Glossaire

  • A
    • Ablation du sein

      Ablation chirurgicale de tout le sein.

    • Abus médicamenteux

      Consommation excessive de médicaments entraînant une accoutumance et le développement de céphalées chroniques.

    • Acariens

      Insectes dermatophagoïdes vivant un peu partout dans la maison, en particulier dans les zones où ils trouvent à manger (dans la poussière) et où ils peuvent vivre et se reproduire (humidité). Principalement les tapis, les tapisseries d’ameublement, les rideaux et surtout les matelas et les oreillers. Les matières fécales des acariens contiennent des protéines allergisantes et sont en permanence en suspension dans l’air.

    • Accident vasculaire cérébral

      Communément appelé "attaque", cet accident grave résulte de l’interruption de la circulation sanguine par un caillot ou d’une hémorragie au niveau du cerveau.

    • Acétylcholine

      Neurotransmetteur dont l’appauvrissement est constaté chez les malades Alzheimer.

    • Acétylcholinestérase

      Enzyme responsable de la dégradation de l’acétylcholine.

    • Acide chlorhydrique

      Acide produit par l’estomac.

    • Acides aminés

      Les éléments constitutifs des protéines, qui forment en fait une chaîne d’acides aminés.

    • Acides gras insaturés

      "bonnes graisses" présentes dans les huiles végétales (olive, colza, maïs) et les poissons "gras" (saumon, hareng).

    • Acides gras saturés

      "mauvaises graisses" présentes dans certains produits d'origine animale (beurre, fromage, viande, lait) mais aussi dans les huiles de coco et de palme.

    • Acido-cétose

      Dangereuse complication du diabète qui tend à rendre les liquides du corps plus acides; est due à une carence en insuline.

    • Acrophobie

      Phobie des hauteurs.

    • Adénofibrome

      Grosseur bénigne au niveau du sein.

    • Adénomectomie

      Ablation d'un adénome (hyperplasie bénigne) avec conservation de la capsule prostatique.

    • Adénomégalie

      Ganglion lymphatique anormalement augmenté de taille.

    • Adénopathie

      Ganglion lymphatique anormalement augmenté de taille.

    • Adjuvant

      Se dit d’un traitement donné pour renforcer (étymologiquement: aider) un autre.

    • ADN

      L’ADN est le support des informations nécessaires au développement et au fonctionnement de l’organisme. L’ADN est présent dans toutes les cellules de notre organisme.

    • Affection cardiaque

      Les incidents cardiaques ou cérébro-vasculaires ("attaque" ou "thrombose" cérébrale) récents ou en cours d’évolution, l’incapacité du coeur à supporter l’effort physique lié au coït contre-indiquent l’utilisation des médicaments érectiles.

    • Agents biologiques

      Nouvelle forme de traitement utilisant des anticorps, à l’action très précise.

    • Agnosie

      Trouble de la reconnaissance des objets, qui n’est pas lié à un déficit sensitif ou sensoriel.

    • Agonistes de la LHRH

      Traitement hormonal qui bloque la production de la LHRH, hormone à la base de la production de la testostérone.

    • Agonistes dopaminergiques

      Classe de médicaments utilisés dans la maladie de Parkinson. Ils stimulent les récepteurs à la dopamine des neurones.

    • Akinésie

      Difficulté à débuter un mouvement.

    • Allergène

      Composant de l’environnement ou de l’alimentation qui peut provoquer une allergie.

    • Alpha-bloquants

      Médicaments utilisés dans le traitement de l'hyperplasie bénigne de la prostate qui bloquent les récepteurs alpha, responsables du relâchement de la vessie et de la contraction du col vésical.

    • Aménorrhée

      absence de règles.

    • Amnésie

      Troubles neurologiques se manifestant par une diminution ou une perte de la mémoire.

    • Anastomose

      Mise en continuité bout à bout, après résection d’un segment intestinal.

    • Anatomopathologie

      Spécialité médicale qui se consacre à l’étude macroscopique et microscopique des tissus prélevés par biopsie ou chirurgie. Le médecin spécialisé appelé anatomopathologiste examinera notamment les tissus tumoraux.

    • Anémie

      Chute du taux d’hémoglobine. Celle-ci est généralement liée à une baisse du taux de globules rouges.

    • Anémie

      Trouble consécutif à la diminution du nombre normal de globules rouges dans le sang. L’anémie peut se manifester par une fatigue, de la pâleur, un essoufflement à l’effort, des palpitations, des vertiges…

    • Anémie hémolytique

      Anémie caractérisée par une destruction anormalement rapide des globules rouges.

    • Angine de poitrine

      Douleur oppressante dans la poitrine causée par un manque d’oxygénation du muscle cardiaque. Le stade ultérieur, la mort cellulaire, est l’infarctus.

    • Angiogenèse

      Mécanisme physiologique par lequel les vaisseaux sanguins se développent pour irriguer un tissu ou une tumeur.

    • Angiopathie

      Maladie des vaisseaux sanguins.

    • Angor

      Douleur oppressante dans la poitrine causée par un manque d’oxygénation du muscle cardiaque. Le stade ultérieur, la mort cellulaire, est l’infarctus.

    • Ankylosante

      Qui mène à l’ankylose, soit la perte de tout mouvement d’une articulation. C’est le stade terminal de la raideur, qui signifie qu’un mouvement est pénible à exécuter et/ou que l’amplitude du mouvement est limitée.

    • Anovulation

      absence d’ovulation.

    • Antagoniste des récepteurs de l’endothéline

      Médicament visant spécifiquement les mécanismes menant au développement de l’hypertension artérielle pulmonaire.

    • Anti-épileptique

      Médicament utilisé dans le traitement de l’épilepsie. Certains agissent également sur les douleurs neuropathiques.

    • Antiandrogènes

      Agents qui empêchent l’action de la testostérone au niveau des cellules prostatiques. Les antiandrogènes sont généralement couplés aux agonistes de la LHRH en début de traitement hormonal.

    • Anticholinergiques

      Médicaments qui calment les contractions involontaires de la vessie.

    • Anticholinestérasiques

      Médicaments qui ralentissent la destruction de l’acétylcholine.

    • Anticorps

      Protéines sanguines sécrétées par les lymphocytes et impliquées dans les défenses immunitaires de l’organisme.

    • Anticorps monoclonal

      Anticorps qui reconnaît une protéine particulière à la surface de la cellule. Il se lie à cette protéine comme un récepteur sur la surface de la cellule et bloque les effets de ce récepteur pour éliminer la cellule.

    • Antidépresseur

      Médicament qui agit contre la dépression et, dans la majorité des cas, contre les troubles anxieux. Certains d’entre eux sont également utilisés comme antidouleurs dans les neuropathies.

    • Antigène

      Substance qui entraîne une réaction immunologique (production d’anticorps ou de cellules tueuses) qui vise tout corps considéré comme dangereux ou simplement étranger.

    • Antihistaminiques

      Médicaments s'opposant aux effets de l'histamine, une molécule libérée en grande quantité en cas de réaction allergique.

    • Antipsychotique

      Médicament aussi connu sous le nom de neuroleptique. Utilisé dans le traitement de la psychose, notamment la schizophrénie.

    • Antipyrétiques

      Médicaments dont le but est de lutter contre la fièvre.

    • Anus

      Organe composé de muscles qui prolonge le rectum et qui en se contractant régularise la défécation.

    • Aphasie

      Troubles du langage, impossibilité de traduire la pensée par des mots.

    • Apnée du sommeil

      Trouble caractérisé par des arrêts répétés de la respiration pendant le sommeil, susceptible de mener à une hypertension artérielle pulmonaire.

    • Apolipoprotéine E

      Un des composés impliqués dans le transport du cholestérol et des triglycérides dans le sang. Elle est essentiellement produite par le cerveau et le foie.

    • Apraxie

      Déficit neurologique touchant les mouvements complexes.

    • Arachnophobie

      Peur des araignées.

    • ARN

      L’ARN (acide ribonucléique) est une molécule dont la structure est semblable à l’ADN, et qui participe notamment à la fabrication les protéines présentes dans nos cellules.

    • Artère pulmonaire

      Vaisseau sanguin reliant la partie droite du cœur aux poumons. Des changements au niveau des artères pulmonaires peuvent provoquer une élévation de la pression régnant en leur sein (hypertension artérielle pulmonaire).

    • Artères coronaires

      Au nombre de deux, elles partent de l’aorte et amènent le sang au muscle cardiaque.

    • Artériosclérose

      Maladie dégénérative des artères. Celles-ci se durcissent, se bouchent et courent le risque d’une obstruction brutale qui compromet l’alimentation des organes, qui finissent par mourir.

    • Arthralgie

      Douleur dans une articulation.

    • Arthrite

      Maladie inflammatoire d’une articulation touchant d’abord la membrane synoviale et s’étendant ensuite au reste de l’articulation.

    • Arthrite rhumatoïde

      Maladie chronique inflammatoire des articulations qui touche 1 à 2% de la population.

    • Arthroscopie

      Méthode permettant de visualiser l’intérieur d’une articulation et de traiter certaines lésions.

    • Arthrose

      Maladie dégénérative de l’articulation au cours de laquelle il y a une destruction du cartilage suivie de lésions osseuses.

    • Articulation

      Structure unissant les os et permettant le mouvement.

    • Asthme

      Maladie respiratoire caractérisée par une contraction des bronches, souvent dans un contexte d’allergie, et provoquant une difficulté à respirer.

    • Athérosclérose

      Maladie dégénérative des artères. Celles-ci se durcissent, se bouchent et courent le risque d’une obstruction brutale qui compromet l’alimentation des organes, qui finissent par mourir.

    • Atopie

      Prédisposition héréditaire du système immunitaire à réagir de manière excessive vis-à-vis de composants de l’environnement ou de l’alimentation.

    • Aura

      Atteinte cérébrale focale, bénigne, précédant la migraine chez certains migraineux et responsable de troubles visuels, de picotements…

    • Aura

      Atteinte cérébrale focale, bénigne, précédant la migraine chez certains migraineux et responsable de troubles visuels, de picotements…

    • Auto-anticorps

      Anticorps qui attaquent des structures normales de notre corps

    • Auto-immunitaire

      Qualifie une maladie dans laquelle l’organisme se retourne contre lui-même par le biais de la production d’anticorps dirigés de façon aberrante contre ses propres cellules.

    • AVC

      Communément appelé "attaque", cet accident grave résulte de l’interruption de la circulation sanguine par un caillot ou d’une hémorragie au niveau du cerveau.

    • Axone

      Prolongement du neurone qui lui sert de connexion avec les autres neurones. Véritable câble électrique, il est gainé de myéline qui lui sert d’isolant.

    • Azoospermie

      absence de spermatozoïdes dans le liquide séminal.

  • B
    • Bandelettes sous-urétrales

      Bandelettes placées chirurgicalement sous l’urètre et permettant une amélioration de la fermeture de ce dernier.

    • Basaalcelcarcinoom

      Vorm van huidkanker.

    • Benzodiazépines

      Classe de médicaments psychotropes utilisés pour atténuer les symptômes anxieux (anxiolytiques) ou les troubles du sommeil (hypnotiques, somnifères). Ils ont tendance à créer une accoutumance.

    • Bile

      Liquide épais secrété par le foie, stocké dans la vésicule biliaire et déversé dans le duodénum au moment du repas.

    • Biopsie

      Prélèvement d’un fragment de tissu en vue d’une analyse.

    • Biopsie

      Petite intervention qui consiste à prélever un échantillon de tissu corporel  ou un fragment de tumeur afin de l’examiner au microscope.

    • Biopsie

      Petite intervention qui consiste à prélever un échantillon de tissu corporel  ou un fragment de tumeur afin de l’examiner au microscope.

    • Biopsie

      Examen au cours duquel on prélève des cellules ou des fragments de tissus pour les analyser à l’aide d’un microscope.

    • Biothérapie

      Traitement faisant appel à des substances immunologiquement prédéterminées pour soigner des affections. Par exemple des anticorps contre certaines cytokines comme le TNF-α.

    • Bipolaire

      Trouble de l’humeur se manifestant par des périodes de dépression alternant avec des périodes d’euphorie excessive.

    • Bouffées de chaleur

      Accès de chaleur de quelques minutes souvent accompagnés de rougeurs et de sueurs.

