Leucémie myéloïde chronique

Evolution

Les deux dernières phases de la leucémie myéloïde chronique (LMC)

Phase d’accélération de la leucémie myéloïde chronique (LMC)

La phase d’accélération est une phase de transition durant laquelle la maladie devient instable et plus difficile à contrôler. Elle dure quelques mois en l’absence de traitement.

Phase de transformation aiguë de la leucémie myéloïde chronique

La phase de transformation aiguë, également appelée crise blastique, marque le passage à une forme plus agressive de la maladie. Elle est caractérisée par la prolifération de cellules immatures dans le sang, en particulier de myéloblastes qui représentent désormais plus de 30% des globules blancs. La moelle osseuse n’est pas épargnée. Les cellules cancéreuses l’ont désormais littéralement envahie et "étouffent" les structures censées produire les autres lignées sanguines.

De nouveaux symptômes apparaissent alors:

  • une anémie provoquée par la chute du nombre de globules rouges,
  • des hémorragies dues au déficit en plaquettes,
  • des douleurs osseuses...

En l’absence de traitement, la crise blastique est mortelle en 3 à 6 mois.

Dans certains cas, les cellules immatures peuvent au cours de la phase de transformation aiguë être d’origine lymphoïde.

Ecrit par Thomas CoucqLire l’article suivant

Pour suivre l'actualité médicale, abonnez-vous aux newsletters MediPedia.
dernieres-phases-leucemie-myeloide-laatste-fases-myeloide-leukemie_180x180
Les maladies de A à Z