Témoignages

hemorroides-probleme-delicat-aambeien-delicaat-probleem_238x120

Hémorroïdes: un problème à traiter avec délicatesse

Dr Florence Hut, chirurgien proctologue au CHU Brugmann

La maladie hémorroïdaire est un sujet un peu tabou. Comment l'évoquer avec un médecin?

Qu'est-ce qui fait des hémorroïdes un sujet aussi tabou?


Les hémorroïdes se trouvent dans une région très intime du corps. Elles sont aussi liées aux selles, dont beaucoup de personnes peuvent avoir du mal à parler. La maladie hémorroïdaire peut être difficile à assumer ou à avouer dans le cadre d'une vie sociale ou amoureuse, donc les patients prennent l'habitude de la cacher. Je vois souvent arriver dans mon cabinet des personnes qui ont des troubles depuis de nombreuses années et n'ont pas osé aborder le sujet avec leur médecin. Souvent, elles ont tenté des traitements, mais uniquement sur les conseils de leur pharmacien, ou d'ami(e)s proches.

Qu'est-ce qu'un médecin peut faire pour rendre l'examen et le traitement des hémorroïdes moins gênants?

Certains médecins peuvent être aussi gênés que leurs patients par rapport aux hémorroïdes. Mais un médecin attentionné et qui se sent concerné par le sujet a beaucoup de solutions pour aborder le problème avec délicatesse. Ainsi la position traditionnelle pour l'examen des hémorroïdes, où l'on est appuyé sur les genoux et sur la poitrine, est considérée par certains patients comme très gênante. Mais ce n'est pas la seule possible! De même, les patients ne doivent pas se déshabiller entièrement, ni dès leur arrivée dans la salle d'examen. Retirer le bas suffit largement, et encore, seulement pendant les quelques minutes nécessaires à l'examen.

Publicité
Les maladies de A à Z