    • BPCO

      Acronyme de Broncho-Pneumopathie Chronique Obstructive. La BPCO est la conséquence d’un rétrécissement progressif et irréversible des voies respiratoires, qui rend le transport de l’air vers les poumons de plus en plus difficile. La BPCO survient à un âge plus avancé que l’asthme (rarement avant 45 ans) et est généralement la conséquence d’un tabagisme de longue date.

    • Bradykinésie

      Diminution de la vitesse et de l’amplitude des mouvements volontaires, et difficulté à initier ces mouvements.

    • BRCA

      Gène du cancer du sein.

    • Bronche

      Conduit qui prolonge la trachée et pénètre dans les poumons en se ramifiant en conduits de plus en plus petits. Les bronches conduisent l’air jusqu’aux alvéoles pulmonaires, où se produisent les échanges gazeux avec le sang.

    • Bronchodilatateur

      Médicament visant à relâcher la musculature des bronches. L’effet est une augmentation de leur diamètre et un écoulement plus aisé de l’air. Ils sont généralement administrés via un aérosol (ou un inhalateur, ou plus rarement un nébulisateur).

  • C
    • CA125

      Marqueur tumoral souvent perturbé en cas de cancer de l’ovaire. Toutefois, cette perturbation peut également survenir en présence d’autres tumeurs et même de problèmes bénins.

    • Cadre colique

      Ensemble des segments du côlon.

    • Calcification

      dépôt de calcium dans un organe.

    • Calcium

      Substance principalement présente dans le lait et les produits laitiers et nécessaire au maintien de la masse osseuse.

    • Calcul

      Concrétion pierreuse (pierre) formée dans un organe, un conduit ou une glande.

    • Canal déférent

      voie excrétrice du testicule.

    • Canal déférent

      fin conduit long d’environ 45 cm qui prolonge chaque épididyme jusqu'au canal éjaculateur, à l’entrée de la prostate. Il y transporte les spermatozoïdes.

    • Canal éjaculateur

      canal qui expulse le sperme des vésicules séminales dans l'urètre prostatique juste avant l'expulsion.

    • Cancérigène

      se dit d’une substance qui provoque ou augmente significativement le risque de développer un cancer.

    • Capacité d’effort

      Tolérance à l’exercice physique. S’évalue par un test dit des "6 minutes de marche", où l’on mesure la distance parcourue à pied en 6 minutes.

    • Capsule articulaire

      Membrane reliant les deux extrémités osseuses dans une articulation.

    • Carcinome

      Tumeur ou lésion cancéreuse maligne qui se développe dans les cellules  de la peau ou des muqueuses. Synonyme: épithélioma.

    • Carcinome basocellulaire

      Une forme de cancer cutané.

    • Carcinome pavimenteux

      Synonyme de carcinome spinocellulaire.

    • Carcinome spinocellulaire

      Une forme de cancer cutané.

    • Cardiopathie congénitale

      Anomalies cardiaques présentes dès la naissance.

    • Cartilage

      Le cartilage est une forme particulière de tissu conjonctif de caractère élastique. Il recouvre l'extrémité des os au niveau articulaire.

    • Catatonique

      Attitude de certains patients schizophrènes, faite de négativisme, d’isolement et de passivité.

    • Cathéter

      Petit tube en plastique souple placé dans une veine ou une cavité corporelle à travers la peau (du ventre par ex.).

    • Cathétérisme cardiaque droit

      Examen qui consiste à mesurer la pression des artères pulmonaires et de la partie droite du cœur en introduisant un cathéter dans une veine pour atteindre le cœur droit et les vaisseaux. Nécessaire pour établir un diagnostic définitif d’hypertension (artérielle) pulmonaire.

    • Cellule souche

      Cellule de la moelle osseuse capable, suite à un processus de maturation, de se transformer en tout type de cellules sanguines.

    • Cellules CD4+

      Le VIH infecte principalement les cellules CD4+, un type de globule blanc qui joue un rôle important dans les défenses immunitaires. Les cellules CD4+ sont aussi connues sous le nom de CD4 ou de lymphocytes T4.

    • Céphalée

      Mal de tête.

    • Céphalée

      Mal de tête.

    • Cervicalgie

      Douleur ressentie au niveau du cou lors d’une arthrose cervicale.

    • Cervicarthrose

      Arthrose touchant la colonne cervicale.

    • Chambre implantable

      Petit boîtier placé sous la peau, généralement au niveau du thorax, et relié par un tuyau souple et fin à une veine. La chambre implantable permet d’injecter les perfusions de chimiothérapie (et d’autres médicaments) sans irriter les veines ou prendre le risque d’une fuite. Elle facilite également les prises de sang. On nomme souvent cette chambre Port-à-Cath® (marque commerciale).

    • Charge virale

      Ce test mesure le nombre de copies du matériel génétique du virus VIH (ARN viral). En d’autres termes, on mesure la quantité de virus présente dans l’organisme.

    • Chimiothérapie

      Médicaments qui freinent la prolifération des cellules cancéreuses ou les détruisent.

    • Chimiothérapie néoadjuvante

      Administration d’une chimiothérapie avant l’opération.

    • Chirurgie micrographique de Mohs

      Technique chirurgicale lors de laquelle tous les plans de section sont immédiatement contrôlés.

    • Cholestérol

      Le cholestérol est une sorte de graisse, essentielle au fonctionnement du corps humain. Insoluble dans l’eau, le cholestérol peut circuler dans le sang grâce à son association à des protéines. C’est la nature de ces protéines qui détermine le comportement de ces particules et distingue le "bon" du "mauvais" cholestérol.

    • Chondrocytes

      Cellules cartilagineuses qui assurent le renouvellement du cartilage.

    • Chondrogenèse

      Formation de nouveau cartilage.

    • Chondrolyse

      Destruction de cartilage ancien.

    • Coagulation

      Processus naturel suite auquel le sang coagule et arrête un saignement

    • Coelioscopie

      Technique opératoire peu invasive utilisant une caméra vidéo introduite dans la cavité abdominale sans incision de celle-ci.

    • Cognitif

      On parle de fonctions cognitives pour décrire les fonctions mentales impliquées dans les processus de perception, mémoire, raisonnement et prise de décision.

    • Cognitivo-comportemental

      une thérapie cognitivo-comportementale travaille sur les croyances et connaissances d’une personne sur quelque chose (le tabagisme, par exemple) afin de modifier et/ou remplacer les habitudes qui y sont liées.

    • Colectomie

      Résection ou ablation d’un segment de côlon.

    • Coloscopie

      Examen du cadre colique par un tube flexible au bout duquel est branchée une caméra. Il permet d’investiguer le gros intestin mais aussi de réaliser des biopsies ou d’autres actes techniques comme la polypectomie (enlèvement de polypes).

    • Colostomie

      Technique chirurgicale de dérivation du gros intestin, et donc des matières fécales, directement à la peau.

    • Coma

      Etat d’inconscience profonde, pendant lequel le patient ne peut pas être éveillé.

    • Comorbidité

      Terme qui décrit la présence d’un ou de plusieurs troubles associés à un trouble ou une maladie primaire.

    • Compliance

      On parle d’observance, d’adhérence ou de compliance thérapeutique pour décrire l’adhésion du patient au traitement et aux suivis indiqués, psychologique ou pharmacologique.

    • Conisation

      ablation d’une partie du col utérin (dont la forme est conique).

    • Contraception

      méthode permettant d’éviter une grossesse.

    • Corps caverneux

      Ces deux structures prennent naissance dans le bassin et se prolongent parallèlement jusqu’à l’extrémité du pénis pour former le corps du pénis. Comparables à des éponges, ils comprennent de nombreux vaisseaux sanguins ainsi que des milliers de petites cavités. L’érection naît de leur remplissage par le sang amené par les artères.

    • Corps jaune

      Il résulte de la transformation du follicule de De Graaf (follicule mûr à l’intérieur de l’ovaire) après expulsion de l’ovocyte lors de l’ovulation. Le corps jaune se forme dans la seconde partie du cycle menstruel et a pour fonction de sécréter la progestérone. En l’absence de grossesse, le corps jaune dégénère et les règles correspondant au début d’un nouveau cycle apparaissent.

    • Cortex cérébral

      Couche de neurones qui tapissent la surface du cerveau ; c’est dans le cortex que sont localisées les fonctions mentales supérieures.

    • Corticoïde

      Médicament qui a pour rôle de réduire l’inflammation, pouvant être administré par voie orale, intraveineuse ou rectale.

    • Corticostéroïdes

      Dérivés de la cortisone.

    • Coxarthrose

      Arthrose affectant les hanches.

    • Craniotabès

      ramollissement des os du crâne.

    • Créatinine

      Produit dérivé de la décomposition des protéines de la viande alimentaire ou de l’activité musculaire propre. La créatinine est éliminée par le rein. En cas de troubles rénaux, la concentration de créatinine dans le sang augmente.

    • Crise focale partielle

      Crise qui naît dans une partie limitée du cerveau.

    • Crise généralisée d’emblée

      Crise qui se produit d’emblée dans les deux hémisphères du cerveau, généralement avec perte de conscience dès le début.

    • Crise myoclonique

      Crise généralisée d’emblée qui consiste en une brève secousse des membres (sans altération de la conscience).

    • Crise partielle complexe

      Crise focale qui est accompagnée d’une altération de la conscience.

    • Crise partielle simple

      Crise focale qui n’entraîne pas d’altération de la conscience.

    • Crohn

      La maladie de Crohn est une maladie chronique inflammatoire de l’intestin. Les symptômes sont: diarrhée, maux de ventre, perte de poids et fièvre.

    • Cryothérapie

      Traitement par le froid (sous forme de glace, de sachets chimiques congelés ou de gaz), utilisé notamment pour détruire par congélation de petites lésions cutanées bénignes.

    • Cryptogénétique

      Dont la cause demeure non identifiée.

    • Culdoscopie

      technique de visualisation de la cavité abdominale par le cul-de-sac de Douglas (repli du péritoine entre l’utérus et le rectum).

    • Curage axillaire

      Consiste à enlever les ganglions de l’aisselle (espace creux sous le bras) pour les analyser et déterminer l’extension du cancer du sein.

    • Curetage

      intervention visant à extraire une grossesse évolutive ou non, ou un contenu anormal de l’utérus.

    • Curiethérapie

      Technique variante de la radiothérapie, utilisant des fibres émettant des rayons gamma que l’on positionne directement à l’intérieur de l’organe.

    • Cushing

      Ensemble de signes cliniques et de symptômes causés par un taux trop élevé de cortisol dans le sang. L’élévation prolongée du cortisol et de l’insuline entraîne une répartition anormale des graisses corporelles.

    • CV

      Capacité vitale. C’est le volume total de gaz par litre expiré lors d’une expiration rapide et puissante après une inspiration maximale. Le VEMS divisé par la CV donne l’indice de Tiffeneau, essentiel au diagnostic et à la classification des BPCO.

    • Cycle menstruel

      Succession périodique de phénomènes réalisés par l’intervention de facteurs neuro-hormonaux (dont les sécrétions ovariennes) et destinés à préparer l’appareil génital à la nidation d’un œuf. La seule manifestation clinique est l’hémorragie menstruelle (les règles) dont le 1er jour correspond au début du cycle menstruel.

    • Cytokine

      Protéine stimulant l’inflammation.

    • Cytoponction

      Prélèvement de cellules pour établir un diagnostic par l’analyse au microscope.

    • Cæcum

      Partie débutante du gros intestin, suivant l’iléon.

  • D
    • Dapoxétine

      médicament de la famille des inhibiteurs de la recapture de la sérotonine qui retarde l’éjaculation.

    • Débitmétrie

      Technique permettant la mesure du débit urinaire.

    • Déficit

      Perte d’une capacité, par exemple, incapacité de parler, de marcher, bouger un membre, de ressentir la douleur…

    • Délire

      Trouble de la pensée caractérisé par des idées contraires à la réalité. Le patient a la conviction inébranlable de la véracité de ses idées.

    • Démence

      Maladie dégénérative caractérisée par des troubles du comportement et des facultés intellectuelles.

    • Démence à corps de Lewy

      forme de démence qui se traduit par des symptômes évoquant la maladie d’Alzheimer, comme la maladie de Parkinson. Cette forme de démence est causée par un épaississement anormal des protéines dans les cellules cérébrales.

