Insuffisance rénale

Diagnostic

Diagnostic d’insuffisance rénale: les examens sanguins

Concentration de la créatinine dans le sang

La créatinine est un produit dérivé de la décomposition de la créatine, un constituant des muscles. Lorsque la fonction rénale est défaillante, la teneur en créatinine dans le sang augmente. Comparant la quantité de créatinine évacuée dans l’urine avec la concentration de créatinine dans le sang, la clairance de créatinine (aussi appelée clearance de créatinine) est fréquemment utilisée pour évaluer la fonction rénale. Les valeurs normales pour l’homme se situent entre 97 et 137 ml/min. et pour la femme, entre 88 et 128 ml/min. Pour  calculer cette valeur, le patient doit récolter ses urines de 24 heures. Toutefois, depuis quelques années, la feuille de résultats de la prise de sang renseigne également une clearance calculée (MDRD) qui tient compte de l’âge et du taux de créatinine du patient. Cette valeur, dans certaines conditions, permet d’approcher la vraie valeur de la clearance de créatinine mesurée par une récolte urinaire de 24 heures. À partir de 40 ans, il est important de surveiller la clairance de créatinine en raison du processus de vieillissement physiologique.

Autres anomalies

Les examens sanguins permettent également de détecter une anémie, fréquente chez les patients insuffisants rénaux. De même, il existe souvent des anomalies de l’équilibre calcium/phosphates; le taux sanguin de phosphates est trop élevé et le taux de calcium trop bas ce qui peut entraîner des problèmes osseux. En cas d’insuffisance rénale avancée, le médecin doit aussi rechercher une teneur en potassium trop élevée dans le sang, susceptible d’entraîner des troubles du rythme cardiaque. Déterminer la concentration de lipides dans le sang est également essentiel. À un stade avancé d’insuffisance rénale, les taux de cholestérol et de triglycérides sont souvent augmentés, alors que le «bon» cholestérol (HDL-cholestérol) est généralement trop faible, avec pour conséquence une augmentation du risque de maladies cardiovasculaires. Les examens sanguins doivent enfin chercher la présence d'un éventuel excès d’acide urique dans le sang, responsable de l’apparition de la goutte.

Ecrit par Dr Peter MareenLire l’article suivant

Pour suivre l'actualité médicale, abonnez-vous aux newsletters MediPedia.
iStock_000000627407XSmall
Témoignages
trajet-de-soins-zorgtraject_238x120
Jan Donck, néphrologue à l’AZ Sint- (…)
maladies-renales-genetiques-genetische-nierziekten_238x120
Bruno Woitrin, Président de l'AIRG (…)
encadrement-dialyse-begeleiding-dialyse_238x120
Tatiana Diakun, infirmière spécialisée (…)
En vidéos

Rein



Le sang arrive par l'artère rénale et repart vers le coeur par la veine. L'urine est éliminée vers la vessie par les uretères.
Publicité
Les maladies de A à Z