Zoom

iStock_000011047279_493x200

Trajets de soins: quels avantages?

Depuis le 1er juin 2009, certains patients insuffisants rénaux chroniques peuvent bénéficier d'un contrat de trajet de soins. Le Dr Claire Janssens, coordinatrice du projet pour l'INAMI, nous explique les avantages de ce système.

Pourquoi avoir lancé des trajets de soins?

L'objectif est avant tout d'optimiser la prise en charge des maladeschroniques en améliorant la collaboration entre le patient, le médecin généraliste et le spécialiste. Tous trois sont invités à signer un contrat fixant une série d'objectifs. Le patient s'engage à se rendre au moins deux fois par an chez son médecin généraliste et une fois par an chez son spécialiste. Il doit également faire gérer son dossier médical global (qui reprend une série de données sur sa maladie, les traitements en cours...) par son médecin généraliste. Ce dernier s'engage à organiser au mieux le traitement et le suivi du patient en collaborant de façon optimale avec le médecin spécialiste et les autres dispensateurs de soins. Le spécialiste a de son côté pour mission de "coacher" le médecin généraliste et de lui fournir toutes les informations nécessaires au suivi du patient.

Tous les patients insuffisants rénaux chroniques sont-ils concernés?

Seuls ceux qui présentent une filtration glomérulaire inférieure à 45 ml/min ou une protéinurie de plus d'1gr/jour peuvent signer un contrat de trajet de soins. Les patients dialysés ou transplantés, parce qu'ils nécessitent un suivi beaucoup plus régulier auprès d'un spécialiste, n'entrent pas dans les critères pour bénéficier d'un trajet de soins. L'objectif est d'améliorer la prise en charge de la maladie à ses débuts, lorsque le médecin généraliste joue un rôle clé. Un patient qui entre en dialyse ou est transplanté pendant la durée du trajet de soins - fixée pour le moment à 4 ans - conserve toutefois tous les avantages liés à son contrat. D'après nos estimations, environ 6.000 patients entrent dans ces critères.

Quels sont les avantages du trajet de soins?

Grâce à ce système, les maladeschroniques bénéficient d'un meilleur remboursement de leurs consultations chez leur médecin généralise et leur spécialiste. Ils ont également accès à du matériel et des services: le remboursement d'un tensiomètre (sous prescription du médecin traitant) et de consultations diététiques dans le cas des insuffisants rénaux chroniques. Les patients reçoivent également un plan de suivi personnel (adaptation du mode de vie, traitements, examens de contrôle, vaccination) ainsi que toutes les informations nécessaires à la prise en charge de leur maladie.

Propos recueillis par Aurélie Bastin.

Plus d'infos: www.trajetdesoins.be

Publicité
Les maladies de A à Z