    • Démence frontotemporale

      forme de démence qui se traduit par une modification radicale du comportement et de la personnalité, résultant de la perte de neurones.

    • Démence vasculaire

      la deuxième principale cause de démence. La démence est provoquée par des lésions vasculaires au niveau cérébral.

    • Densitométrie

      Cet examen permet de diagnostiquer l'ostéoporose.

    • DEP

      Débit maximal d’air que l’on peut produire à l’expiration. C’est une bonne approximation du VEMS mesuré par les spiromètres. Donne une bonne idée du degré d’obstruction bronchique et du contrôle de l’asthme. Se mesure à l’aide d’un petit appareil, simple de conception et d’emploi, bon marché et maniable: le débitmètre de pointe.

    • Dépistage

      Recherche dans une population donnée d’une maladie visant à faire si possible des diagnostics plus précoces.

    • Dépression

      Etat d’humeur caractérisé par une perte de motivation ou d’élan vital. Les symptômes les plus caractéristiques sont une perte d’espoir, d’envie, d’estime de soi, la fatigue, la tristesse, des pensées négatives, des idées noires ou des intentions suicidaires.

    • Dérivés de l’ergot de seigle

      La dihydroergotamine (Diergo) qui est administrée par voie nasale n’a plus beaucoup de place dans le traitement des migraines depuis l’apparition des triptans.

    • Dérivés nitrés

      Ce sont des médicaments que l’on donne aux patients souffrant d’angine de poitrine. Ils dilatent notamment les artères irriguant le coeur. Leur administration concomitante aux médicaments facilitateurs de l’érection est susceptible d’entraîner de dangereuses chutes de tension.

    • Dermatite

      Inflammation de la peau.

    • Dermatoscope

      Loupe grossissante avec lumière intégrée, pour l’examen de la peau.

    • Désensibilisation

      L’allergie est une réaction inappropriée à une substance donnée. L’organisme produit en excès un anticorps pour se défendre d’un supposé danger. La désensibilisation va consister à habituer peu à peu l’organisme à l’allergène en cause pour éviter cette réaction anormale.

    • Détrusor

      Muscle de la paroi vésicale. Permet à la vessie de se remplir lorsqu’il est relâché et de se vider lorsqu’il se contracte.

    • Diabète

      Augmentation du taux de sucre (glucose) dans le sang liée à un défaut de production d’insuline et/ou au développement d’une résistance à son action.

    • Diabète de type 1

      Le diabète de type 1, aussi appelé diabète juvénile, commence dans l’enfance ou l’adolescence. Il nécessite toujours un traitement par insuline.

    • Diabète de type 2

      Le diabète de type 2, aussi appelé diabète "de maturité", il est lié à la fois à des facteurs génétiques et à un mode de vie sédentaire avec surpoids.

    • Dialyse

      Traitement destiné à pallier le mauvais fonctionnement des reins; aussi appelé rein artificiel.

    • Dialyse péritonéale

      Procédé d’épuration sanguine où le péritoine sert de membrane de filtration. La solution de dialyse (dialysat) est injectée dans la cavité abdominale pour être ensuite évacuée.

    • Diaphragme

      Muscle respiratoire qui sépare le thorax de l’abdomen.

    • Digestion

      La digestion désigne l’ensemble des processus mécaniques (broyage en tout petits morceaux) et biochimiques (dégradation des aliments par les sucs digestifs) qui assurent la transformation des aliments en nutriments assimilables par l’organisme.

    • Dimérisation

      Rapprochement de deux molécules de structure similaire (comme les récepteurs de la famille EGFR) qui forme un homodimère (molécules identiques) ou un hétérodimère (molécules différentes).

    • Disque intervertébral

      Structure constituée de fibre et de cartilage. Il réunit deux vertèbres leur conférant une certaine mobilité tout en absorbant les chocs.

    • Dizygote

      Se dit de jumeaux provenant de 2 œufs différents.

    • Doigt en saucisse

      Doigt qui est gonflé de manière diffuse, à la suite d’arthrite (souvent psoriasique) et de ténosynovite (gonflement inflammatoire du tendon et de sa gaine synoviale).

    • Donneur

      Personne qui fait don de son sang ou d’un organe pour une transplantation.

    • Dopamine

      La dopamine est un des nombreux neurotransmetteurs circulant dans le cerveau. Un neurotransmetteur est une substance libérée par les cellules nerveuses et qui sert à transmettre les informations.

    • Douleur neuropathique

      Type de douleur faisant référence à l’atteinte des nerfs liée au diabète. La plus fréquente est la polyneuropathie diabétique.

    • Duodénum

      Partie initiale de l’intestin grêle. C’est là que se déroule la partie la plus importante de la digestion: les aliments y subissent l’action de sucs digestifs sécrétés par le pancréas et les voies biliaires et acheminés par différents canaux (Wirsung, cholédoque…).

    • Dysautonomie

      Atteinte du système nerveux dit autonome qui contrôle notamment les muscles du système digestif, de la vessie, des vaisseaux sanguins. Les troubles

      dysautonomiques sont responsables de diarrhée, constipation, chute de la tension artérielle, …

    • Dysfonction érectile

      difficulté à obtenir ou à maintenir une érection.

    • Dysfonction érectile

      Se définit comme l’incapacité persistante d’obtenir ou de maintenir le degré d’érection nécessaire à une activité sexuelle satisfaisante. Cette définition met en avant la satisfaction des 2 partenaires.

    • Dysovulation

      anomalie de l’ovulation.

    • Dysplasie

      Transformation précancéreuse de la cellule.

    • Dyspnée

      Sensation d’essoufflement.

    • Dysurie

      Difficulté à vider la vessie en rapport avec un obstacle sous vésical.

  • E
    • Ecchymose

      Collection de sang sous-cutanée

    • Échographie

      Examen médical avec une sonde à ultrasons.

    • Échographie

      Examen diagnostique qui permet de visualiser les tissus mous au moyen d’ultrasons.

    • Echographie cardiaque

      Technique d’imagerie fondée sur les ultrasons. Permet de visionner les différentes parties du coeur et de quantifier leurs dimensions et l’épaisseur du muscle cardiaque. La technologie doppler mesure en outre les flux sanguins. Cette dernière est également appliquée à l’examen des artères lorsque l’on veut s’assurer de leur perméabilité.

    • Eczéma

      Synonyme de dermatite atopique.

    • EEG

      Electroencéphalogramme, examen destiné à mesurer l’activité électrique de la surface du cerveau (cortex).

    • Effet rebond

      Aggravation des symptômes après arrêt d’un traitement.

    • Electrocardiogramme

      Examen indolore enregistrant l’activité électrique du cœur. Il permet d’apprécier la régularité du rythme cardiaque, de rechercher une hypertrophie de certaines parties du cœur et/ou des signes d’ischémie (= insuffisance circulatoire) myocardique liée à un rétrécissement des artères irriguant le cœur (artères coronaires).

    • Electroconvulsivothérapie

      Traitement des formes sévères de dépression par électrochocs.

    • Electroencéphalogramme

      Enregistrement de l’activité électrique du cerveau.

    • Embryon

      produit de la fécondation.

    • Emphysème

      Altération du tissu élastique des poumons (l’air reste partiellement prisonnier des poumons) et destruction des alvéoles pulmonaires, c’est-à-dire des unités responsables des échanges gazeux entre le sang et l’air (oxygénation du sang, élimination du gaz carbonique).

    • Endomètre

      Ou muqueuse utérine, est un tissu richement vascularisé qui recouvre la paroi interne de l’utérus. Au cours de chaque cycle menstruel, il s’épaissit pour pouvoir éventuellement accueillir un embryon. Si, au terme du cycle menstruel, aucun embryon ne s’est implanté, une grande partie de la muqueuse utérine se desquame, constituant ainsi les règles ou menstruations.

    • Endométriome

      kyste d’endométriose au niveau de l’ovaire.

    • Endométriose

      maladie caractérisée par la présence de glandes endométriales en dehors de la cavité utérine.

    • Endoscopie

      Exploration visuelle de l’intérieur d’un organe ou d’une cavité grâce à l’introduction dans le corps d'un tube optique souple muni d'un système d'éclairage et relié à une caméra vidéo.

    • Enthèse

      Attache d’un tendon ou d’un ligament sur l’os.

    • Enthésite

      Inflammation d’une enthèse (attache d’un tendon ou d’un ligament sur l’os).

    • Enzyme

      protéine qui accélère certains processus chimiques dans l’organisme.

    • Enzymes digestives

      Elles découpent les aliments ingérés en tout petits morceaux: les nutriments. Ces substances nutritives peuvent alors être absorbées par la paroi de l’intestin et fournir à l’organisme le «carburant» dont il a besoin pour fonctionner. La principale source d’enzymes digestives est le pancréas.

    • Enzymes pancréatiques de substitution

      C’est un mélange d’enzymes pancréatiques digestives administrées par voie orale afin de compenser le manque d’enzymes normalement produites par le pancréas.

    • Épiderme

      Couche superficielle de la peau. Sa fonction essentielle est d'assurer une barrière de protection entre l'organisme et le milieu extérieur. Elle est composée de cinq couches. Les carcinomes se développent dans les deux plus profondes: la couche épineuse et la couche basale.

    • Épididyme

      voie excrétrice du testicule.

    • Épididyme

      conduit situé en arrière de chaque testicule, qui accueille les spermatozoïdes et les dirige vers le canal déférent.

    • Epileptogène

      Qui favorise la survenue de crises d’épilepsie.

    • Episode maniaque

      Se dit d’un état d’euphorie excessif, accompagné d’idées de grandeur, de puissance... Phase d’exaltation du trouble bipolaire.

    • Épithélium

      Tissu recouvrant la surface libre du corps (peau, estomac, vessie, vagin…).

    • Épithélium

      Ensemble des tissus qui recouvrent les surfaces de l'organisme, tant vers l'extérieur (peau, muqueuses des orifices naturels) que vers l'intérieur (cavités du cœur, du tube digestif, etc.).

    • Epithélium

      Ensemble des tissus cellulaires qui recouvrent les surfaces de l'organisme, tant vers l'extérieur (peau, muqueuses des orifices naturels) que vers l'intérieur (cavités du cœur, du tube digestif, etc.).

    • Epreuve d’effort

      Ce test, réalisé sur bicyclette ergométrique ou plus rarement sur tapis roulant, vise à évaluer la réponse du système cardiovasculaire à l’effort et, ainsi, à mettre en évidence des anomalies cardiaques silencieuses au repos (symptômes ou anomalies à l’ECG). Il permet de détecter une mauvaise irrigation sanguine d’une partie du cœur à l’effort en raison d’un rétrécissement des artères coronaires. Il est aussi utilisé pour évaluer l’aptitude à l’effort, soit après un accident cardiaque, soit chez des personnes désireuses de reprendre une activité sportive après 40 ans.

    • Epreuve fonctionnelle respiratoire

      Synonyme de spirométrie. Examen médical indolore pendant lequel on évalue l’ensemble des volumes et débits respiratoires à l’inspiration et à l’expiration. Il permet notamment de déceler les troubles dits "obstructifs", où les débits sont abaissés.

    • Erectométrie nocturne

      La mise en évidence d’érections nocturnes par diverses techniques atteste du bon fonctionnement de la machinerie érectile (commande nerveuse, alimentation sanguine, corps caverneux). Ces techniques évaluent l’augmentation de volume du pénis et parfois aussi sa rigidité.

    • Ereuthophobie

      Peur de rougir.

    • Erpétophobie

      Phobie des serpents.

    • Eructation

      Régurgitation d’air, sans aliments.

    • Erythrodermie

      Maladie inflammatoire de la peau qui touche l’ensemble du corps.

    • Erythropoïétine

      Hormone sécrétée par les reins qui favorise la production de globules rouges. Une carence en érythropoïétine entraîne l’anémie.

    • Eviction

      Mesure préventive visant à éviter l’exposition à des agents susceptibles de causer une crise.

    • Évidement ganglionnaire

      Ablation chirurgicale des ganglions axillaires.

    • Evitement

      Comportement visant à échapper à toute situation ou pensée risquant de déclencher ou aggraver l’anxiété.

    • Exacerbation

      Crise pendant laquelle l’ensemble des symptômes sont augmentés. Potentiellement mortelle. Très mal vécue par les patients.

