Leucémie myéloïde chronique

Symptômes

Symptômes de la leucémie myéloïde chronique (LMC)

Des symptômes peu importants et peu spécifiques

Durant la première phase de la leucémie myéloïde chronique (LMC), les symptômes sont peu importants. La fatigue est le plus fréquent et souvent le seul dont se plaignent les patients. Une sensation de lourdeur peut apparaître chez certains au niveau de l’abdomen supérieur gauche, sous les côtes. Cette sensation est due à une augmentation du volume de la rate.

Ce phénomène, appelé splénomégalie, peut être palpable par le médecin lors de l’examen clinique et touche plus ou moins 30% des patients.

Découverte de la leucémie

Ces symptômes peu spécifiques, ne permettent pas, à eux seuls, d’évoquer la présence d’une leucémie. Et certainement pas de poser un diagnostic. La maladie est dès lors souvent découverte par hasard à l’occasion d’une prise de sang réalisée dans un tout autre but. Un taux très élevé de globules blancs dans le sang est en effet facilement repérable et typique d'une leucémie.

Dans 90% des cas, le diagnostic intervient durant la première phase de la maladie, la phase chronique.

Des complications rares

En l’absence de traitements, différentes complications peuvent exceptionnellement survenir au cours de la maladie, et ce dès les premiers stades:

  • Infarctus splénique: arrêt de la circulation sanguine au niveau de la rate, conséquence de la splénomégalie.
  • Thrombose veineuse profonde: formation d’un caillot sanguin dans les veines des membres inférieurs. La thrombose veineuse profonde peut provoquer, par migration du caillot dans les poumons, une embolie pulmonaire.
  • Crise de goutte.

Ecrit par Thomas Coucq

Pour suivre l'actualité médicale, abonnez-vous aux newsletters MediPedia.
Les maladies de A à Z