Hypothyroïdie

Comprendre

La thyroïde et les hormones thyroïdiennes

Qu'est-ce que la thyroïde?

La thyroïde est une glande endocrine (qui produit des hormones), en forme de papillon, d’environ 5 centimètres de haut sur 2 à 3 de large. Elle est située à la base du cou.

Malgré son faible poids (une vingtaine de grammes), la thyroïde joue un rôle fondamental dans le bon fonctionnement de notre organisme, notamment en régulant notre métabolisme.

Les hormones thyroïdiennes

Une hormone est une substance chimique produite par une glande endocrine. Elle est diffusée dans l’organisme via le système sanguin et lymphatique. C’est une sorte de «messager» qui transmet un message chimique à un ou plusieurs organes dont elle modifie le fonctionnement, le comportement et les interactions.

Il existe un grand nombre d’hormones: l’insuline, l’hormone de croissance, les hormones sexuelles telles que les œstrogènes, la testostérone, etc.

La thyroïde produit principalement deux types d’hormones:

  • 20% de T3,
  • 80% de T4.

La T4 est un précurseur d’hormone, une sorte de pré-hormone qui, une fois dans le sang, se transforme en T3.

La T3 régule le métabolisme, c’est-à-dire le niveau d’activité du corps et des organes, et donc celui des dépenses d’énergie. La thyroïde agit donc sur la température corporelle, le cœur, le système nerveux, le tube digestif, l’appareil génital, la peau, les cheveux… Quand les hormones thyroïdiennes sont produites en quantité excessive (hyperthyroïdie) ou insuffisante (hypothyroïdie), ce sont toutes ces zones et fonctions du corps qui peuvent être perturbées.

Le rétrocontrôle des hormones: une réaction en chaîne

La production des hormones thyroïdiennes par la thyroïde est régulée par un système de rétrocontrôle. Le rétrocontrôle des hormones thyroïdiennes implique 3 structures: la thyroïde, l’hypophyse et l’hypothalamus.

  • L’hypothalamus est une zone du cerveau qui produit une hormone, la TRH.
  • La TRH stimule l’hypophyse, une glande endocrine située elle aussi dans le cerveau, en dessous de l’hypothalamus, qui va à son tour libérer une hormone, la TSH (Thyroid Stimulating Hormone).
  • C’est la TSH qui stimule (ou pas) la production des hormones thyroïdiennes (T3 et T4) par la thyroïde.

S'il y a trop d'hormones thyroïdiennes dans le corps, l'hypothalamus en est informé et abaisse automatiquement sa production de TRH. Moins de TRH = moins de TSH produite par l'hypophyse. Et donc, à terme, moins d'hormones thyroïdiennes.

À l'inverse, s'il n'y a pas assez d'hormones thyroïdiennes dans le corps, l'hypothalamus augmente sa production de THR et l'hypophyse, en réaction, libère plus de TSH. La thyroïde va à son tour produire davantage d'hormones thyroïdiennes pour retrouver l'équilibre.

Ecrit par Candice LeblancLire l’article suivant

Pour suivre l'actualité médicale, abonnez-vous aux newsletters MediPedia.
Les maladies de A à Z