    • Examen anatomopathologique

      Cet examen consiste à étudier des tissus ou des cellules prélevés sur un patient lors d’une biopsie afin de repérer et d’analyser des anomalies liées à une maladie. L’examen se fait surtout au microscope. L’examen anatomopathologique est indispensable pour établir le diagnostic de cancer. Ses résultats interviennent aussi dans l’orientation du choix des traitements.

    • Examen physique

      Examen pratiqué  par le médecin qui a pour but d’évaluer les paramètres physiques du patient: mesure de la tension artérielle, auscultation pulmonaire, prise de réflexes,…

    • Excision

      Ablation.

    • Expectoration

      Crachat.

    • Exploration urodynamique

      Examen permettant grâce à des sondes de mesurer les différentes pressions existant dans la vessie et l’urètre au cours de la miction.

  • F
    • Facilitateur de l’érection

      C’est ainsi que l’on nomme les inhibiteurs de la phosphodiestérases de type 5 (Cialis®, Levitra®, Viagra®), car leur administration n’entraîne d’érection qu’en présence d’un désir sexuel.

    • Facteur de risque cardiovasculaire

      Comportement, caractéristique individuelle ou anomalie biologique dont la présence augmente la probabilité d’accident cardiovasculaire (angor, infarctus, AVC).

      Les facteurs de risque cardiovasculaire les plus connus sont la consommation de tabac, l’élévation de la pression artérielle (hypertension artérielle), l’élévation du cholestérol sanguin (hypercholestérolémie) et le diabète.

    • Facteur pronostique

      Élément qui aide à définir le potentiel évolutif de la maladie: favorable ou défavorable.

    • Facteurs de coagulation

      Protéines présentes dans le sang; en cas de saignement, ils déclenchent une réaction en chaîne qui stoppera le saignement

    • Faux besoin

      Sensation de besoin impérieux d’évacuer les matières fécales, alors que le rectum est vide de toute selle. Parfois des glaires sont évacuées.

    • Fécondation

      rencontre entre l’ovule et le spermatozoïde.

    • Fibroadénome

      Grosseur bénigne au niveau du sein.

    • Fibrome

      tumeur bénigne constituée de fibres musculaires utérines.

    • fibrome utérin

      le fibrome utérin est une tumeur bénigne, c’est-à-dire non cancéreuse, qui se développe au niveau de la paroi de l’utérus.

    • Fibroscopie bronchique

      Technique d’exploration des bronches qui fait appel à un tube souple de petit diamètre, muni d’un système optique et appelé fibroscope. Introduit par le nez ou la bouche, il permet d’examiner l’intérieur des bronches et d’y faire des prélèvements.

    • FIGO

      Système international permettant d’indiquer de manière univoque le stade d’un cancer.

    • FISH (hybridation in situ en fluorescence)

      Technique de biologie moléculaire qui utilise des sondes marquées à l’aide d’un marqueur fluorescent.

    • Fistule

      Communication anormale entre deux organes voisins.

    • Flagelle

      appendice permettant à une cellule de se mouvoir, par exemple un spermatozoïde.

    • Follicule

      Il se situe dans l’ovaire et est formé d’agrégats de cellules formant une structure sphérique, il contient l’ovocyte qui sera libéré pendant l’ovulation.

    • Follicule ovarien

      poche dans l’ovaire contenant l’ovocyte.

    • Fongique

      Provoqué par un champignon.

    • Foyer épileptique

      Zone du cortex cérébral qui produit la crise focale.

    • Fracture de fatigue

      fracture incomplète due à une surcharge de l’os.

    • Frax

      Outil d’évaluation du risque de fracture. Le modèle, appelé "Frax", indique en pourcentage l’ampleur du risque de fracture liée à une ostéoporose sévère (fémur, poignet, bras, tassement vertébral) durant les dix années à venir.

    • Frein

      bandelette de peau reliée au prépuce.

    • FSH

      Follicle Stimulating Hormone, l’hormone folliculo-stimulante est produite par l’hypophyse. Elle contrôle essentiellement le développement des follicules ovariens chez la femme et intervient chez l’homme dans la spermatogenèse (formation des spermatozoïdes).

    • FSH

      hormone hypophysaire.

  • G
    • Ganglion

      Petite masse dans le système lymphatique qui gonfle en cas d’infection ou d’envahissement par des cellules tumorales.

    • Ganglion sentinelle

      Premier ganglion où la tumeur peut se propager.

    • Ganglions axillaires

      Ganglions lymphatiques situés dans le creux de l’aisselle, où les cellules du cancer du sein peuvent se propager et proliférer.

    • Ganglions lymphatiques

      Ce sont de petites structures globuleuses situées le long du système circulatoire lymphatique. Ils jouent un rôle important dans les défenses immunitaires. Leur situation les expose à un risque d’envahissement métastatique.

    • Gastroscopie

      Examen endoscopique de l’estomac.

    • Gène

      Séquence d’ADN (acide désoxyribonucléique). L’ADN est le support de l’information nécessaire à la synthèse des protéines. L’ADN est présent dans toutes les cellules de notre organisme.

    • Germes

      micro-organismes microbiens, qui provoquent des maladies.

    • Glaire cervicale

      mucus localisé dans le col de l’utérus.

    • Glandes sudoripares

      Glandes qui se trouvent dans le derme de la peau et produisent la sueur.

    • Glucacon

      Hormone, sécrétée par le pancréas, qui provoque une augmentation du taux de sucre dans le sang.

    • Glucose

      Sucre, combustible essentiel pour le fonctionnement du corps humain.

    • Glutamate

      Neurotransmetteur dont le taux est trop élevé chez les malades Alzheimer.

    • Glycémie

      Taux de glucose dans le sang.

    • GnRH

      hormone produite par l’hypothalamus.

    • Gonadotrophine

      hormone produite par l’hypophyse.

    • Gonarthrose

      Arthrose affectant les genoux.

    • Graisses insaturées

      Surtout présentes dans les graisses et les huiles végétales; protègent de l’athérosclérose.

    • Graisses saturées

      Graisses généralement d’origine animale; augmentent le taux de cholestérol dans le sang.

    • Grêle

      Portion de l’intestin située entre l’estomac et le côlon.

    • Grossesse extra-utérine

      grossesse située en-dehors de l’utérus.

    • Guérison

      En cancérologie, s’utilise après un suivi suffisamment long (5 ans en général).

    • Gynécomastie

      Augmentation du volume de la glande mammaire chez l’homme.

  • H
    • Hallucination

      Trouble des perceptions qui survient en l’absence de stimulation extérieure réelle. On dit souvent qu’une hallucination est une "perception sans objet".

    • Handicap

      Conséquence des déficits sur les fonctions du patient en tenant compte des facteurs extérieurs. Un même déficit peut entraîner plus ou moins de handicap selon l’adaptation de l’environnement du patient. Une paralysie d’une jambe peut empêcher un patient de marcher. Le handicap résultant de ce déficit est réduit par l’utilisation de béquilles.

    • HbA1c

      Mesurée lors d’une prise de sang, l’hémoglobine glyquée (HbA1c) permet de déterminer le niveau moyen de glycémie sur 2 à 3 mois.

    • HDL-Cholestérol

      High Density Lipoprotein-cholesterol, protéine de transport (lipoprotéine) qui véhicule le cholestérol sanguin excédentaire et l’amène au foie; “bon” cholestérol.

    • Hématémèse

      Vomissement de sang.

    • Hémodialyse

      Recours à un appareil pour épurer le sang de ses déchets en cas d’insuffisance rénale.

    • Hémoglobine

      Protéine du globule rouge qui transporte l’oxygène.

    • Hémoglobine glyquée

      Dosé dans le sang, ce marqueur donne une bonne idée du niveau moyen de la glycémie au cours des 3 derniers mois.

    • Hémolyse

      Destruction des globules rouges.

    • Hépatomégalie

      Augmentation du volume du foie.

    • Histologie

      Étude des tissus.

    • Holter tensionnel

      Enregistrement de la tension artérielle durant 24h via un brassard commandé par un boîtier enregistreur porté à la ceinture. Sert notamment à détecter l’hypertension "de la blouse blanche".

    • Homozygote

      Se dit de jumeaux provenant du même œuf.

    • Hormone LHRH

      Hormone sécrétée par l’hypothalamus responsable de la production de l’hormone lutéinisante (LH).

    • Hormone lutéinisante

      Hormone sécrétée par l’hypophyse responsable de la production de testostérone.

    • Hormonosensible

      Se dit d’un cancer qui présente des récepteurs hormonaux et réagit favorablement à l’hormonothérapie.

    • Hydrocéphalie

      affection caractérisée par un excès de liquide dans le cerveau.

    • Hydroxyapatite

      minéral osseux composé essentiellement de phosphate de calcium.

    • Hyperandrogénie

      Excès d’androgènes, c’est-à-dire des hormones mâles dont le plus connu est la testostérone. L’hyperandrogénie peut être responsable d’une augmentation de la pilosité, de l’acné, des troubles du cycle et des signes de virilisation.

    • Hypercalcémie

      Taux de calcium dans le sang supérieur à la normale. L’hypercalcémie peut se manifester par une perte d’appétit, des nausées, une déshydratation et de la soif, de la fatigue, une faiblesse musculaire, des troubles digestifs et de la conscience…

    • Hypercholestérolémie

      Taux de cholestérol sanguin trop élevé.

    • Hyperglycémie

      Taux anormalement élevé de glucose dans le sang.

    • Hyperplasie

      Augmentation de la masse d'un organe ou d'une portion d'organe due à une prolifération cellulaire anormale.

    • Hyperréactivité

      Réponse anormale du muscle bronchique à des stimulations physiologiques comme le froid ou l’effort. L’inflammation des bronches est à son origine.

    • Hypertension "de la blouse blanche"

      Dans ce cas, la tension est normale à domicile mais élevée au cabinet médical. Cette différence pourrait s’expliquer par le stress généré par la présence du médecin.

    • Hypertension artérielle

      Excès de pression dans les artères.

    • Hypertension artérielle essentielle

      Dans l’immense majorité des cas (95 %) on ne retrouve pas une affection bien définie à l’origine de l’hypertension artérielle. On parle alors d’hypertension essentielle ou primaire.

    • Hypertension artérielle secondaire

      Dans une minorité de cas (5 %), l’hypertension artérielle trouve son origine dans un autre problème médical. Il peut notamment s’agir d’une maladie des reins, d’un rétrécissement d’une ou des deux artères rénales, d’une perturbation des systèmes hormonaux impliqués dans la régulation de la pression artérielle ou encore d’un syndrome des apnées du sommeil.

    • Hypogammaglobulinémie

      Déficience en anticorps.

    • Hypoglycémie

      Taux anormalement bas de glucose dans le sang.

    • Hypomanie

      Etat d’humeur élevée d’intensité modérée.

    • Hypopharynx

      Partie inférieure du pharynx, en arrière de l’épiglotte. L’hypopharynx assure la fermeture du larynx pendant la déglutition.

    • Hypophosphatasémie

      trop faible taux de phosphates alcalines dans le sang.

    • Hypophosphatasie

      trouble métabolique congénital dû à une carence en phosphatase alcaline.

    • Hypophyse

      Glande endocrine du cerveau.

    • Hypothalamus

      Partie du cerveau contrôlant notamment le fonctionnement de l'hypophyse.

    • Hystérosalpingographie

      radiographie de l’utérus et des trompes.

    • Hystéroscopie

      technique de visualisation de la cavité utérine avec une caméra.

    • hystéroscopie

      examen médical qui consiste à introduire une minicaméra par voie vaginale afin d’examiner l’intérieur de l’utérus. Un gaz ou liquide indolore est injecté dans l’utérus afin de le détendre et de permettre une bonne visualisation.

  • I
    • iCOMT

      Classe de médicaments qui inhibent (diminuent) l’activité d’une enzyme (Catécholamine O-Méthyl Transférase) responsable de la destruction de la L-Dopa au niveau sanguin. Les iCOMT sont associés à la L-Dopa et à un iDDC.

    • iDDC

      Médicament inhibant la destruction au niveau sanguin de la L-Dopa par une enzyme (Dopa DéCarboxylase).

    • Idiopathique

      Non causé par une autre affection médicale ou la prise de médicaments.

    • Idiopathisch

      Niet veroorzaakt door een andere medische aandoening of door de inname van geneesmiddelen.

