Fibrome utérin

Chirurgie

La myomectomie ou l’ablation du fibrome

La myomectomie par laparotomie

La myomectomie est l’ablation chirurgicale d’un ou plusieurs fibromes utérins. Elle permet de conserver l’utérus et donc, la possibilité d’une grossesse future. Classiquement, la myomectomie est réalisée par laparotomie, c’est-à-dire en pratiquant une incision – généralement horizontale – au niveau de l’abdomen (comme pour une césarienne). Le chirurgien peut réaliser cette intervention si les fibromes sont nombreux, volumineux ou profonds.

La myomectomie par laparoscopie

Si le fibrome n’est pas trop volumineux (le diamètre maximal dépend de l’expérience chirurgicale laparoscopique du gynécologue) et si le nombre de fibromes est inférieur à 4, il est possible de réaliser la myomectomie par laparoscopie. Le chirurgien réalise de petites ouvertures au niveau du nombril et dans la région supra-pubienne. Il y glisse ses instruments et retire le fibrome par petits morceaux.

La myomectomie par hystéroscopie

Une dernière technique consiste à retirer le fibrome par voie vaginale et ne peut être réalisée que pour les fibromes sous-muqueux. Le chirurgien réalise une endoscopie de la cavité utérine par voie vaginale (hystéroscopie). Il insére un endoscope (long tube muni d’une caméra) dans la cavité utérine en passant par le col utérin. A l’aide d’une petite anse métallique de quelques millimètres raccordée à un courant électrique particulier, le chirurgien découpe progressivement le myome en petits copeaux qu’il extrait ensuite de la cavité par le col.  Il n’y a donc aucune incision ni point de suture.

Ecrit par Kathleen MentropLire l’article suivant

Pour suivre l'actualité médicale, abonnez-vous aux newsletters MediPedia.
La myomectomie ou l’ablation du fibrome | Myomectomie of verwijderen van het fibroom
Les maladies de A à Z