Hépatite C

Examens

Prises de sang pour diagnostiquer et suivre l'hépatite C

Test ELISA: présence d'anticorps

Le diagnostic de l'hépatite C repose en premier lieu sur la présence d'anticorps contre le virus. La recherche de ces anticorps s'effectue au moyen du test "ELISA". Ce test n'est cependant pas sûr à 100%: chez certaines personnes le test ne devient positif que plusieurs mois après la contamination. Toutefois, après six mois, 99% des personnes infectées obtiendront un résultat positif au test ELISA.

Recherche d'ARN viral

Le médecin vérifie également si de l'ARN du virus de l'hépatite C est présent dans le sang. L'ARN (acide ribonucléique) est une substance qui contient le matériel génétique du virus. La recherche d'ARN est effectuée à la fois pour confirmer le diagnostic et pour contrôler l'effet du traitement. Un test ARN positif ne signifie pas nécessairement que le foie est déjà atteint. Il faut en principe réaliser une biopsie du foie pour pouvoir répondre à cette question.

Dosage des ASAT et ALAT

Lorsqu'une infection par le virus de l'hépatite C devient manifeste, on procède au dosage des taux sanguins des enzymes hépatiques: ASAT (aspartate aminotransférase) et ALAT (alanine aminotransférase).

Les ASAT et ALAT sont des protéines présentes dans les cellules du foie. Si ces cellules sont abimées, ces protéines passent dans la circulation sanguine. Les taux d'ASAT et d'ALAT permettent d'évaluer l'ampleur des lésions récemment occasionnées aux cellules du foie et d'évaluer l'activité du virus. Les taux d'ASAT et d'ALAT sont également contrôlés pour vérifier comment le virus réagit au traitement.
Il arrive aussi qu'une infection par l'hépatite C soit détectée par hasard à la suite d’une élévation des taux sanguins d'ASAT ou d'ALAT, lors d'une prise de sang de routine. Cependant, une personne peut aussi être infectée par le virus et souffrir d'une hépatite sans présenter la moindre élévation des taux de transaminases.

Détermination du génotype

Le génotype est déterminé au moyen de l'analyse de l'ARN viral. Cet examen est nécessaire lorsqu'un traitement est indispensable, car la réponse du virus au traitement dépend du génotype.

Charge virale

Il est également possible de déterminer la "charge virale" présente dans le sang. La "charge virale" correspond au nombre de particules virales présentes dans le sang d'une personne. Ce dosage sert à évaluer la réponse au traitement.

Ecrit par Pieter SegaertLire l’article suivant

Pour suivre l'actualité médicale, abonnez-vous aux newsletters MediPedia.
Les maladies de A à Z