    • IHC (immunohistochimie)

      Technique de coloration pour analyser une coupe de tissus au microscope et rechercher une protéine particulière à l’aide d’un anticorps. Cette protéine est rendue visible par un marqueur particulier comme un produit fluorescent.

    • Iléon

      Partie terminale de l’intestin grêle.

    • Imagerie par Résonance Magnétique

      Technique utilisant l’analyse du champ magnétique qui permet une mise en images du cerveau sous forme de coupes sériées.

    • IMC

      Indice de masse corporelle (IMC) qui s’obtient en divisant son poids en kilos par le carré de sa taille en mètre. Un indice supérieur à 25 indique un surpoids.

    • Immunodéficience

      Affaiblissement du système immunitaire de l’organisme.

    • Immunoglobulines

      Anticorps qui jouent un rôle dans notre système de défense

    • Immunoglobulines

      Ce sont les anticorps produits par les plasmocytes.

    • Immunologie

      Science qui étudie le système immunitaire, système de défense de l’organisme dirigé principalement contre les substances étrangères au corps; il s'agit d’un système complexe dans lequel interviennent des cellules spécifiques et des anticorps.

    • Immunosuppresseur

      traitement qui supprime ou qui réduit les réactions immunologiques de l’organisme contre un antigène (corps étranger pénétrant dans l’organisme).

    • Immunothérapie

      Thérapie basée sur l’administration d’anticorps spécifiquement dirigés contre les cellules cancéreuses.

    • Impériosité

      Envie soudaine et irrépressible d’uriner.

    • Implantation

      nidation (de l’embryon).

    • Incidence

      Nombre de nouveaux cas par an.

    • Incontinence par impériosité

      Fuite d’urine involontaire accompagnée par ou immédiatement précédée d’un épisode d’impériosité.

    • Indice de masse corporelle

      Permet d’évaluer le poids d’une personne par rapport à sa taille. L’IMC permet donc de détecter un éventuel surpoids. Il s’obtient en divisant le poids par la taille au carré. On parle d’excès pondéral lorsqu’il est supérieur à 25 et d’obésité à 30 et plus.

    • Inducteur enzymatique

      Médicament qui augmente la synthèse des enzymes du foie intervenant dans la métabolisation (élimination) des médicaments.

    • Infarctus

      Interruption de la circulation sanguine qui conduit à la mort des tissus de la région concernée. Peut affecter le coeur (= infarctus du myocarde), le cerveau (= accident vasculaire cérébral) ou toute autre partie du corps.

    • Infarctus du myocarde

      Terme médical pour infarctus cardiaque; obstruction d’une artère coronaire  provoquant la nécrose d’une partie du muscle cardiaque.

    • Infections opportunistes

      Infections qui « profitent » de l’affaiblissement du système immunitaire, causé par le VIH, pour se développer.

    • Infertilité

      incapacité d’un couple à obtenir une grossesse après environ une année de rapports sexuels réguliers non protégés.

    • Inflammation

      Réaction naturelle de l’organisme contre un élément reconnu comme étranger. Elle se manifeste localement par une rougeur, une chaleur, une douleur ou un gonflement.

    • Inflammatoire

      Caractérisé par une inflammation avec des signes tels que rougeur, chaleur et œdème.

    • Inhalateur

      Dispositif visant à déposer les médicaments au niveau des bronches.

    • Inhibiteurs de la 5-alpha-réductase

      Médicaments utilisés dans le traitement de l'hyperplasie bénigne de la prostate qui inhibent l'enzyme responsable de la transformation de la testostérone en sa forme active, la DHT (dihydrotestostérone), dans la prostate.

    • Inhibiteurs de la cholinestérase

      médicaments utilisés dans le traitement de la maladie d’Alzheimer. Ces médicaments empêchent l'évolution des symptômes.

    • Inhibiteurs de l’aromatase

      Médicaments qui empêchent la production d’hormones féminines dans l’organisme.

    • Insuffisance cardiaque

      Stade ultime de la dégradation cardiaque où le coeur n’arrive plus à assumer son rôle de pompe.

    • Insuffisance lutéale

      insuffisance de la sécrétion hormonale qui caractérise la seconde moitié du cycle (phase lutéale) de la femme.

    • Insuffisance pancréatique exocrine

      L’insuffisance pancréatique exocrine résulte d’une maladie lors de laquelle le pancréas n’est plus en mesure d’assurer pleinement sa fonction de sécrétion d’enzymes digestives.

    • Insuffisance rénale

      Diminution de la capacité des reins à éliminer de manière sélective l'eau, le sel et les déchets produits par le fonctionnement du corps. A son stade ultime, elle oblige à la dialyse (= rein artificiel) ou à la transplantation. Constitue par ailleurs un facteur de risque cardiovasculaire.

    • Insuline

      Hormone ayant pour effet d’abaisser le taux de glucose dans le sang. Elle est sécrétée par le pancréas.

    • Insulinorésistance

      Le fait que certaines cellules du corps deviennent insensibles à l’action de l’insuline.

    • IRM

      Cette technique non invasive permet d’obtenir des vues 2D et 3D de l’organisme. Ces images sont d’une très grande précision. La technique repose sur l’utilisation d’un important champ magnétique.

  • K
    • Kératine

      Protéine fibreuse dans les cellules cutanées, les ongles et les cheveux.

    • Kératinocytes

      Cellules cutanées qui accumulent la kératine.

    • Kératose actinique

      Lésion cutanée précancéreuse ayant l'aspect de petites irrégularités un peu rugueuses, roses, grises ou brunes, qui s'étendent en surface, et en épaisseur jusqu'à deux centimètres. Les kératoses actiniques sont traitées par le froid (cryothérapie), par le courant électrique (électrocoagulation) ou la chirurgie.

  • L
    • L-Dopa

      Molécule qui est transformée dans le cerveau en dopamine.

    • Laparoscopie

      Opération au cours de laquelle du gaz est injecté dans la cavité abdominale. Un tube muni d’une caméra et des instruments sont ensuite introduits dans l’abdomen par de petites incisions.

    • Larynx

      Le larynx est un organe situé dans le cou, entre le pharynx et la trachée (partie supérieure des voies aériennes). Il abrite les cordes vocales.

    • LDL-Cholestérol

      Low Density Lipoprotein-cholesterol, protéine de transport (lipoprotéine) qui lie le cholestérol et le dépose dans la paroi cellulaire; “mauvais” cholestérol.

    • Leucopénie

      Chute du nombre de globules blancs.

    • LH

      luteinizing hormone ou hormone lutéinisante, hormone hypophysaire.

    • Lipides

      Terme général désignant les graisses et le cholestérol.

    • Lipoprotéines

      Protéines transportant la graisse, comme la HDL et la LDL.

    • Liquide séminal

      liquide biologique produit par les glandes annexes, principalement les vésicules séminales et la prostate, sperme.

    • Liquide synovial

      Liquide normalement présent en petite quantité dans l’articulation ; il est produit par la membrane synoviale. Il lubrifie et nourrit le cartilage.

    • Lithiase

      Processus de formation des calculs.

    • Lombalgie

      Douleur ressentie dans le bas du dos.

    • Lombarthrose

      Arthrose touchant les vertèbres lombaires, situées dans le bas du dos.

    • Luminothérapie

      Thérapie par la lumière.

    • Lune de miel

      Période de quelques années pendant laquelle les médicaments anti-parkinsoniens sont au maximum de leur efficacité.

    • Lycopène

      Pigment et antioxydant, principalement présent dans les tomates.

    • Lymphatique

      de Lymphe. La lymphe est un liquide incolore ou légèrement jaunâtre contenus dans les vaisseaux lymphatiques qui circulent dans tout le corps humain. Ce liquide contient notamment de nombreux globules blancs, et joue un rôle primordial dans la défense de l'organisme.

    • Lymphe

      Liquide circulant dans les vaisseaux lymphatiques qui le transportent vers les ganglions lymphatiques.

    • Lymphocyte

      Sorte de globule blanc qui joue un rôle clef dans l’apparition de psoriasis.

    • Lymphocytose

      Augmentation du nombre d’une catégorie de globules blancs nommés lymphocytes.

    • Lymphoedème

      Gonflement du bras et/ou de la main après l’ablation des ganglions axillaires et/ou l’irradiation de l’aisselle.

  • M
    • Malabsorption

      Incapacité à absorber les nutriments. Elle est consécutive à une maldigestion (trouble du processus complexe de la digestion).

    • Maladie auto-immune

      Une maladie dans laquelle le système immunitaire attaque voire détruit des tissus du propre corps de l’individu en le prenant pour "étranger", comme ne faisant pas partie de soi.

    • Maladie de Bowen

      Tumeur ou lésion de la peau ou des muqueuses, de nature précancéreuse, qui se présente sous la forme d’un bouton ou d’une plaque semblable à une plaque d’eczéma. Les lésions sont traitées par le froid (cryothérapie), par le courant électrique (électrocoagulation) ou la chirurgie.

    • Mammographie

      Radiographie du sein.

    • Maniaco-dépression

      Ancienne appellation du trouble bipolaire qui, comme son nom l’indique, correspond surtout au trouble bipolaire de type I (phases maniaques et dépressives). La nomenclature moderne propose les termes de troubles bipolaires de type I et II.

    • Manométrie

      Mesure de la pression.

    • Mastectomie

      Synonyme de mammectomie; enlèvement chirurgical partiel ou total d’un ou des deux seins.

    • Médicaments vasodilatateurs

      Traitements qui dilatent les vaisseaux du corps humain et sont prescrits entre autres contre l’hypertension artérielle ou les artériopathies des membres inférieurs.

    • Mégacaryocyte

      Précurseur dans la moelle osseuse qui donne naissance aux plaquettes

    • Méléna

      Selles noires liées à la digestion de sang.

    • Mémantine

      Médicament qui agit sur le système glutamatergique.

    • Membrane pellucide

      membrane externe de l’ovocyte.

    • Membrane synoviale

      Membrane qui tapisse l’intérieur d’une articulation. Elle secrète le liquide synovial.

    • Membrane synoviale

      Fine membrane bordant l’intérieur de la capsule articulaire.

    • Mémoire

      capacité à stocker et conserver des informations et à les réutiliser via la reconnaissance de l'information ou via la recherche active de l'information dans la mémoire (reproduction).

    • Mémoire épisodique

      Ensemble des souvenirs correspondant à des épisodes personnellement vécus ou à des informations apprises dans un contexte temporel et spatial précis.

    • Ménopause

      période caractérisée par l’arrêt du cycle menstruel, et de l’ovulation.

    • ménorragies

      règles de durée anormalement longue et d’abondance anormalement excessive.

    • Menstruations

      si aucun embryon ne s’implante dans l’utérus, l’endomètre épaissi et modifié pour recevoir un embryon s’élimine sous la forme de règles.

    • Métastases

      Cellules cancéreuses à distance de la tumeur primitive, pouvant circuler dans le système vasculaire ou lymphatique et former des tumeurs dans d’autres organes.

    • Microalbuminurie

      Petites quantités dépistables d’albumine (une sorte de protéine) dans l’urine; signe précoce de lésion rénale.

    • Microangiopathie thrombotique

      Formation de thromboses dans de petits vaisseaux sanguins endommagés.

    • Miction

      Action d’uriner.

    • Minéralisation osseuse

      dépôt de phosphate de calcium dans les os.

    • Minéraux osseux

      Nom collectif pour les substances naturelles présentes dans l’os (sels).

    • Mini Mental State Examination

      Test couramment utilisé pour l’évaluation rapide de l’état cognitif d’un malade, comprenant une série de questions. Un score inférieur à 24 signifie une atteinte des fonctions intellectuelles.

    • Moelle osseuse

      C’est le tissu spongieux qui se situe à l’intérieur de certains os de notre squelette. C’est dans la moelle osseuse que sont fabriquées les principales cellules du sang (globules rouges, globules blancs, plaquettes).

    • Moelle osseuse

      La moelle osseuse ou moelle est la substance spongieuse rouge qui se trouve au centre de l’os. La moelle osseuse joue un rôle important dans la formation du tissu osseux.

    • Monoarthrite

      Atteinte inflammatoire de la membrane synoviale d’une seule articulation.

    • Monofilament

      Filament en nylon, appliqué sur la plante des pieds afin d’en tester la sensibilité.

