Insuffisance rénale

Au quotidien

Quel régime en cas d’insuffisance rénale (partie 2)?

Ce qu'il faut boire...

En phase de prédialyse, il est conseillé de boire normalement, en fonction de la soif. En phase de dialyse, on peut boire jusqu’à 500 ml en plus du volume urinaire. Les patients anuriques (qui n'urinent plus) doivent donc fortement limiter leurs apports. Sachez que la soupe, la glace et de nombreux fruits et légumes (melon, raisin, pomme, orange, tomate, salade) contiennent déjà une bonne quantité d’eau.

Optez pour les graisses végétales

Les huiles d’olive, de tournesol, de maïs et de soja contiennent des graisses insaturées, bénéfiques pour le cœur et les vaisseaux sanguins. Les poissons gras permettent également de prévenir l’athérosclérose (le rétrécissement) des vaisseaux.

Limitez votre consommation de phosphore

Le phosphore est présent dans beaucoup d’aliments: le lait, le fromage, les noix, les haricots secs ou encore les pois, mais aussi dans les sodas, colas, bières. Trop de phosphore dans le sang appauvrit les os en calcium, les rend poreux et, par conséquent, plus fragiles. Une calcification des articulations et des vaisseaux sanguins peut également apparaître. Un régime adéquat ainsi qu’une épuration par dialyse en cas d’insuffisance rénale terminale peuvent se montrer insuffisants dans la réduction du taux de phosphore. Les patients peuvent alors être traités par des médicaments qui permettent l’élimination du surplus de phosphore. On les appelle chélateurs du phosphore. Les chélateurs sans calcium sont privilégiés afin d’éviter le risque de calcification des vaisseaux et des tissus mous.

Compléments alimentaires

En cas de traitement à l’érythropoïétine, les réserves corporelles en fer doivent être complétées par la prise d’un supplément par voie orale ou intraveineuse. Des suppléments de calcium et vitamine D peuvent également être nécessaires pour réduire les troubles du squelette. De même, on peut recourir à la prise de médicaments empêchant l’absorption intestinale de phosphore.

Les conseils d’un(e) diététicien(ne)

Ils vous seront précieux pour mettre toutes les mesures diététiques en pratique. Tout programme diététique sera d’ailleurs établi sur mesure. Chaque patient a besoin d’un régime alimentaire différent en fonction de la sévérité de sa déficience rénale, de son âge, du traitement de substitution de la fonction rénale et de sa motivation à suivre les conseils diététiques.

Ecrit par Dr Peter MareenLire l’article suivant

Pour suivre l'actualité médicale, abonnez-vous aux newsletters MediPedia.
iStock_000005238882XSmall
Témoignages
trajet-de-soins-zorgtraject_238x120
Jan Donck, néphrologue à l’AZ Sint- (…)
maladies-renales-genetiques-genetische-nierziekten_238x120
Bruno Woitrin, Président de l'AIRG (…)
encadrement-dialyse-begeleiding-dialyse_238x120
Tatiana Diakun, infirmière spécialisée (…)
En vidéos
Voyage au sein de la fonction rénale
Publicité
Les maladies de A à Z