Leucémie myéloïde chronique

Evolution

Phase chronique de la leucémie myéloïde (LMC)

Une phase peu symptomatique

La leucémie myéloïde chronique (LMC) connaît trois phases d’évolution. La première d’entre elles est la phase chronique durant laquelle les symptômes sont peu importants. Le but des traitements est alors principalement d’empêcher la maladie de s'aggraver, mais ils permettent également d’atténuer la fatigue. En l'absence de traitement, la leucémie myéloïde évolue vers la phase de transformation aiguë en 3 à 5 ans.

Des cellules matures et des précurseurs

La phase chronique est caractérisée par une prolifération de globules blancs de type granulocytes, matures dans le sang. Mature signifie, que même s’ils sont présents en trop grand nombre, ils remplissent néanmoins leur fonction immunitaire. Dans une moindre mesure, des globules blancs immatures sont également présents dans le sang. Ces derniers devraient, normalement, se trouver uniquement dans la moelle osseuse pour poursuivre leur processus de maturation.

Ecrit par Thomas CoucqLire l’article suivant

Pour suivre l'actualité médicale, abonnez-vous aux newsletters MediPedia.
Les maladies de A à Z