Zoom

symptomes-differents-symptomen-divers_wide

Intestin irritable: symptômes inattendus

Le syndrome de l'intestin irritable provoque des symptômes variés. Les plus connus sont d'ordre digestif. Mais en existe-t-il d'autres? Et peuvent-ils aider au diagnostic?

Intestin irritable et critères de Rome III

Les symptômes du syndrome de l'intestin irritable sont clairement définis par les critères de Rome III: douleur abdominale au moins trois jours par mois pendant les trois derniers mois, éventuellement soulagée par la défécation, qui s'ajoute à un changement de fréquence ou de consistance des selles.

Symptômes extra intestinaux

Certaines publications (1) ont fait état du fait qu'une proportion importante des patients touchés par le syndrome de l'intestin irritable ont aussi d'autres symptômes. Ces derniers peuvent se rencontrer chez des patients à personnalité anxieuse: douleur lombaire, troubles urinaires, dyspareunie (douleurs vaginales à la pénétration), fatigue, mauvais goût dans la bouche, nausées, vomissements, etc. Il ne s'agit donc pas de symptômes du syndrome de l'intestin irritable, mais de symptômes autres, souvent présentés par les mêmes patients.

Aide au diagnostic d'intestin irritable

Seules quelques rares études réalisées sur un petit nombre de patients ayant été publiées, la proportion exacte de personnes atteintes du syndrome de l'intestin irritable qui souffrent de symptômes extra intestinaux n'est pas connue. D'après ces études, la présence de symptômes extra intestinaux pourrait être un argument pour établir le diagnostic du syndrome de l'intestin irritable et éliminer un autre diagnostic, comme par exemple celui d'une maladie inflammatoire de l'intestin.

Publicité
Les maladies de A à Z