Témoignages

leucemie-stabilisee-leukemie-stabiel_238x120

«Ma leucémie a pu être stabilisée»

Léon, 64 ans

Ma leucémie a été diagnostiquée quelques semaines avant mon 61e anniversaire. J’ai subi une chimiothérapie et une immunothérapie, et mes paramètres sanguins sont à nouveau bons.

Un diagnostic clair

Je pense que j’avais les ganglions lymphatiques gonflés au niveau du cou et de l’aine depuis de nombreuses années, mais je n’y prêtais aucune attention. Lorsque mon père est décédé du cancer du poumon (c’était un fumeur impénitent), j’ai pris quelques jours de congé et je suis allé à Barcelone. Là-bas, j’ai contracté un rhume et mes ganglions lymphatiques du cou sont devenus extrêmement gonflés. Des grosseurs sont également apparues au niveau de l’aine. Lorsque j’ai consulté mon généraliste, il a aussi constaté une augmentation de la taille de ma rate, qui était bien palpable à gauche en dessous des côtes.

Évolution rapide de la leucémie lymphoïde

Le diagnostic de leucémie lymphoïde a été posé après un premier examen sanguin qui montrait une augmentation du nombre de globules blancs. Lors d’un contrôle réalisé quelques mois plus tard, leur nombre avait déjà quasi doublé. En outre, j’avais des marqueurs qui indiquaient une progression rapide de la maladie. Heureusement, après trois cycles de chimiothérapie associée à une immunothérapie, le nombre de cellules leucémiques avait déjà considérablement baissé. À la tomodensitométrie, le gonflement des ganglions lymphatiques et de la rate avait bien diminué. Depuis, les contrôles sanguins donnent des résultats stables. Je me sens bien à présent, je mange bien et mon poids reste stable.

Publicité
Les maladies de A à Z