Hémorroïdes

Symptômes

La thrombose, complication de la maladie hémorroïdaire

Une veine qui se bouche

En cas de maladie hémorroïdaire, le sang circule moins bien dans la zone touchée et a tendance à stagner. Cela encourage la formation de caillots qui peuvent bloquer une veine hémorroïdaire. Conséquence: une douleur brutale et violente, et une zone bleue et gonflée qui apparaît près de l'anus. C'est la thrombose.

Comme la crise hémorroïdaire, la thrombose peut disparaître d'elle-même en quelques jours. Mais elle est si douloureuse que les patients se font en général soigner rapidement, parfois même aux urgences. En effet, la thrombose touche le plus souvent les hémorroïdes externes, au niveau de l'anus. C'est-à-dire dans une zone très innervée.

Quelles solutions en cas de thrombose?

Les thromboses sont faciles à opérer. Il suffit de faire une petite incision ou entaille dans la veine bouchée pour libérer le caillot, ce qui soulage immédiatement les symptômes. Cependant si les douleurs ne sont pas trop insoutenables, un traitement médical (à base de veinotoniques, d'anti-inflammatoires et d'antidouleurs) peut suffire et éviter ainsi d'ouvrir la veine.

Ecrit par Marion GarteiserLire l’article suivant

Pour suivre l'actualité médicale, abonnez-vous aux newsletters MediPedia.
thrombose-trombose_180x180
Les maladies de A à Z