Infarctus aigu du myocarde

Comprendre

Artères coronaires, artères cérébrales... même combat

Un caillot qui provoque une obstruction de la circulation sanguine au niveau d’organes vitaux comme le cœur, le cerveau ou les reins peut causer des complications graves, voire potentiellement fatales. Une obstruction de la circulation sanguine au niveau des artères coronaires peut, par exemple, provoquer une crise cardiaque (ou infarctus myocardique) qui correspond à la mort d’une partie du muscle cardiaque. Au niveau des artères cérébrales, une obstruction artérielle peut causer un accident vasculaire cérébral (thrombose cérébrale), etc.

Ecrit par Emily Nazionalelire le chapitre suivant

Pour suivre l'actualité médicale, abonnez-vous aux newsletters MediPedia.
arteres-coronaires-arteres-cerebrales-meme-combat-functie-van-kransslagaders_180x180
Zoom

Infarctus aigu du myocarde



En cas de rétrécissement d’une artère coronaire (athérosclérose), la partie du muscle cardiaque qui en dépend n’est plus assez irriguée, ce qui entraîne une carence en oxygène. Lorsque l’artère est entièrement obstruée, la partie du muscle cardiaque qui n’est plus irriguée meurt: c’est l’infarctus aigu du myocarde. - syndrome coronarien aigu - athérosclérose dans une artère coronaire - atteinte du muscle cardiaque

Infarctus aigu du myocarde



En cas de rétrécissement d’une artère coronaire (athérosclérose), la partie du muscle cardiaque qui en dépend n’est plus assez irriguée, ce qui entraîne une carence en oxygène. Lorsque l’artère est entièrement obstruée, la partie du muscle cardiaque qui n’est plus irriguée meurt: c’est l’infarctus aigu du myocarde. - syndrome coronarien aigu - athérosclérose dans une artère coronaire - atteinte du muscle cardiaque
Publicité
Les maladies de A à Z