    • Mononeuropathie

      Atteinte d’un seul nerf comme un de ceux gérant la motricité oculaire.

    • Monothérapie

      Utilisation d’un seul médicament.

    • Mucolytiques

      Médicaments permettant l’élimination des mucosités.

    • Mucus

      Sécrétion visqueuse produite par les muqueuses.

    • Muqueuse

      Fine membrane qui tapisse les cavités du corps et qui est en continuité avec la peau.

    • Musophobie

      Phobie des souris.

    • Mutation

      Modification au niveau du matériel génétique (ADN) d’un organisme.

    • Mutisme

      Absence de langage, volontaire ou non.

    • Myéline

      Substance graisseuse qui sert d’isolant à l’axone et lui permet de transmettre les informations plus rapidement.

    • Myomètre

      muscle utérin.

  • N
    • NARI

      Noradrenalin Reuptake Inhibitors (inhibiteurs de la recapture de la noradrénaline).

    • Néo-adjuvante

      Traitement de radio ou chimiothérapie donné avant une intervention chirurgicale.

    • Néoadjuvant

      Traitement du cancer par chimiothérapie, hormonothérapie ou radiothérapie avant la chirurgie pour faire réduire la tumeur. Dans le cancer du sein, on utilise plus souvent la chimiothérapie et parfois l’hormonothérapie.

    • Néphrologue

      Médecin spécialiste des maladies rénales et de l’hypertension.

    • Neurone

      Cellule du cerveau, impliquée dans la réception et la transmission des influx nerveux. Le cerveau contient plusieurs milliards de neurones, qui forment un réseau très complexe.

    • Neuropédiatre

      Médecin spécialisé dans les maladies neurologiques de l’enfant.

    • Neuropsychologue

      Psychologue spécialisé dans les tests des fonctions cognitives (intellectuelles).

    • Neurotransmetteur

      Molécule libérée par les neurones en réponse à un message nerveux. Il assure la transmission du message nerveux de neurone à neurone.

    • Nicotine

      principale substance addictive contenue dans le tabac

    • Nidation

      implantation.

    • Nodulaire

      Ressemblant à un nodule.

    • Nodules de Bouchard

      Déformations caractéristiques des articulations du milieu des doigts.

    • Nodules d’Heberden

      Déformations caractéristiques des articulations des extrémités de doigts.

    • Nucléotide

      élément de base de l’ADN et de l’ARN, contenant de un à trois groupes de phosphates.

    • Numération sanguine

      Examen sanguin permettant de déterminer la quantité de globules rouges, de globules blancs et de plaquettes dans le sang.

    • Nycturie

      Le fait de se lever plus d'une fois par nuit pour uriner, souvent accompagné par ou immédiatement précédé d’un épisode d’impériosité.

  • O
    • Obésité abdominale

      Se dit d’une obésité prédominant au niveau de l’abdomen, avec accumulation de graisse sous la peau et autour des viscères. Celle-ci a des répercussions métaboliques préjudiciables à la santé cardiovasculaire.

    • Objectif tensionnel

      Ce sont les valeurs de tension qu’il faut essayer d’atteindre, via l’amélioration de l’hygiène de vie et, si nécessaire, la prise quotidienne et permanente de médicaments antihypertenseurs.

    • Odontohypophosphatasie

      hypophosphatasie qui se manifeste exclusivement par une chute accélérée des dents de lait et/ou des dents définitives.

    • Oestrogène

      Hormone sexuelle féminine, produite principalement chez la femme, par les ovaires et en moindre quantité par divers tissus dont le foie, les glandes surrénales, les seins et le tissu adipeux. Elle permet le développement des caractères sexuels secondaires, comme les seins.

    • Oligo-asthénotératozoospermie/OAT

      réduction des paramètres spermatiques en termes de nombre, mobilité et morphologie des spermatozoïdes.

    • Oligoarthrite

      Atteinte inflammatoire simultanée de la membrane synoviale de 2 ou 3 articulations.

    • Oméga 3

      Acide gras insaturé qui joue un rôle important dans la prévention des maladies cardiovasculaires.

    • OMS

      Organisation mondiale de la Santé.

    • Oncologue

      Ou cancérologue, médecin spécialiste du cancer et de ses traitements. Il peut être chimiothérapeute, radiothérapeute ou chirurgien.

    • Orchidectomie

      Ablation chirurgicale des testicules.

    • Organes-cibles

      Insidieusement, l’hypertension fait un travail de sape qui endommage certains organes : les artères, le cerveau, le cœur, les reins et les yeux.

    • Oropharynx

      partie antérieure du pharynx, allant du palais mou aux amygdales. C’est la partie du pharynx qui communique avec la bouche et les fosses nasales.

    • Ostéodensitométrie

      Examen mesurant la densité osseuse et le risque fracturaire.

    • Ostéomalacie

      fragilité osseuse due à une calcification insuffisante suite à une carence en vitamine D.

    • Ostéophyte

      Eperon osseux correspondant à une production excessive d’os. Appelé aussi "bec de perroquet".

    • Ostéoporose

      Maladie caractérisée par une fragilité osseuse excessive et qui augmente fortement le risque de fractures. Elle apparaît le plus souvent chez la femme en postménopause, mais peut également toucher l’homme.

    • Ostéosclérose

      Condensation de l’os qui, dans l’arthrose, est observée au niveau des extrémités osseuses, juste sous le cartilage.

    • Ostéotomie

      Intervention chirurgicale qui a pour but de traiter certaines arthroses en corrigeant certaines malformations articulaires.

    • Ovaire

      organe du système génital féminin.

    • Ovaire micropolykystique

      L’ovaire est augmenté de volume par la présence d’une multitude de très petits kystes. Cet aspect se produit suite à un déséquilibre hormonal comme des troubles du cycle, acné et hyperpilosité (hyperandrogénie).

    • ovaires

      les ovaires font partie du système reproducteur féminin. Ils sont au nombre de deux et sont situés de part et d’autre de l’utérus, auquel ils sont reliés par les trompes de Fallope. Ils ont comme fonction principale la fabrication des ovules et des hormones sexuelles féminines.

    • Ovocyte

      gamète féminin, ovule.

    • Ovule

      Cellule sexuelle ou gamète féminine, elle contient la moitié des chromosomes de la mère. L’ovocyte, une fois expulsé par l’ovaire, n’est fécondable que durant 24 heures lors de sa descente dans la trompe. La fécondation ayant eu lieu, on parle alors d’ovule (ou œuf).

    • Œdème des paupières

      Gonflement des paupières provoqué par une quantité inhabituelle de liquide sur la face interne des paupières.

    • Œstradiol

      hormone produite par l’ovaire.

    • œstrogènes

      hormones sexuelles féminines sécrétées par les ovaires. Ils assurent la formation, le maintien et le fonctionnement des organes génitaux.

  • P
    • Palliatif

      Terme utilisé quand les possibilités de guérison sont dépassées pour qualifier un acte ou un traitement destiné à améliorer le confort du patient.

    • Pancréas

      Organe situé dans le ventre et qui, outre des sucs digestifs, produit aussi de l’insuline.

    • Pancréatite

      Inflammation du pancréas.

    • Panique

      Etat d’anxiété intense.

    • Papillomavirus humain

      Virus sexuellement transmissible responsable de diverses lésions de la peau et  des muqueuses et impliqué dans la survenue du cancer du col de l’utérus et de l’anus.

    • Paroi vésicale

      paroi de la vessie.

    • Pathogène

      Agent le plus souvent extérieur provoquant une maladie.

    • Pathologie

      Etat malade d’un ou plusieurs organes.

    • Pédopsychiatre

      Médecin psychiatre, spécialisé dans les troubles psychiatriques de l’enfant et de l’adolescent.

    • Pepsine

      Enzyme de l’estomac qui dégrade les protéines pour permettre leur absorption par l’intestin.

    • Perfusion intraveineuse

      Placement d'un cathéter dans une veine pour administrer des médicaments directement dans le sang.

    • Périnée

      Ensemble musculo-aponévrotique soutenant les organes pelviens.

    • Péritoine

      fine membrane recouvrant l’intérieur de la cavité abdominale.

    • Perturbateurs endocriniens

      substances non-hormonales perturbant le fonctionnement hormonal normal, présentes dans l’environnement.

    • PET-scan

      Technique d’imagerie par tomographie à émission de positrons (TEP en français) qui mesure l’activité métabolique d’une tumeur.

    • Pétéchies

      Petits saignements punctiformes au niveau de la peau ou des muqueuses

    • Phase d’accumulation

      première phase de l’éjaculation pendant laquelle le sperme stocké dans les vésicules séminales se jette dans l'urètre prostatique.

    • Phase d’expulsion

      deuxième phase de l’éjaculation pendant laquelle les muscles situés à la base du pénis et ceux de la prostate se contractent de façon synchrone permettant l'expulsion par saccades du sperme.

    • Phase maniaque

      Etat mental durant lequel la personne est particulièrement euphorique, expansive ou irritable. Elle correspond à la phase d’humeur élevée du trouble bipolaire de type I.

    • Phénomène de Koebner

      Phénomène par lequel une blessure de l’épiderme provoque l’apparition de plaques de psoriasis.

    • PHmétrie

      Mesure de l’acidité (du PH).

    • Phosphatase

      enzyme intervenant dans le métabolisme du phosphore.

    • Phosphate

      liaison chimique composée d’une molécule de phosphore et de quatre molécules d’oxygène, capables de se lier à d’autres molécules.

    • Phosphate de pyridoxal

      composé chimique de phosphate et de pyridoxine (vitamine B6); intervient dans le métabolisme des acides aminés.

    • Phosphodiestérases

      Enzymes dégradant le cGMP qui est la substance entraînant le relâchement de la musculature lisse au niveau des vaisseaux sanguins ou encore autour des alvéoles des corps caverneux. Elles sont inhibées par les facilitateurs de l’érection.

    • Phosphoéthanolamine

      composé chimique de phosphate et d’éthanolamine; se retrouve dans certains phospholipides, qui sont des constituants essentiels des membranes cellulaires.

    • Photodynamique (thérapie)

      Méthode de traitement utilisant l'action de certaines ondes lumineuses sur la peau pour détruire des lésions cutanées.

    • Pic de masse osseuse

      Densité osseuse maximale atteinte vers l’âge de 25 ans.

    • Placebo

      Substance inactive substituée à un médicament.

    • Plancher pelvien

      Ensemble musculo-aponévrotique soutenant les organes pelviens.

    • Plaque d’athérome

      Zone jaunâtre dans une artère se composant de graisse, de déchets cellulaires, de cellules musculaires, de tissu conjonctif. Cette plaque rétrécit le vaisseau sanguin.

    • Plaques amyloïdes

      Lésions dans le cerveau des malades Alzheimer, constituées de dépôts extracellulaires dont le principal constituant est une protéine, la bêta amyloïde.

    • Plasmocytes

      Ils correspondent à une famille particulière de globules blancs. Ils interviennent dans la défense de notre organisme face aux infections en produisant des anticorps (les immunoglobulines). Le myélome multiple est un cancer du sang qui touche les plasmocytes.

    • Pneumologue

      Le pneumologue est le médecin spécialiste qui traite les maladies des poumons, des bronches et de la plèvre.

    • Podomètre

      Petit appareil se portant à la taille et qui permet de mesurer le nombre de pas accomplis en fonction des mouvements des hanches.

    • Pollakiurie

      Le fait d’uriner plus de 8 fois par jour.

    • Polyarthrite

      Atteinte inflammatoire simultanée de la membrane synoviale (fine membrane bordant l’intérieur de la capsule articulaire) d’au moins 4 articulations.

    • Polygénique

      Qui implique plusieurs gènes.

    • Polyneuropathie

      Atteinte sensitive et motrice, distale (touchant les pieds et parfois les mains), symétrique.

    • Polype

      excroissance issue d’une muqueuse.

    • Polype

      Lésion du côlon, possiblement pré-cancéreuse.

    • Polyphénols

      Puissants antioxydants contenus notamment dans le thé vert, le vin rouge, le soja…

    • Polythérapie

      Association de plusieurs médicaments (bithérapie : deux médicaments, trithérapie : trois médicaments, etc.).

    • Port-a-cath®

      Cathéter à chambre.

    • Post-partum

      Période qui suit l’accouchement.

