Témoignages

diagnostic-hypertension-hopital-diagnose-hypertensie-ziekenhuis

Mon hypertension a été diagnostiquée à l'hôpital

Georges, 75 ans

Georges séjournait à l'hôpital pour une intervention chirurgicale. Lors des examens pré-opératoires, les médecins lui ont diagnostiqué une tension artérielle trop élevée.

Pas le moindre symptôme...

"J'avais en tête que pour mesurer la tension systolique idéale, le premier chiffre, il fallait additionner 100 plus l'âge. Avec 180/80, mon chiffre tournait autour de ça, je ne m'inquiétais donc pas. Le médecin qui m'a examiné m'a expliqué que 140/90 était maintenant la limite admise. Il m'a demandé si j'avais remarqué des symptômes quelconques, ce qui n'était pas le cas. Il m'a aussi posé des questions sur mes habitudes de vie. Je suis à la retraite depuis 10 ans et depuis je fais pas mal de sport, surtout du vélo, sans ressentir de problèmes d'essoufflement ou quoi que ce soit. Je ne fume d'ailleurs pas."

Stabilisation de la pression artérielle

"Le médecin a trouvé que je devais perdre quelques kilos. Il m'a donné quelques conseils, comme manger davantage de fruits et de légumes. J'ai perdu quelques kilos, mais cela n'a pas suffi à normaliser ma tension. Un traitement médicamenteux a donc été mis en route. On a commencé par un dosage assez bas. Le médecin m'a demandé d'acquérir un appareil pour mesurer ma pression moi-même. Au début, je devais la mesurer à heures fixes, trois fois par jour. Quinze jours plus tard, la tension n'avait pas bougé. Le médecin a augmenté le dosage et j'ai continué à mesurer ma pression régulièrement. La tension est alors descendue sous les 14/9 et s'y est maintenue. Depuis, je mesure ma tension moins souvent, toutes les semaines, en rapportant les valeurs dans un cahier que je montre à mon médecin lorsque je vais le voir, c'est à dire tous les 3 mois environ."

Publicité
Les maladies de A à Z