Infarctus aigu du myocarde

Symptômes

Syndrome coronarien aigu: le temps presse

Le symptôme est déterminant

Dans les maladies coronariennes, le symptôme détermine le degré d’urgence. L’angine de poitrine stable ne constitue pas une urgence, contrairement à l’angine de poitrine instable et à l’infarctus du myocarde (crise cardiaque), qui nécessitent une prise en charge immédiate. Il est donc important de différencier les symptômes de l’angine de poitrine stable de ceux qui évoquent un syndrome coronarien aigu (SCA).

L’angor instable et l’infarctus, qui tous deux font partie de ces fameux syndromes coronariens aigus, se présentent généralement de la même façon. Une hospitalisation s’impose dans les deux cas.

«Time is muscle»

En cas d’infarctus du myocarde (crise cardiaque), le temps est un facteur crucial. «Time is muscle», comme le soulignait il y a 35 ans le cardiologue américain Eugene Braunwald. En d’autres termes, l’infarctus du myocarde est un processus évolutif, dont les conséquences dépendent dans une large mesure de l’ampleur de l’infarctus. Plus vite la circulation sanguine est rétablie, plus le myocarde (muscle cardiaque) sera épargné. Dans la littérature médicale, le délai de référence pour l’instauration d’un traitement de reperfusion est de maximum 120 minutes, et idéalement de 1 heure après le début des symptômes. Il y a donc peu le temps pour hésiter, appeler son médecin… Il faut se faire transporter en urgence à l’hôpital.

Ecrit par Emily NazionaleLire l’article suivant

Pour suivre l'actualité médicale, abonnez-vous aux newsletters MediPedia.
syndrome-coronarien-aigu-temps-presse-180x180
Publicité
Les maladies de A à Z