Zoom

iStock_000007408902_493x200

Apnée du sommeil: un danger pour le coeur?

Une nouvelle étude montre que l'apnée du sommeil pourrait être à l'origine d'un risque accru de troubles cardiovasculaires chez les patients insuffisants rénaux.

Selon une étude parue en novembre 2009 dans le Clinical Journal of the American Society of Nephrology, l'apnée du sommeil serait associée à un risque accru d'hypertension artérielle, de maladie cardiovasculaire et de crise cardiaque chez les insuffisants rénaux en attente de greffe ou ayant subi une greffe de rein.

Mauvais contrôle de l'hypertension

Les chercheurs ont étudié plus de 100 personnes greffées du rein et 50 personnes en attente de greffe. Résultat: un patient sur quatre présente de nombreuses apnées durant son sommeil. Les chercheurs ont également constaté que plus de la moitié des personnes greffées souffrant d'apnée du sommeil doivent être traitées avec plus de trois médicaments pour réduire leur hypertension. Malgré ces traitements, leur pression sanguine reste beaucoup plus élevée par rapport aux patients qui ne souffrent pas d'apnée du sommeil.

Plus de maladies cardiovasculaires

Selon les chercheurs, l'augmentation de la pression sanguine due aux apnées du sommeil chez les patients dialysés ou greffés contribuerait au développement de maladies cardiovasculaires. Ces derniers auraient ainsi deux fois plus de risques de développer des maladies cardiovasculaires ou de subir une crise cardiaque que les patients qui ne souffrent pas d'apnée.

Prévenir les apnées du sommeil

De nombreux patients ignorent qu'ils sont sujets aux apnées du sommeil. Les médecins doivent donc être attentifs à ce problème. Le cas échéant, un traitement peut en effet être proposé.

Source: "Sleep Apnea Is Associated with Cardiovascular Risk Factors among Kidney Transplant Patients", appeared online at http://cjasn.asnjournals.org/ on Thursday, November 19, 2009, doi 10.2215/CJN.04030609.

Publicité
Les maladies de A à Z