Hémorroïdes

Symptômes

La crise ou poussée hémorroïdaire

Crise hémorroïdaire: douleur et pesanteur


Le terme de crise hémorroïdaire désigne une aggravation des symptômes de la maladie hémorroïdaire. Cette crise se signale par des douleurs importantes et une sensation de pesanteur, le tout empirant au moment d'aller à selle. Les symptômes sont très désagréables mais ne durent normalement pas plus de quelques jours.

Différents déclencheurs de la crise hémorroïdaire


Difficile à prévoir, la crise d'hémorroïdes est en général liée à une irritation temporaire du canal anal. On peut citer comme causes assez fréquentes:

  • Un épisode de diarrhée important qui augmente la sollicitation du canal anal en augmentant le nombre de passages à selle…
  • Mais aussi une constipation marquée puisque les efforts de poussée sont aussi favorables à la maladie hémorroïdaire.
  • Un repas trop riche, surtout en alcool et/ou plats épicés, qui ont un effet irritant et vasodilatateur.
  • Une activité physique soutenue (port de charges lourdes, balade de plusieurs heures à vélo ou à cheval par exemple).

La fin de la crise n'est pas une guérison


La crise d'hémorroïdes passe généralement en quelques jours. Il ne faut cependant pas en déduire que l'on est guéri… En effet, la maladie hémorroïdaire peut être définie comme chronique et évolutive. Quand les symptômes cessent de se manifester, elle n'a pas pour autant disparu. En cas de crise hémorroïdaire, il est donc important de consulter. Même si "ça passe".

Ecrit par Marion GarteiserLire l’article suivant

Pour suivre l'actualité médicale, abonnez-vous aux newsletters MediPedia.
crise-poussee-hemorroides-hemorroidale-crisis-aanval_180x180
Les maladies de A à Z