    • Poussée hypertensive

      Crise au cours de laquelle la tension artérielle s’élève brutalement jusqu’à des valeurs très élevées – souvent supérieures à 200 mmHg de systolique.

    • Préménopause

      Période précédent la ménopause, elle est caractérisée par des cycles irréguliers (courts ou longs) et peut être associée à des troubles vasomoteurs (bouffées de chaleur) et/ou des troubles de l’humeur.

    • Pression artérielle diastolique

      Pression exercée sur la paroi des artères entre deux contractions cardiaques, lorsque le cœur se relâche et se remplit de sang.

    • Pression artérielle systolique

      Pression exercée sur la paroi des artères lorsque le cœur se contracte et chasse le sang dans les artères.

    • Prévalence

      Nombre total de personnes atteintes d’une maladie dans une population donnée, à un moment donné.

    • Prévention primaire

      Mesures visant à empêcher l’apparition de maladies (par ex. une maladie cardiaque) chez les personnes qui n’en ont encore jamais souffert.

    • Prévention secondaire

      Mesures visant à empêcher l’apparition d’une aggravation ou d’une rechute d’une maladie déterminée (par ex. une crise cardiaque).

    • Primo-infection

      Apparition de symptômes (sensation de malaise, fièvre, maux de gorge, ganglions gonflés, éruption cutanée…) au moment d’une contamination par le VIH, et surtout au moment où les tests deviennent positifs.

    • Proctocolectomie

      Résection de tout le côlon et du rectum.

    • Prodrome

      Manifestation physique et psychologique apparaissant plusieurs heures avant la crise migrai­neuse.

    • Profil de risque

      Ensemble des facteurs de risque d’une personne, déterminant son risque de développer une maladie cardio-vasculaire.

    • Profil des lipides

      Le taux de cholestérol global (HDL et LDL) et de triglycérides dans le sang.

    • Progestérone

      Hormone sexuelle féminine.

    • progestérone

      hormone sexuelle féminine produite par le corps lors du cycle menstruel. Elle prépare l’utérus à une éventuelle grossesse.

    • Prolactine

      Hormone sécrétée par l’hypophyse. Chez la femme, elle permet notamment le développement des glandes mammaires et la production de lait. Mais elle est impliquée dans d’autres mécanismes dont le système immunitaire. Une concentration sanguine élevée en prolactine peut être responsable d’une aménorrhée (absence de règles) et d’un écoulement mammaire de lait.

    • Prolapsus

      Descente d’un organe ou d’une partie d’un organe (la vessie par exemple).

    • Prophylaxie post-exposition

      Prise de médicaments antirétroviraux pendant 4 semaines, en cas d’exposition accidentelle à risque (par exemple si le préservatif s’est déchiré).

    • Prostacycline/Prostanoïdes

      Substances produites au sein des parois des artères qui contribuent à réguler la fonction vasculaire normale. L’HTAP est associée à des niveaux de prostacycline et de prostanoïdes plus faibles que la normale. Ce sont également des médicaments utilisés dans le traitement de l’HTAP pour compenser les niveaux bas de prostacycline/prostanoïdes. 

    • Prostaglandines

      Substances vasodilatatrices. On les utilise pour tester l’appareil érectile ou en tant que traitement de la dysfonction érectile.

    • Prostate

      glande du système génital masculin.

    • Prostatectomie radicale

      Ablation de la prostate et des vésicules séminales par opération chirurgicale.

    • Prostatite

      Inflammation de la prostate.

    • Protéine

      Molécule essentielle du corps humain composée d’acides aminés.

    • Protéine bêta-amyloïde

      Protéine responsable de la formation de plaques amyloïdes.

    • Protéine HER2/neu

      Protéine produite en excès par 15 à 25% des patientes atteintes d’un cancer du sein.

    • Protéine tau

      Protéine impliquée dans la maladie d’Alzheimer. En quantité excessive, elle entraîne la destruction des neurones.

    • Protéines monoclonales

      Ce sont les immunoglobulines anormales produites par les plasmocytes cancéreux. Les protéines M sont répliquées à l’identique et incapables de lutter contre les infections.

    • Protéinurie

      Protéines retrouvées dans les urines en quantité excessive. Signe de la présence d’une maladie rénale.

    • PSA

      "Prostatic Specific Antigen" ou "antigène spécifique de la prostate" dont la mesure est utilisée dans le diagnostic et le suivi de certaines maladies de la prostate.

    • Pseudokystes

      Poches de liquides contenant du suc pancréatique pur ou mélangé à des débris de nécrose ou à du sang, situées dans ou à distance de la glande pancréatique et susceptibles d’exercer une compression sur les organes voisins.

    • Psoriasis capitis

      Psoriasis sur le cuir chevelu.

    • Psoriasis en goutte

      Psoriasis qui se présente sous la forme d’une multitude de petites plaques.

    • Psoriasis inversé

      Psoriasis présent dans les plis de la peau (aine, aisselle, sous la poitrine, fesses, etc.).

    • Psoriasis vulgaire

      Psoriasis ordinaire qui se manifeste par des plaques rouges, un épaississement de la peau, des squames.

    • Psychanalyse

      Mouvement de pensée créé par Freud. Type de psychothérapie visant à investiguer les processus mentaux refoulés dans l’inconscient.

    • Psychiatre

      Médecin spécialiste, habilité à prescrire des médicaments.

    • Psychoéducation

      Approche thérapeutique qui vise à informer le patient et sa famille sur un trouble et à leur apprendre à mieux le gérer au quotidien.

    • Psychologue

      Universitaire licencié en psychologie, ne prescrit pas de médicaments.

    • Psychothérapeute

      Personne formée à la psychothérapie.

    • Psychothérapie

      Thérapies des troubles psychiques, passant le plus souvent par l’utilisation de la parole.

    • Psychothérapie cognitivo-comportementale

      Forme de psychothérapie visant à modifier les pensées négatives par l’instauration de nouveaux comportements.

    • Puberté

      moment à partir duquel le système hormonal stimulant l’ovaire ou le testicule devient fonctionnel.

    • Purpura

      Saignement sous-cutané spontané

    • PUVA

      Psoralène UltraViolet-A.

    • Pyrophosphate

      composé chimique constitué de deux molécules de phosphate; joue un rôle majeur dans les processus de transfert d'énergie dans les cellules vivantes.

    • Pyrosis

      Brûlant.

  • R
    • Rachitisme

      fragilité osseuse due à une calcification insuffisante chez l’enfant suite à une carence en vitamine D.

    • Radiographie

      Technique permettant de faire une photo de certaines parties internes du corps avec des rayons X.

    • Radiothérapie

      Utilisation des rayonnements ionisants dans le traitement de certaines maladies, essentiellement des cancers.

    • Radiothérapie

      Traitement anticancéreux basé sur l’administration de rayons gamma visant à détruire ou à réduire une tumeur bien délimitée en volume.

    • Rayons ultraviolets

      Outre la lumière visible habituelle, le soleil émet également de la lumière ultraviolette. Nos yeux sont probablement aussi sensibles à cette lumière, mais le cristallin ne la laisse pas passer et protège ainsi la rétine. Par contre, les abeilles voient la lumière ultraviolette, ce qui rend certaines fleurs beaucoup plus belles et beaucoup plus attractives à leurs yeux qu’aux nôtres. Un excès de rayons UV rougit ou brûle la peau.

    • Rayons X

      Rayonnement possédant une énergie un peu plus élevée que la lumière visible ou les rayons UV.

    • Récepteur NMDA

      Récepteur stimulé par le glutamate (voir glutamate).

    • Rechute

      Réapparition des symptômes d’une maladie qui semblait être en voie de guérison.

    • Rechute

      Réapparition de symptômes et/ou de signes sanguins et radiologiques témoignant de la reprise de l’activité de la maladie.

    • Récidive

      Réapparition des symptômes d’une maladie après que celle-ci ait été guérie.

    • Récidive

      Réapparition de la tumeur initiale, soit sous forme locale soit sous forme de métastases.

    • Reconstruction mammaire

      Reconstruction du sein par le biais d’une chirurgie réparatrice.

    • Rectum

      Partie terminale du côlon.

    • Réfractaire

      Se dit d’une maladie qui reste active malgré le traitement.

    • Réhabilitation

      Mode de traitement de la schizophrénie qui vise à évaluer et redonner aux patients leurs compétences.

    • Rémission

      Période d’accalmie de la maladie durant laquelle le patient ne présente que peu ou pas de symptômes.

    • Remodelage osseux

      C’est le processus par lequel la matière qui constitue les os est détruite par des cellules appelées ostéoclastes pour être aussitôt reconstruite par les ostéoblastes. Le remodelage osseux garantit la solidité de nos os.

    • Remodelage vasculaire

      Processus d’altération de la structure des vaisseaux sanguins.

    • Rénine

      Hormone sécrétée par le rein qui régule la teneur en eau et la tension artérielle du corps.

    • Réserve ovarienne

      stock d’ovocytes ou ovules capables d’arriver à maturité dans l’ovaire.

    • Résistance virale

      Le VIH est un virus capable de s’adapter pour survivre. Il peut donc  dans certains cas développer une résistance à un ou plusieurs médicaments antirétroviraux.

    • Résonance magnétique nucléaire

      Scan détaillé du sein, obtenu grâce à un champ magnétique et des ondes radio.

    • Rétrovirus

      Les rétrovirus sont des virus à ARN, qui utilisent une enzyme, la transcriptase inverse, pour transformer leur ARN en ADN et ainsi se multiplier dans les cellules. Le VIH fait partie des rétrovirus.

    • Rhinite

      Inflammation de la muqueuse du nez.

    • Rhinosinusite

      Le terme est de plus en plus souvent utilisé par les médecins au lieu de sinusite.

    • Rhizarthrose

      Arthrose de la base du pouce.

    • Rhumatisme

      Terme regroupant toutes les maladies qui touchent l’appareil locomoteur (c’est-à-dire les os, les articulations, les muscles, les tendons et les ligaments).

    • Risque cardiovasculaire global

      Résultante de la présence des différents facteurs de risque cardiovasculaire. Se définit par la probabilité de survenue d’un incident cardiovasculaire majeur dans les 10 années à venir.

  • S
    • Sacrum

      Os formé par la soudure des 5 vertèbres sacrées, composant la partie inférieure de la colonne vertébrale.

    • Salpingite

      infection d’une ou des trompes.

    • Scanner

      Comme la simple radiographie, cet examen repose sur la technologie des rayons X. Il permet d’obtenir des images du corps en coupes très précises.

    • Schizocytes

      Globules rouges déformés (par l’hémolyse).

    • Scintigraphie osseuse

      Examen qui montre des images du squelette. Cette technique d’imagerie utilise des produits faiblement radioactifs, appelés traceurs, qui, une fois injectés, se fixent sur les os et sont repérés sur un écran. La scintigraphie osseuse permet de détecter la présence de métastases au niveau des os.

    • Score d’Insler

      score permettant d’évaluer la qualité de la glaire cervicale.

    • Sensibilité proprioceptive

      Mode de sensibilité nous permettant d’informer notre cerveau sur notre position dans l’espace. L’atteinte de ce type de sensibilité est possible en cas de polyneuropathie. Elle entraîne des troubles de l’équilibre.

    • Sensibilité tactile

      Sensibilité au toucher, altérée en cas de polyneuropathie. Elle peut donner l’impression de marcher sur de la ouate ou d’avoir des chaussettes autour des pieds.

    • Sensibilité thermo-algésique

      Sensibilité à la douleur et à la chaleur. Son atteinte est, en autre, responsable de l’apparition de lésions au niveau de la plante des pieds que le patient ne ressent plus.

    • Séquentiel

      On parle de traitements séquentiels lorsqu’ils sont donnés selon une suite ordonnée dans le temps.

    • Séropositif

      Une personne est dite séropositive lorsqu’elle est porteuse du virus VIH.

    • Sevrage

      Arrêt de la consommation d’une substance (médicament, alcool, drogue,…).

    • Sexoanalyse

      approche sexothérapeutique qui est à la fois une théorie du développement psychosexuel et une approche thérapeutique des désordres sexuels d'origine intrapsychique. Elle utilise entre autres l'imaginaire érotique, les rêves comme matériel d'analyse et de «correction».

    • Sibilances

      Sifflements typiques rencontrés dans l’asthme. Ils signent un rétrécissement du calibre des bronches.

