Au quotidien

Changer de vie

Du repos... mais pas trop!

L'immobilité soulage et répare. Mais un repos excessif réduit la condition physique et amoindrit la musculature. Il s'agit donc de trouver le point d'équilibre entre l'inactivité et la reprise rapide du mouvement, fortement préconisée par le médecin. En effet, toutes les études scientifiques récentes l'ont prouvé. Il faut reprendre une activité le plus rapidement possible, même modérée. Le maintien au repos forcé est à éviter.

La peur du mouvement

Lorsqu'une personne évite tout mouvement de peur d'avoir plus mal encore et s'enferme dans cette attitude, on parle de kinésiophobie. Elle accroît le risque de lombalgie chronique et aggrave la perte de condition physique qui est souvent à la base du processus de lombalgie.

Ecrit par Pascale GruberLire l’article suivant

Pour suivre l'actualité médicale, abonnez-vous aux newsletters MediPedia.
Les maladies de A à Z