Insuffisance rénale

Comprendre

Qu'est-ce que l'insuffisance rénale chronique?

Une évolution lente

Le terme «insuffisance rénale chronique» désigne une détérioration graduelle et irréversible de la fonction rénale, généralement sur plusieurs années. Cette insuffisance rénale chronique évolue fréquemment vers une perte totale de la fonction rénale. Un traitement de substitution de la fonction rénale, la dialyse ou la transplantation, devient alors nécessaire. L’insuffisance rénale chronique est le plus souvent la conséquence d’une détérioration des reins causée par certaines maladies telles que le diabète, les maladies cardiovasculaires, ou encore par la consommation abusive de médicaments comme certains antidouleurs. Des maladies inflammatoires (glomérulonéphrite) ou d’ordre génétique telle la polykystose rénale sont également à l’origine de maladies rénales chroniques.

Une maladie insidieuse

La réserve fonctionnelle des reins est énorme. Dès lors, le fait de ne posséder qu’un seul rein n’empêche pas de mener une vie normale. Les troubles liés à la déficience rénale n’apparaissent que lorsque le rein a perdu environ 50% de ses capacités.

Cette énorme réserve fonctionnelle est responsable du diagnostic souvent tardif de l’insuffisance rénale. En effet, aucun symptôme réellement gênant n’apparaît au cours des premières années de la maladie. Les complications métaboliques de l’insuffisance rénale chronique surviennent parfois encore plus tardivement, quand les reins ont perdu 60 à 70% de leur fonction (anémie, acidose et hyperphosphatémie...).

Une maladie de plus en plus fréquente

Le nombre de patients en insuffisance rénale terminale a augmenté ces 20 dernières années en Europe et en Belgique particulièrement. Le nombre de cas a pratiquement doublé durant cette période, posant le problème de l’augmentation de coûts des traitements.

Ecrit par Dr Peter Mareenlire le chapitre suivant

Pour suivre l'actualité médicale, abonnez-vous aux newsletters MediPedia.
Témoignages

Dialyse péritonéale copy



Dans le cas de la dialyse péritonéale, le sang n'est pas conduit à l'extérieur du corps. C'est le péritoine du patient (la membrane qui recouvre l'abdomen) qui sert de membrane de filtration.

Dialyse péritonéale copy



Dans le cas de la dialyse péritonéale, le sang n'est pas conduit à l'extérieur du corps. C'est le péritoine du patient (la membrane qui recouvre l'abdomen) qui sert de membrane de filtration.

Dialyse péritonéale copy



Dans le cas de la dialyse péritonéale, le sang n'est pas conduit à l'extérieur du corps. C'est le péritoine du patient (la membrane qui recouvre l'abdomen) qui sert de membrane de filtration.

Dialyse péritonéale copy



Dans le cas de la dialyse péritonéale, le sang n'est pas conduit à l'extérieur du corps. C'est le péritoine du patient (la membrane qui recouvre l'abdomen) qui sert de membrane de filtration.
En vidéos

Qu'est-ce que l'hémodialyse?



L'hémodialyse consiste à envoyer le sang par un petit tuyau vers une machine appelée dialyseur, qui renferme les membranes de filtration et la solution de dialyse (ou dialysat). Le sang filtré est ensuite renvoyé dans l'organisme.
Publicité
Les maladies de A à Z