Témoignages

maladie-de-basedow-symptomes-insidieux-ziekte-van-basedow-symptomen-verraderlijk_238x120

Maladie de Basedow: des symptômes insidieux

Virginie, 32 ans

Le délai entre le début de l’hyperthyroïdie et le diagnostic est souvent assez long... tout simplement parce que les premiers symptômes sont plutôt bien vécus!

Des kilos en moins, de l’énergie en plus

Je ne me serais jamais doutée qu’une "maladie" pouvait vous donner autant d’énergie. L’année dernière, j’ai commencé un nouveau travail. Le job me plaisait. J’étais en pleine forme et je travaillais dix heures par jour sans ressentir la moindre fatigue. J’étais très agitée, un peu à cran... mais je mettais ça sur le compte de la pression professionnelle. Durant cette période, j’ai aussi perdu trois kilos alors que je m’autorisais à peu près tout et n’importe quoi... Cela ne m’a alarmée: comme j’ai toujours été un peu ronde, j’étais plutôt ravie...

Maladie de Basedow

Après plusieurs semaines à ce rythme, il a cependant fallu que je déchante. Je n’en pouvais plus! Plus moyen de monter les escaliers sans que mon cœur ne s’emballe... et plus moyen d’assurer le suivi de mes dossiers: j’étais tout simplement épuisée. Mon généraliste m’a alors prescrit une prise de sang... qui a révélé une maladie de Basedow. Avec le traitement, tout est rentré dans l’ordre. Aujourd’hui, je ne dois plus prendre de médicaments. Mais je sais aujourd’hui que "péter la forme" est parfois suspect!

Publicité
Les maladies de A à Z