est ce que l’on appelle des palpitations. Elles procurent un sentiment désagréable et peuvent inquiéter. Mais attention: les palpitations ne sont pas ressenties par toutes les personnes souffrant de fibrillation auriculaire et pas toujours de manière continue. À l’inverse, on peut sentir son cœur battre vite, par exemple après un effort ou une émotion forte, sans que cela ne corresponde à une anomalie. C’est le caractère totalement irrégulier de ces palpitations qui est typique de la fibrillation auriculaire.

Autres symptômes de la fibrillation auriculaire

Si, en raison de son rythme rapide, l’oreillette ne se contracte plus efficacement, l’action de pompage du ventricule est compromise, tout comme celle du cœur dans son ensemble. À la clé, un risque d’insuffisance cardiaque. C’est à dire d’incapacité du cœur à envoyer suffisamment de sang vers le corps pour oxygéner les différents organes. La personne devient essoufflée et sa tension artérielle baisse. Des étourdissements peuvent aussi apparaître. Une fréquence cardiaque très rapide peut compromettre l’apport d’oxygène vers le muscle cardiaque lui-même, ce qui se traduira par une douleur lancinante au niveau de la poitrine. C’est une des causes de la fameuse angine de poitrine (angor).

Ecrit par Dr Michelle Cooreman

Pour suivre l'actualité médicale, abonnez-vous aux newsletters MediPedia.
Témoignages
Meer geruststelling bij gebruik van de nieuwe orale antistollingsmiddelen
Dr. Yves Vandekerckhove, cardioloog, AZ (…)
Les nouveaux anticoagulants oraux: quels bénéfices?
Dr Georges Mairesse, cardiologue et (…)
fibrillation-auriculaire-recidives-flutter-auriculaire-voorkamerfibrillatie-recidieven_238x120
Dr Georges Mairesse, cardiologue, (…)
palpitations-voorkamerfibrillatie-overvalt-ineens_238x120
Jean-Pierre, 60 ans
En vidéos
La fréquence cardiaque
Publicité
Les maladies de A à Z