Leucémie lymphoïde chronique

Complications

Complications de la leucémie lymphoïde chronique

Infections

La prolifération incontrôlée d’un seul type de lymphocytes provoque un envahissement de la moelle osseuse. Ce phénomène peut réduire dangereusement la capacité de production et donc le nombre des autres globules blancs. La défense contre les infections peut ainsi être mise en péril. Dès lors, les patients atteints d’une leucémie lymphoïde chronique risquent de contracter plus facilement des infections. Celles-ci peuvent en outre connaître une évolution plus grave. La prescription d’antibiotiques ne peut pas être différée.

Maladies auto-immunes

Environ un quart des patients atteints d’une leucémie lymphoïde chronique développent une maladie auto-immune. Le mécanisme précis de ce développement n’est pas connu. Ce qui est certain, c'est que le système de défense de l'organisme (système immunitaire) se dirige vers l'organisme même. Ce processus peut provoquer l’apparition d’autres maladies du sang, comme l’anémie hémolytique auto-immune (autodestruction des globules rouges) et la thrombocytopénie immune (destruction des plaquettes sanguines). D’autres maladies auto-immunes ont également été mises en rapport avec la leucémie lymphoïde chronique.

Évolution vers une maladie plus agressive

Dans de rares cas, la leucémie lymphoïde chronique peut évoluer en un lymphome agressif (syndrome de Richter).

Ecrit par Dr Michelle Cooreman

Pour suivre l'actualité médicale, abonnez-vous aux newsletters MediPedia.
Les maladies de A à Z