Hypertension artérielle pulmonaire

Symptômes

Hypertension artérielle pulmonaire: signes peu spécifiques

Quels sont les symptômes?

Les symptômes les plus fréquents de l’hypertension artérielle pulmonaire sont l’essoufflement - particulièrement à l’effort - et la fatigue. Des syncopes, des œdèmes (gonflement des chevilles, des jambes ou de l’abdomen), des lèvres ou des doigts bleus, des palpitations ou encore des douleurs thoraciques - surtout à l’effort - sont également possibles.

Ces symptômes se retrouvent dans des affections courantes, telles que l’asthme, ou peuvent être attribués à un état de fatigue générale ou à un manque de condition physique. L’essoufflement n’en est pas moins le maître symptôme. Il augmente rapidement et se produit pour des efforts de moins en moins intenses. Sa progression perturbe de nombreuses activités professionnelles, sociales et même familiales. Il se manifeste même au repos lorsque la maladie est avancée.

Un diagnostic posé tardivement

On pense rarement «hypertension pulmonaire» en cas de fatigue ou d’essoufflement. Cela explique que le diagnostic est souvent posé très tard, en moyenne deux ans après les premières manifestations. C’est pourquoi il ne faut jamais laisser un essoufflement sans explication.

Comment évaluer la gravité de l’hypertension artérielle pulmonaire?

La sévérité de l’hypertension artérielle pulmonaire est évaluée grâce à une classification en quatre stades:

  • Classe I: pas de limitation de l'activité physique, qui n'entraîne ni essoufflement ni fatigue excessive;
  • Classe II: les patients sont légèrement limités dans leur activité (essoufflement et fatigue survenant lors des activités physiques habituelles, sans gêne au repos);
  • Classe III: les patients sont très limités dans leur activité physique (les activités physiques, même légères, entraînent un essoufflement et une fatigue excessive, sans gêne au repos);
  • Classe IV: les patients sont incapables de mener quelque activité physique que ce soit sans ressentir de symptômes (essoufflement et fatigue pouvant survenir même au repos, signes d'insuffisance cardiaque droite).

Ecrit par Dr Jean-Yves Hindlet

Pour suivre l'actualité médicale, abonnez-vous aux newsletters MediPedia.
Hypertension artérielle pulmonaire: signes peu spécifiques | Pulmonale arteriële hypertensie: weinig specifieke tekenen
Publicité
Les maladies de A à Z