Zoom

reins-medicaments-nieren-geneesmiddelen-493x200

Insuffisance rénale et automédication

De nombreux médicaments peuvent se révéler toxiques en cas d'insuffisance rénale. N'hésitez pas à vous référer à votre médecin ou pharmacien, qui vous indiquera quels sont les médicaments autorisés, et à quelle dose!

Insuffisance rénale et toxicité des médicaments

La plupart des médicaments sont éliminés par les reins. En cas d'insuffisance rénale, certains d'entre eux s'accumulent dans l'organisme et peuvent se révéler toxiques. Différents effets secondaires peuvent ainsi apparaître, dont certains peuvent même être très sévères (certains antibiotiques mal éliminés peuvent entraîner des cas de surdité). Les médicaments mal éliminés participent par ailleurs à la dégradation de la fonction rénale.

Adapter les doses

En cas d'insuffisance rénale, de nombreux médicaments nécessitent donc une posologie adaptée (doses réduites et/ou augmentation du temps entre deux prises). On peut notamment citer les antibiotiques, les antidiabétiques, les antiviraux, les fibrates, certains bêta-bloquants... On considère généralement que la posologie doit être adaptée dès que la clairance de créatinine (mesure indiquant la capacité de filtration des reins) est inférieure à 50 ml/min.

Éviter l'automédication

D'autres médicaments sont à éviter, sauf en cas de nécessité absolue. C'est notamment le cas des anti-inflammatoires, connus pour aggraver la maladie rénale. Enfin, certains médicaments d'usage courant, comme le paracétamol, peuvent être normalement utilisés par les patients souffrant d'insuffisance rénale. En cas de doute, contactez toujours votre médecin ou pharmacien: il pourra vous indiquer les doses à prendre en fonction de votre clairance rénale.

Publicité
Les maladies de A à Z