Zoom

ou-se-cache-lactose-waarin-zit-lactose_940x400

Lactose, où te caches-tu?

Le lactose est souvent associé aux produits laitiers. Mais il est courant de le trouver dans des préparations qui ne contiennent ni lait ni même produits laitiers!

Où se cache le lactose?

Le lactose entre dans la composition des produits laitiers mais pas seulement. Les produits de boulangerie, les céréales pour le petit-déjeuner, les aliments en poudre (purées, soupes, substituts de repas, préparations pour crêpes et pâtisseries…), les margarines, les viandes froides (charcuteries, hachés…), les vinaigrettes, les friandises, etc. en contiennent également.
D’une manière plus subtile encore, le lactose est présent dans certains médicaments et compléments alimentaires. Le lactose est en effet l’excipient (ingrédient inactif qui apporte un goût, une consistance ou une couleur) le plus couramment utilisé dans les préparations médicamenteuses. On estime ainsi que 20% des médicaments d’ordonnance et 6% des médicaments en vente libre contiennent ce fameux lactose.

Comment repérer le lactose?

Les intolérants au lactose doivent être particulièrement attentifs. En magasin, s’il est certes plus ou moins aisé de repérer le mot «lait» (lait en poudre, protéine de lait…) dans la liste des ingrédients, il convient d’ouvrir l’œil et d’éviter également les produits contenant du beurre, du fromage, de la crème, du yaourt, du lactosérum et des caséinates. Même si tous ces produits contiennent des quantités différentes de lactose. Les fromages à pâte dure sont par exemple beaucoup plus faiblement dosés en lactose que les fromages frais. Ce repérage est d’autant plus compliqué si les achats sont effectués au détail (boucherie, boulangerie, marché…) car ces produits ne présentent alors presque jamais un étiquetage listant leurs ingrédients. Dans ce cas, seul le vendeur pourra vous éclairer.

Concernant les produits pharmaceutiques, la teneur en lactose est rarement mentionnée sur leur emballage. Il ne faut dès lors pas hésiter à demander conseil à votre médecin ou votre pharmacien voire, le cas échéant, à contacter le fabricant.

Enfin, tant pour les aliments que pour les médicaments, la quantité exacte de leur teneur en lactose n’est généralement pas indiquée.

Lactose caché : quelles conséquences?

Les symptômes de l’intolérance au lactose dépendent du degré d’intolérance de la personne et de la quantité de lactose à laquelle elle est exposée. À la clé: ballonnements, douleurs abdominales et diarrhée. Rappelons que la plupart des intolérants au lactose souffrent d'une carence partielle en lactase, l’enzyme permettant à l’organisme d’assimiler le lactose, et non d'une absence totale de cette dernière. Dans la grande majorité des cas, des quantités infimes de lactose peuvent dès lors être ingérées sans conséquence.
À titre d’exemple, certains comprimés de médicaments contre le cholestérol (statines), parmi les plus vendus dans le monde, contiennent près de 30 mg de lactose, ce qui équivaut approximativement à la quantité de lactose contenue dans 0,5 ml de lait.
Des quantités aussi infimes de lactose «caché» ne peuvent à elles seules engendrer l’apparition des symptômes de l’intolérance au lactose. Néanmoins, en cas de doute (repas à l’extérieur, obligation de prendre certaines médications), un complément de lactase peut toujours être pris.

Publicité
Les maladies de A à Z