Hyperhidrose

Traitements

Zoom sur les traitements locaux de l’hyperhidrose

Déodorants ou anti-transpirants

Il convient de ne pas confondre déodorants et anti-transpirants. Les premiers permettent de sentir bon malgré la transpiration grâce à des parfums qui masquent les mauvaises odeurs ou à des substances antimicrobiennes qui les combattent.

Les anti-transpirants par contre tentent de diminuer la quantité de sueur émise par une personne.

Des sels d’aluminium contre la transpiration excessive

Les premiers traitements faciles et efficaces pour soulager les hyperhidroses légères ou modérées consistent généralement en des anti-transpirants à base de sels d’aluminium à appliquer directement et uniquement aux endroits où la transpiration est excessive. Les sels d’aluminium, en bouchant les pores de la peau et/ou en inhibant l’activité des glandes sudoripares, permettent en effet de limiter le phénomène de transpiration. L’action des anti-transpirants se limite aux zones où ils sont appliqués: ces traitements n’ont donc pas d’impact sur les milliers d’autres glandes réparties sur toute la surface du corps. La production de sueur reste en effet indispensable à la régulation de notre température corporelle.

Ces anti-transpirants à base de sel d’aluminium existent sous différentes formes (gel, crème, lotion, spray). Ils sont disponibles en grande surface (déodorants classiques à action antitranspirante) ou en pharmacie pour des solutions plus spécifiques. Certains anti-transpirants restent efficaces durant plusieurs jours. Ils peuvent être combinés avec un déodorant ou un parfum. Ils doivent être appliqués sur une peau saine et sèche. Ils doivent être évités 24 heures avant et 48 heures après une épilation.

Ecrit par Thomas CoucqLire l’article suivant

Pour suivre l'actualité médicale, abonnez-vous aux newsletters MediPedia.
Zoom sur les traitements locaux de l’hyperhidrose | Lokale middelen voor hyperhidrosis onder de loep
Les maladies de A à Z