Leucémie myéloïde chronique

Traitement

Les interféron-alpha

Protéines présentes à l’état naturel dans le corps humain, les interférons jouent un rôle dans la réponse immunitaire de l’organisme. Reproduit en laboratoire, l’interféron-alpha permet de contrôler la prolifération des cellules cancéreuses. L’interféron permet aux taux sanguins de globules blancs, globules rouges et plaquettes de revenir à la normale. Il permet en outre d’obtenir dans 15% des cas une rémission cytogénétique complète: le chromosome de Philadelphie n’est alors plus détectable à l’analyse génétique.

Sa relative efficacité, ses effets secondaires parfois mal tolérés (état pseudo-grippal, syndrome dépressif...) et l’arrivée de nouveaux traitements ont modifié l’utilisation de l’interféron-alpha dans la leucémie myéloïde chronique (LMC). Ce traitement n’est désormais plus utilisé que lorsqu’il n’est pas possible de recourir aux inhibiteurs de tyrosine kinase ou lorsque ceux-ci se révèlent inefficaces.

Ecrit par Thomas CoucqLire l’article suivant

Pour suivre l'actualité médicale, abonnez-vous aux newsletters MediPedia.
interferon-alpha_180x180
Les maladies de A à Z