Témoignages

apres-crise-cardiaque-jogging-na-mijn-hartinfarct-werd-ik-een-loopfanaat_720x320

«Après ma crise cardiaque, je suis devenu accro au jogging»

Danny Clincke

Aujourd’hui, Danny Clincke est un mordu du jogging. Il y a neuf ans, il profitait pleinement des bonnes choses de la vie – sans se soucier de sa santé. Le sport ne faisait pas partie de son vocabulaire. Jusqu’à ce qu’il subisse un infarctus du myocarde sévère...

En 2005, vous avez eu un infarctus du myocarde. Quels symptômes présentiez-vous?

Je me suis soudain senti mal. Le généraliste a d’abord pensé que le problème venait de mon estomac. Mais ensuite, j’ai commencé à avoir du mal à respirer; j’ai ressenti une douleur à la poitrine et j’ai appelé une ambulance. J’ai reçu un dérivé nitré sublingual pour dilater les vaisseaux, ce qui a augmenté la quantité de sang circulant. À l’hôpital, on m’a dit que j’avais eu un infarctus du myocarde sévère. J’ai dû immédiatement subir une intervention coronarienne percutanée et un stent a été implanté dans l’artère coronaire sténosée.

Quel était votre mode de vie au moment de votre infarctus du myocarde?

Je pensais vivre relativement sainement. Bien sûr, je savais que j’avais trop de cholestérol, mais cela ne m’inquiétait pas car je n’avais aucun symptôme. En repensant à cette période... Je mangeais souvent des frites, buvais des litres de coca-cola, fumais, prenais régulièrement une bière... J’allais souvent voir des matchs de foot, mais l’idée de pratiquer moi-même un sport ne me disait rien.

Quand, et pourquoi avez-vous changé votre fusil d’épaule?

Après mon infarctus du myocarde, j’ai dû suivre un traitement de revalidation 3 fois par semaine, pendant 6 mois, dans un centre cardiaque spécialisé. Cela suppose un accompagnement pour améliorer sa condition physique, arrêter de fumer, avoir une alimentation plus saine, se préparer à reprendre le travail, etc. Après cette période de 6 mois, j’ai eu du mal à respecter mon nouveau mode de vie sain. Par exemple, je m’autorisais plus d’écarts dans mon régime. Mon cardiologue m’a fait comprendre que je ne pouvais pas reprendre mes vieilles habitudes. Son avertissement s’est révélé utile; j’ai alors décidé de vivre vraiment sainement. Le jogging a été ma première action. J’ai commencé avec Start to Run, et aujourd’hui je fais des (semi)-marathons.

Il s’agit là d’une évolution importante. Comment ce processus s’est-il engagé?

Start to Run me plaisait, et j’ai continué à courir en participant à des joggings. Au début, c’était loin d’être évident. Pour éviter que mon rythme cardiaque ne s’emballe, je ne pouvais pas courir trop vite. Souvent, les autres coureurs étaient déjà presque rentrés chez eux quand j’atteignais l’arrivée… Mais j’ai persévéré. J’ai commencé à m’entraîner pour les 20 km de Bruxelles ; très vite, des semi-marathons ont suivi. Aujourd’hui, j’ai déjà 15 marathons à mon actif ! À mon rythme, bien sûr. On n’est pas obligé de courir à 20 km/h pour participer à un marathon!

Vous accompagnez aussi des sportifs débutants...

Tout à fait. Mon infarctus du myocarde et ma revalidation ont été relayés dans le quartier (Laarne), et plusieurs personnes m’ont contacté pour obtenir des conseils en matière de jogging. J’ai organisé plusieurs Start to Run, mais je craignais que beaucoup de participants arrêtent de courir après l’événement. J’ai donc décidé de fonder un groupe de jogging, le «Veldmeersrunners», pour que chacun soit «obligé» de continuer à courir chaque semaine. Le groupe compte 137 membres et ne cesse de s’agrandir. Ce succès m’a amené à créer un 2e groupe de jogging à Berlare! (il réfléchit). Je pense que les gens me voient comme une sorte d’exemple. Ils se disent: «S’il peut le faire, avec sa capacité cardiaque de 30%, moi aussi» (il rit).

En 2013, Danny et ses «Veldmeersrunners» ont décroché le prix «Goed gezien!» de la Fondation Roi Baudouin, accordé au «projet de quartier le plus attrayant, susceptible d’améliorer le bien-être de tous ses habitants». Suivez Danny et ses exploits sportifs sur bloggen.be/runningdanny.

 

Publicité
Les maladies de A à Z