Zoom

L´Association Sportive Belge des Transplantés et des Dialysés: Une grande famille !

L´Association Sportive Belge des Transplantés et des Dialysés est une ASBL qui a vu le jour en 1992 pour offrir aux transplantés (tous organes confondus) et aux dialysés, la possibilité de pratiquer un sport. Contrairement aux idées reçues, après une transplantation réussie, il n'y a bien souvent aucune contre-indication à la pratique sportive. Au contraire, celle-ci apporte une amélioration générale de l'état de santé et de la qualité de vie du patient. Pour autant, bien sûr, que cela se fasse avec l´accord du médecin traitant. Rencontre avec Carine Poncelet, secrétaire francophone de l'Association et transplantée rénale depuis 9 ans et demi.

Partager un bon moment

« Une fois par mois, l'Association organise une journée d´entraînement dont le but est d´améliorer la condition physique des participants, mais aussi de resserrer les liens entre les membres. Nous en profitons pour partager nos expériences» raconte Carine Poncelet. « Tous les greffés prennent les mêmes traitements immunosuppresseurs et leur parcours est souvent similaire ». Le 20 mai dernier, l’entraînement a rassemblé une trentaine de personnes. « On forme une grande famille ! » déclare t-elle. « Souvent les conjoints accompagnent les membres et nous nous retrouvons à midi pour partager un repas et un bon moment tous ensemble ! ».

Des dialysés sous haute surveillance

Des moniteurs sont payés par l’association pour superviser et initier les membres à une large palette de sports : tennis, tennis de table, badminton, athlétisme, natation, cyclisme, pétanque, bowling… Si théoriquement toutes les disciplines peuvent être envisagées, certains doivent rester très prudents, comme les sportifs qui sont sous dialyse. « Pour les membres dialysés, on préconise des sports moins agressifs comme le tennis de table ou la marche, le cyclisme, la natation mais ça varie bien sûr d’une personne à l’autre… » explique Carine Poncelet.

Un défi

Pratiquer à nouveau leur sport favori ou découvrir la pratique d´un sport représente souvent un défi pour les transplantés et dialysés. Tous ont été malades, parfois pendant de longues années et certains le sont encore. S’entraîner régulièrement constitue la preuve qu’ils ont réintégré une vie normale et qu’ils sont maintenant des individus autonomes (presque) en tous points comme les autres. Un des objectifs de l’association est d’ailleurs de faciliter la réinsertion socioprofessionnelle en démontrant qu'une transplantation réussie redonne aux patients la santé physique nécessaire à la pratique d’une activité sportive.

Jeux Européens pour transplantés et dialysés

L’association encourage aussi la participation des transplantés et des dialysés à des compétitions sportives en Belgique et à l'étranger. Les prochains Jeux européens pour transplantés et dialysés auront lieu à Pécs, en Hongrie en du 13 au 20 août prochain. Comme pour les Jeux Olympiques, des cérémonies d’ouverture et de clôture sont organisées par le pays hôte et des médailles sont décernées aux champions, dans pratiquement toutes les disciplines sportives, du marathon au bowling… « Mais il y règne toujours une ambiance très amicale et sympathique » précise Carine Poncelet.

Si vous êtes intéressés par les activités de l’Association Sportive Belge des Transplantés et Dialysés, n’hésitez pas à prendre contact avec leur secrétariat. Il suffit de leur fournir une attestation médicale d’aptitude à pratiquer le sport et de régler la cotisation annuelle qui s’élève à 15 euros.

Association Sportive Belge des Transplantés et Dialysés asblSecrétariat francophone : Carine PonceletRue des Hiboux, 411150 Woluwe-Saint-PierreTél.: 02/219.48.70 ou 0495/77.95.52e-mail: carine@poncelet.com

http://www.asbtd.be

Publicité
Les maladies de A à Z