    • SIDA

      Forme avancée de l’infection par le VIH, caractérisée par l’apparition d’infections opportunistes.

    • SNRI

      Serotonin Noradrenalin Reuptake Inhibitors (inhibiteurs de la recapture de la sérotonine et de la noradrénaline).

    • Sous-cutané

      Sous la peau.

    • Spermatogenèse

      production de spermatozoïdes.

    • Spermatozoïde

      gamète masculin.

    • Spermogramme

      analyse du sperme.

    • Sphincter

      Muscle circulaire.

    • Sphygmomanomètre

      Synonyme de tensiomètre.

    • Splénomégalie

      Augmentation du volume de la rate.

    • SSRI

      Selective Serotonin Reuptake Inhibitors (inhibiteurs sélectifs de la recapture de sérotonine).

    • Statines

      Médicament réduisant le cholestérol le plus efficace actuellement sur le marché; les statines diminuent la production de cholestérol et accélèrent l’élimination du LDL-cholestérol par le foie.

    • Stéatorrhée

      Quantité anormalement élevée de graisses dans les selles. Elle est due à une incapacité du tube digestif à absorber les lipides (graisses), qui s’accumulent alors dans les selles et entraînent de la diarrhée.

    • Sténose

      Rétrécissement pathologique du calibre de l’oesophage.

    • Substitution hormonale

      Traitement hormonal de remplacement administré pendant la ménopause.

    • Substituts nicotoniques

      produits qui contiennent de la nicotine et qui, consommés à la place du tabac, diminuent, voire suppriment les symptômes physiques de sevrage tabagique.

    • Suc pancréatique

      Liquide fluide sécrété par le pancréas et contenant les enzymes nécessaires à la digestion.

    • Sulphoraphanes

      Antioxydants présents dans les légumes de la famille du chou.

    • Symptôme négatif

      Symptôme de la schizophrénie caractérisé par une diminution du fonctionnement (perte de motivation, tristesse…).

    • Symptôme positif

      Symptôme de la schizophrénie caractérisé par un fonctionnement excessif des perceptions (délire, hallucinations).

    • Symptômes psychotiques

      Symptômes qui caractérisent les maladies psychotiques comme la schizophrénie.

    • Syndrome de reconstitution immunitaire

      Aggravation des symptômes, qui peut apparaître au début du traitement antirétroviral (ARV).

    • Syndrome métabolique

      Association de l’obésité centrale et de divers troubles tels que l’hypertension artérielle, la résistance à l’insuline, une perturbation du cholestérol (réduction du "bon" cholestérol HDL) et l’intolérance au glucose (= prédiabète), soit autant de facteurs de risque cardiovasculaire.

    • Synéchie utérine

      accolement des parois utérines.

    • Synovite

      Inflammation de la membrane synoviale d’une articulation (=arthrite).

    • Système du complément

      Ensemble de protéines responsables de la défense contre les bactéries, virus, et autres substances étrangères à l’organisme.

    • Système immunitaire

      Système qui regroupe tous les mécanismes de défense de l’organisme contre ce qu’il reconnaît comme étranger : bactéries, virus, etc.

    • Système nerveux autonome

      Partie du système nerveux contrôlant la régulation des viscères (coeur, système digestif, vaisseaux,…).

    • Système nerveux autonome

      Fait référence à la partie du système nerveux qui régule de manière inconsciente certaines de nos fonctions vitales – rythme cardiaque par exemple.

    • Système nerveux central

      Le cerveau et la moelle épinière. Composé de cellules nerveuses qui transmettent les signaux, notamment vers les muscles.

  • T
    • T-score

      Le résultat de l’évaluation osseuse par densitométrie est comparé avec la densité osseuse moyenne de jeunes adultes.

    • Tabac

      Produit végétal dont la combustion libère de nombreuses substances dont de très nombreuses sont toxiques.

    • Tabacologue

      professionnel de la santé formé à la prise en charge du sevrage tabagique

    • Tabagisme

      consommation régulière ou occasionnelle de tabac

    • Tendinite

      Inflammation d’un tendon.

    • Tératogénicité

      Risque de malformation fœtale.

    • Test de Hühner

      test permettant d’évaluer la présence de spermatozoïdes dans la glaire cervicale.

    • Testostérone

      Hormone mâle produite à 95% par les testicules et à 5% par les glandes surrénales.

    • Thérapies comportementales

      Psychothérapies visant à la modification des comportements par l’action sur ceux-ci et sur les pensées (cognitions) qui y sont liées (thérapies cognitivo-comportementales).

    • Thermorégulation

      Processus par lequel le corps parvient à maintenir une température corporelle à 37° Celsius et qui fait notamment appel au phénomène de transpiration lorsque la température est trop importante.

    • Thrombocytes

      Plaquettes

    • Thrombopénie

      Chute du nombre de plaquettes.

    • Thrombopoïétine

      Hormone qui fabrique les thrombocytes

    • Thrombose

      Caillot de sang dans un vaisseau sanguin.

    • Thyroïde

      La thyroïde est une glande composée de deux lobes reliés entre eux et disposés de part et d’autre de la trachée. Elle sécrète deux hormones, la thyroxine et la tri-iodothyronine, qui ont une influence importante sur le métabolisme de la quasi-totalité des cellules et tissus du corps. L’hormone thyroïdienne stimule le métabolisme et la croissance.

    • Tissu épithélial

      voir épithélium.

    • TNF

      TumorNecroseFactor, une protéine inflammatoire.

    • TNM

      Système international de classification du cancer du sein.

    • Tomographie par émission de positons

      Examen qui permet de visualiser l’activité des cellules grâce à l’injection d’un produit faiblement radioactif appelé traceur.

    • Toucher rectal

      Examen permettant d'examiner la prostate via le rectum.

    • Toxicomanie

      Usage répété et excessif d’une ou plusieurs substances toxiques.

    • Traitement adjuvant

      Traitement complémentaire administré après l’ablation chirurgicale de la tumeur.

    • Traitement ciblé

      Traitement qui atteint directement les cellules cancéreuses tout en épargnant les cellules normales.

    • Traitement curatif

      Traitement ayant pour but d’éliminer la tumeur complètement en vue de la guérison du patient.

    • Traitement locorégional

      Traitement de la tumeur primitive et des ganglions proches: la chirurgie et la radiothérapie sont deux traitements locorégionaux.

    • Traitement néo-adjuvant

      Traitement par chimiothérapie avant l’opération proprement dite.

    • Traitement systémique

      Un traitement qui touche l’ensemble de l’organisme, p. ex. chimiothérapie, traitement hormonal, thérapie ciblée.

    • Traitement systémique

      Traitement utilisant une substance qui, via la circulation sanguine, peut atteindre et traiter les cellules dans tout l’organisme.

    • Transmission dominante

      transmission d’un seul gène défectueux par un des parents.

    • Transmission récessive

      transmission de deux copies du gène défectueux, chaque parent transmettant un gène défectueux.

    • Triglycérides

      Substances graisseuses; la majorité est stockée dans nos cellules graisseuses, le reste circule dans le sang.

    • Triptans

      Famille de médicaments qui agissent spé­cifiquement sur les symptômes de la migraine.

    • Trithérapie

      Aussi connue sous le nom de traitement antirétroviral ou ARV, la trithérapie est une association de 3 médicaments qui ont pour objectif de bloquer la multiplication du VIH.

    • Trouble bipolaire de type I

      Trouble de l’humeur caractérisé par l’alternance de phases maniaques et de phases dépressives. Anciennement connu sous le terme de maniaco-dépression.

    • Trouble bipolaire de type II

      Trouble de l’humeur caractérisé par l’alternance de phases hypomanes et de phases dépressives.

    • trouble cognitif

      difficulté à traiter des informations (conversations, images, textes, etc.).

    • Trouble des conduites

      Trouble psychiatrique qui apparaît dans l’enfance. Il se caractérise par un comportement agressif, violent et, de manière générale, par une transgression des règles sociales. Il se distingue de certains comportements par son caractère envahissant et permanent.

    • Trouble oppositionnel

      Trouble psychiatrique de l’enfance qui associe des comportements négativistes, hostiles et provocateurs. Ce trouble se différencie des réactions de frustration normales que connaissent tous les enfants par sa gravité et la souffrance induite.

    • Troubles de l’apprentissage

      Ensemble des dysfonctionnements causés par une difficulté à traiter une information. Les troubles de l’apprentissage se manifestent par un retard ou des difficultés dans les domaines de la lecture, de l’expression écrite ou du calcul.

    • Tube digestif

      Structure continue à travers laquelle vont cheminer les aliments, elle comprend successivement: la bouche, le pharynx, l’oesophage, l’estomac, l’intestin grêle (duodénum, jéjunum, iléon), le gros intestin aussi appelé côlon, le rectum et l’anus.

    • Tumeur hormonosensible

      Ou tumeur positive aux récepteurs hormonaux: présence de récepteurs hormonaux ou de sites de fixation hormonale au niveau de la cellule, si bien que la tumeur peut être traitée par hormonothérapie.

    • Tumorectomie

      Ablation de la tumeur et d’une zone de tissu sain environnant, mais sans enlever tout le sein.

  • U
    • Unité d’alcool

      C’est la mesure de la quantité d'alcool pur contenu dans une boisson alcoolisée. Une unité correspond généralement à 10 grammes d’alcool pur. Un verre de boisson alcoolisée servi dans son verre standard est équivalent à une unité d’alcool.

    • Unité d’alcool

      C’est la mesure de la quantité d'alcool pur contenu dans une boisson alcoolisée. Une unité correspond généralement à 10 grammes d’alcool pur. Un verre de boisson alcoolisée servi dans son verre standard est équivalent à une unité d’alcool.

    • Urée

      Produit dérivé de la décomposition des protéines et éliminé du sang par les reins. En cas d’insuffisance rénale, la concentration d’urée dans le sang augmente.

    • Urémie

      Augmentation du taux d’urée dans le sang.

    • Urètre

      Conduit qui assure l’écoulement des urines de la vessie à l’orifice urinaire (méat urétral). Il mesure environ 3 cm chez la femme et 12 cm chez l’homme.

    • urgenturie

      Envie soudaine et irrépressible d’uriner.

    • utérus

      l’utérus est un organe musculaire appartenant à l’appareil reproducteur féminin. Cette poche permet la nidation et le développement de l’embryon fécondé.

    • UVB

      Ultraviolet-B.

    • Uvéite

      Inflammation de l’uvée de l’oeil (membrane qui comprend, entre autre, l’iris).

  • V
    • Variabilité

      L’asthme est une maladie variable dans le temps.

    • Varicocèle

      dilatation des veines péritesticulaires.

    • Vasectomie

      section des canaux déférents à visée contraceptive.

    • Vaso-épidydimostomie

      abouchement du canal déférent sur l’épididyme en vue de contourner un obstacle.

    • Vasoconstriction

      Réduction du diamètre des vaisseaux sanguins par une contraction, entraînant une réduction du passage sanguin et une augmentation de la pression.

    • Vasodilatateur

      Substance dilatant les vaisseaux sanguins. L’objectif de son administration est double: soit augmenter le débit sanguin, soit réduire une pression sanguine jugée excessive.

    • Végétalien

      Le végétalisme est une conduite de vie adoptée par les personnes qui refusent d’utiliser ou de consommer, de quelque manière que ce soit, des animaux ou des produits issus d’animaux.

    • VEMS

      Volume maximal expiré en une seconde. Un des paramètres respiratoires affectés en cas de trouble obstructif.

    • Vésicule séminale

      poche située en arrière de la prostate et de la vessie, qui mesure 5 à 7 cm de long et fabrique le plasma séminal.

    • Vésicules séminales

      Glandes situées en arrière de la prostate et participant à l'élaboration du sperme.

    • VIH

      Virus de l'immunodéficience humaine, responsable du SIDA.

    • Vitamine D

      Vitamine qui aide à l’absorption du calcium. La vitamine D est présente dans certains poissons gras et dans la viande.

    • Vitesses de conduction

      Mesure de la vitesse à laquelle l’électricité se propage dans certains nerfs. Cette vitesse est réduite en cas de polyneuropathie.

  • Z
    • Z-score

      Le résultat de l’évaluation osseuse par densitométrie est comparé à la densité osseuse moyenne d’une personne du même âge que la personne examinée.

Les maladies de A à Z