Insuffisance cardiaque

Symptômes

Les organes touchés par l’insuffisance cardiaque

Le cœur

En cas d’insuffisance cardiaque, le cœur tente de compenser sa défaillance. Cela va entraîner un remodelage cardiaque avec une déformation du cœur, qui aboutira à une augmentation de son volume. Cette dilatation du cœur provoque elle-même d’autres complications. Par ailleurs, le rythme cardiaque peut s’accélérer et devenir irrégulier.

Les muscles

Les muscles ne reçoivent pas tout le sang oxygéné dont ils ont besoin. Ils se fatiguent donc plus vite. Cela explique en partie la mauvaise capacité physique des insuffisants cardiaques. En outre, les muscles s’affaiblissent s’ils ne sont pas régulièrement utilisés: « moins on fait, moins on est capable de faire ».

Les reins

En cas d’insuffisance cardiaque, les reins ne sont plus correctement perfusés et ne filtrent plus le sang de manière adéquate. À la clé: une insuffisance rénale. L’organisme ne parvient alors plus à éliminer les déchets et l’excès de liquide.

Les poumons

La distension des veines des poumons entraîne un essoufflement. Il apparaît d’abord pour des efforts importants, puis pour des efforts plus légers. Si la situation s’aggrave encore, du liquide envahit les poumons: c’est l’œdème pulmonaire. L’essoufflement devient alors intense et s’accompagne d’angoisse, de sueurs, de toux et de crachats sanguinolents.

La cavité abdominale

Le ralentissement du retour veineux au cœur fait saillir les veines du cou. Le foie se congestionne et devient douloureux. Du liquide s’accumule dans l’abdomen, qui gonfle (ascite).

Les membres inférieurs

Le corps réagit à l’insuffisance cardiaque en retenant de l’eau et du sel. Cette accumulation d’eau peut entraîner un gonflement des pieds et des chevilles (d’abord mou, puis dur et douloureux lorsqu’il devient chronique). Elle peut aussi être à l'origine d’une prise de poids, parfois rapide. Lorsque ce liquide revient dans la circulation, il augmente le travail du cœur.


Autres conséquences de l'insuffisance cardiaque

La position couchée peut être mal supportée. Dans cette position, les poumons peuvent plus facilement se gorger de liquide et provoquer un important essoufflement, ou susciter l’envie d’uriner. Enfin, de l’anorexie, des nausées, des insomnies, des troubles de la concentration… sont également possibles.

Ecrit par Dr Jean-Yves HindletLire l’article suivant

Pour suivre l'actualité médicale, abonnez-vous aux newsletters MediPedia.
organes-insuffisance-cardiaque-organen-hartfalen_180x180
En vidéos
Comment fonctionne le coeur?
Publicité
Les maladies de A à Z