Infarctus aigu du myocarde

Diagnostic

Quel est le rôle du CT-scan coronaire?

Le CT-scan (tomodensitométrie) coronaire permet au médecin de visualiser les artères coronaires, les structures environnantes, les valvules cardiaques et le myocarde à l’aide d’un liquide de contraste et de rayons X. L’angiographie par tomodensitométrie est plus rapide et moins invasive qu’une coronarographie classique, car aucun cathéter n’est utilisé.

Pourtant, même l’appareil le plus avancé ne peut visualiser l’ensemble des artères coronaires. La coronarographie classique, en revanche, permet non seulement d’établir un diagnostic correct jusqu’aux plus petits vaisseaux, mais aussi de traiter, ce qui est impossible avec la tomodensitométrie.

Un CT-scan coronaire permet au médecin de visualiser les artères coronaires à l’aide d’un liquide de contraste et de rayons X.

L’échographie pour évaluer la fonction cardiaque

L’échocardiographie permet de déceler d’éventuelles anomalies de la contraction des parois du cœur et diverses complications mécaniques: problèmes de valves, formation d’un caillot, rupture d’une paroi… Plus important, elle permet d’évaluer la fonction cardiaque, c’est-à-dire la capacité du cœur à faire circuler le sang dans les poumons et le reste du corps. Ce dernier point est d’une extrême importance pour le pronostic. De plus, l’échocardiographie permet d’exclure d’autres maladies susceptibles d’être à l’origine des douleurs thoraciques. Cette technique a l’avantage d’être rapide, répandue, facilement mise en œuvre et non invasive (ne nécessitant aucune effraction de la peau). Elle est donc préconisée chaque fois qu’un syndrome coronarien aigu est suspecté.

Ecrit par Emily NazionaleLire l’article suivant

Pour suivre l'actualité médicale, abonnez-vous aux newsletters MediPedia.
role-ct-scan-coronaire_180x180
Zoom

Infarctus aigu du myocarde



En cas de rétrécissement d’une artère coronaire (athérosclérose), la partie du muscle cardiaque qui en dépend n’est plus assez irriguée, ce qui entraîne une carence en oxygène. Lorsque l’artère est entièrement obstruée, la partie du muscle cardiaque qui n’est plus irriguée meurt: c’est l’infarctus aigu du myocarde. - syndrome coronarien aigu - athérosclérose dans une artère coronaire - atteinte du muscle cardiaque

Infarctus aigu du myocarde



En cas de rétrécissement d’une artère coronaire (athérosclérose), la partie du muscle cardiaque qui en dépend n’est plus assez irriguée, ce qui entraîne une carence en oxygène. Lorsque l’artère est entièrement obstruée, la partie du muscle cardiaque qui n’est plus irriguée meurt: c’est l’infarctus aigu du myocarde. - syndrome coronarien aigu - athérosclérose dans une artère coronaire - atteinte du muscle cardiaque
Publicité
Les maladies de A à Z